HomeGet up there!

Get up there!

Tous en scène !

"Punk is not dead" (PIND). A history of the punk scene in France (1976-2016)

« Punk is not dead » (PIND). Une histoire de la scène punk en France (1976-2016)

*  *  *

Published on Friday, October 04, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Comment le punk se saisit-il de la scène ? De quelle manière investit-il cet espace, corporellement, musicalement, esthétiquement, émotionnellement et comment en définit-il les limites ou frontières ? Quels liens spécifiques construit-il avec le public ? Cette journée d’étude invite chercheurs et acteurs à questionner les rapports du punk à l’espace scénique. Il s’agit de comprendre de quelle manière le punk en France a pu générer, définir, organiser des modes d’expression spécifiques, qu’ils relèvent directement de la musique, du spectacle produit, des mises en scène et de l’« être en scène », ou plus largement de la rencontre entre artistes et publics au coeur d’un espace original en perpétuelle réinvention au gré des lieux et des performances.

Announcement

Cette journée aura lieu le 30 novembre 2019 à Issy-les-Moulineaux (Le Réacteur)

Argumentaire

Cette vingt-neuvième journée d’étude, en collaboration avec le Réacteur (Issyles-Moulineaux), s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par leprogramme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM, l’ANR et LNEI.

Comment le punk se saisit-il de la scène ? De quelle manière investit-il cet espace, corporellement, musicalement, esthétiquement, émotionnellement et comment en définit-il les limites ou frontières ? Quels liens spécifiques construit-il avec le public ? Cette journée d’étude invite chercheurs et acteurs àquestionner les rapports du punk à l’espace scénique. Il s’agit de comprendre de quelle manière le punk en France a pu générer, définir, organiser des modes d’expression spécifiques, qu’ils relèvent directement de la musique, du spectacle produit, des mises en scène et de l’« être en scène », ou plus largement de la rencontre entre artistes et publics au coeur d’un espace original en perpétuelle réinvention au gré des lieux et des performances.

Les communications pourronts’inscrire dans les axes de réflexion suivants (liste non limitative) :1. Groupes en scènes : jeux de scène ; postures et attitudes corporelles ;tenues et costumes de scène ; « shows » et mises en scène ; improvisation et performances scéniques ; groupes et troupes en scène.2. Le public et la scène : interactions artistes-public ; frontières et/ouabsence de frontières entre scène et salle ; participation du public au spectacle(chants, montée sur scène, etc.)3. Chorégraphies punk et mouvements d’ensemble : pogo, slams, mosh et autres pratiques punk.4. Les « scènes » du punk, lieux de vie : contextes, cadres et conditions de production du spectacle ; types de scènes (bars, salles, festivals, squats,SMAC) ; scènes et sociabilités punk ; scènes et résistance ; etc.5. La scène comme « lieu de mémoire » : scènes historiques et scènes mythiques du punk en France ; scènes éphémères, espaces informels et scènesétablies ; des scènes ordinaires aux scènes d’anthologie, etc.6. Les feux de la rampe punk : petits tréteaux bricolés et « grandesscènes » ; bidouillages techniques et normes ; éclairages, décors et accessoires ;sondiers et éclairagistes du punk ; crew et roadies, etc.7. De scène en scène : lieux et programmateurs du punk en France ;tourneurs, bookers et riders ; scènes et promotion médiatique (radios et réseaux), etc.8. Punk « live » in France !!! Vidéos, photos et grand écran : représenter le punk en scène ; les scènes du punk en images.9. Scènes punk et identités performées : performances culturelles dugenre ; militantismes en scène ; identités locales et régionales sous lesprojecteurs ; « violences scéniques » et identités punk, etc.

Modalités de soumission

Les propositions de contribution (un titre, 20 lignes de résumé) seferont

avant le 25 octobre

aux adresses suivantes:

  • solveig.serre@gmail.com
  • luc.robene@u-bordeaux.fr

Responsables de la journée 

  • Marino Crespino, Directeur / programmateur (Le Réacteur), Issy-les-Moulineaux 
  • Luc Robène, Historien / Professeur des Universités / Université de Bordeaux
  • Solveig Serre, Chargée de recherche, CNRS, CESR/CMBV (UMR 7323)

Subjects

Places

  • Le réacteur
    Issy-les-Moulineaux, France (92)

Date(s)

  • Friday, October 25, 2019

Attached files

Contact(s)

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Get up there! », Call for papers, Calenda, Published on Friday, October 04, 2019, https://calenda.org/681337

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal