InicioCroiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l'interprétation

Croiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l'interprétation

Hybrids of domination: uneven terrain and the challenge of interpretation

*  *  *

Publicado el lunes 07 de octubre de 2019 por Anastasia Giardinelli

Resumen

Si l’étude des dominations irrigue l’ensemble des sciences sociales, ce sont précisément les rapports de domination imbriqués, tels qu’ils se manifestent au cours de l’enquête qualitative, qui retiendront notre attention lors de cette journée d’étude.

Anuncio

Argumentaire

Quatrième journée d'étude du laboratoire junior Altérités, Marginalités, Catégorisations de l'ENS de Lyon qui aura lieu le vendredi 18 octobre.

Journée organisée autour de trois sessions :

  • Mises en perspective théoriques : conceptualiser des rapports de domination singuliers
  • Manières de dominer : (re)configurations des rapports de pouvoir en situation
  • Être dominé·e·s, une condition contestable ? Formes de résistance et stratégies d'adaptation

Programme

Introduction de la journée d’étude (9h – 9h15)

Mises en perspective théoriques : conceptualiser des rapports de domination singuliers (9h15 – 12h)

  • Nacira Guénif (Université Paris VIII, EXPERICE) – Sortir de l’angle mort
  • Danièle Kergoat (CNRS, GTM CRESPPA) – Je ne sais ce que je vois qu’en travaillant
  • Amélie Le Renard (CNRS, Centre Maurice Halbwachs) – Le privilège occidental. Travail, intimité et hiérarchies postcoloniales à Dubaï

Manières de dominer : (re)configurations des rapports de pouvoir “en situation” (13h – 15h15)

  • Bénédicte Fontaine (Université Catholique de Louvain, LAAP) – (In)conscience de classe. Nommer les élites à travers l’ethnographie d’un cercle d’affaires bruxellois
  • Clément Luccioni (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Lab’urba – HafenCity Universität Hamburg) – Hospitalité et inégalités : la place des rapports de domination dans l’hébergement privé solidaire de personnes “réfugiées”
  • Pauline Picot (Université Paris VII, URMIS – Université Paris-Est Créteil, LIRTES) – Qui fait quoi, quoi fait qui ? Observer la division du travail militant pour saisir l’actualisation des rapports sociaux en situation

Être dominé·e·s, une condition contestable ? Formes de résistance et stratégies d’adaptation (15h30 – 17h45)

  • Loréna Clément (Université Paris Nanterre, LAVUE) – Remettre en cause le terme “dominé” à partir de l’étude des entrepreneurs des quartiers prioritaires
  • Cyrine Gardes (EHESS, Centre George Simmel – Université Toulouse Jean Jaurès) – Les articulations au travail. Genre, classe, race dans les magasins de bricolage low-cost
  • Emma Peltier (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LVMT) – Penser la dimension spatiale de l’intersectionnalité. Le cas des mobilités des familles roms en bidonville

Evénément ouvert à tous et toutes, avec inscription nécessaire : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journee-detude-croiser-les-dominations-ens-de-lyon-73409135701

Comité d'organisation

  • Marlène Bouvet (ENS de Lyon, Centre Max Weber)
  • Théoxane Camara (Université de Poitiers, Gresco)
  • Florent Chossière (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, ACP)
  • Laurie-Anne Galiby (Université Lyon II, IETL)

Lugares

  • Salle D2 034 - ENS de Lyon - Site Descartes, 15, parvis René Descartes, 69007, Lyon
    Lyon, Francia (69)

Fecha(s)

  • viernes 18 de octubre de 2019

Palabras claves

  • rapports de pouvoir, rapports de domination, méthodologie, terrain, ethnographie, intersectionnalité, minorités, genre, race, classe, résistance

Contactos

  • Florent Chossière
    courriel : florent [dot] chossiere [at] u-pem [dot] fr

Fuente de la información

  • Florent Chossière
    courriel : florent [dot] chossiere [at] u-pem [dot] fr

Para citar este anuncio

« Croiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l'interprétation », Jornada de estudio, Calenda, Publicado el lunes 07 de octubre de 2019, https://calenda.org/683106

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal