HomeHappiness and well-being in States' law

Happiness and well-being in States' law

Bonheur et bien-être dans le droit des États

3rd Angers conference - international conference of the closure of the BonDroit project

IIIe rencontre d'Angers - Colloque international de clôture du Projet BonDroit

*  *  *

Published on Tuesday, October 29, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

La troisième rencontre d’Angers – Bonheur et bien-être dans le droit des États – constitue le colloque de clôture du projet BonDroit. Sa perspective est d'aborder les notions de bonheur et de bien-être sous l'angle du droit comparé afin de mieux cerner les éléments de convergence et de divergence des divers systèmes juridiques et consolider l'analyse sur ces notions. Un large éventail d'interventions relatives aux États parmi les plus significatifs de l'usage de ces notions dans différents continents se trouve réuni. Outre des comparatistes français, la manifestation rassemble à cette fin des enseignants-chercheurs venant d’Allemagne, du Brésil, du Cameroun, de Guinée, du Japon, du Maroc, de Russie, de Thaïlande et des Seychelles.

Announcement

Présentation

La manifestation des 28-29 novembre 2019 s’inscrit à  la suite des deux rencontres de 2016 et 2018 :

La "Première rencontre d’Angers - Doctrine et réalité(s) du bonheur" qui s'est déroulée les 8-9 décembre 2016 a eu pour ambition de poser les jalons de la réflexion sur les notions de bonheur et de bien-être à l'appui des réflexions déjà engagées par les économistes.

La "Deuxième rencontre d'Angers - Penser et construire le bonheur : regards croisés" qui s'est déroulée les 22 et 23 mars 2018 a amplifié la démarche en l'élargissant à d'autres disciplines des sciences humaines et sociales (philosophie, histoire, géographie, sociologie, économie, gestion et psychologie) ainsi qu'à certaines sciences dures (biologie et neurosciences)

La troisième rencontre d’Angers – Bonheur et bien-être dans le droit des Etats –  constitue le colloque de clôture du projet BonDroit. Sa perspective est d'aborder les notions de bonheur et de bien-être sous l'angle du droit comparé afin de mieux cerner les éléments de convergence et de divergence des divers systèmes juridiques et consolider l'analyse sur ces notions. Un large éventail d'interventions relatives aux Etats parmi les plus significatifs de l'usage de ces notions dans différents continents se trouve réuni. Outre des comparatistes français, la manifestation rassemble à cette fin des enseignants-chercheurs venant d’Allemagne, du Brésil, du Cameroun, de Guinée, du Japon, du Maroc, de Russie, de Thaïlande et des Seychelles.

La manifestation s’articulera en trois temps :

I - Approches générales constitutionnelles

II- Ramifications dans les systèmes juridiques

III- Figures et déclinaisons

Programme

28 novembre 2019

9h00 Accueil

9h30 Allocutions d’ouverture

  • Christian Roblédo, Président de l’Université d’Angers
  • Christophe Daniel, Doyen de la Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion
  • Félicien Lemaire, Professeur de droit public à l’Université d’Angers, directeur du Centre Jean Bodin, coordinateur scientifique du projet BonDroit

9h45 Rapport introductif : Du droit international aux droits nationaux. Influence et portée

  • Emmanuel Decaux, Professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas Paris II

I - Approches générales constitutionnelles

Matinée présidée par Félicien Lemaire, Professeur de droit public à l’Université d’Angers

10h15 Le bonheur et le bien-être dans la constitution allemande et dans la jurisprudence de la Cour constitutionnelle allemande, Niels Petersen, Professeur de droit à l’Université de Münster

10h35 Droit à la poursuite du bonheur en droit japonais, Hiroki Hatano, Professeur de droit civil à l’Université Rikkyo

10h55 Discussion avec le public

11h15 Pause-Café

11h30 Le bonheur et le bien-être dans l’élaboration de la Troisième République des Seychelles, Emily Gonthier, adjointe aux recherches à la Cour Suprême des Seychelles

11h50 Le bonheur dans la Constitution thaïlandaise de 2017 : tradition ou innovation ?, Nattika Sriphongkul, Enseignante à l’Université Thammasat

12h10 Discussion avec le public

12h30 Déjeuner

II- Ramifications dans les systèmes juridiques

Après-midi présidée par Alexandre Jost, Délégué Général et fondateur de la Fabrique Spinoza, think-tank du bonheur citoyen

14h30 Le droit au bonheur et ses ramifications dans le droit des États-Unis d'Amérique, Maxime Tourbe, Professeur de droit public à l'Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis

14h50 La notion de bien-être dans les constitutions des pays du Maghreb, Fali Allal, professeur à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Agdal à l’Université Mohamed V de Rabat (Maroc)

15h10 Discussion avec le public

15h30 Pause-Café

15h45 Bonheur et bien-être en droit italien, Jean Fougerouse, Maître de conférences HDR, Université d’Angers

 16h05 Teko Porã, Sumac Kawsay et Suma Qamaña : des chemins vers le Buen Vivir, l'autonomie et le territoire

  • João Mitia Antunha Barbosa, Enseignant à l’Université de São Paulo 

16h25 Discussion avec le public

17h00 Fin du colloque

18h30 Cocktail à la galerie à la galerie David d’Angers, offert par la mairie d’Angers

29 novembre 2019

9h00 Accueil

III- Figures et déclinaisons

Matinée présidée par Patrice Tachon, Ancien Bâtonnier, Président de l’OIB (Observatoire International du Bonheur)

09h30 Le droit à l'éducation, vecteur de bonheur au Cameroun ?

  • Jérôme Francis Wandji K, Professeur de Droit public à l'Université de Douala 

09h50 La promotion du bien-être à travers la décentralisation en Guinée.

  • Ahmed Therna Sanoh, Enseignant chercheur, chargé de cours à l'université de Sonfonia Conakry, membre de la Cour constitutionnelle de la République de Guinée

10h10 Discussion avec le public

10h30 Pause-Café

10h45 La notion de bien-être dans la Constitution russe : comment comprendre la politique environnementale de  la Russie ?

  • Vassili Tokarev, Chercheur à l’Université nationale de recherche « Ecole des Hautes Etudes en Sciences Economiques » (EHESE) de Moscou, Chercheur associé à l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice (Paris)

11h05 Droit à l’environnement et droit au bonheur, une dépendance inéluctable

  • Carine David, Professeure de droit public à l’Université des Antilles, responsable éditoriale de la Revue Juridique du Bonheur

11h25 Discussion avec le public

11h45 Conclusions, Maryse Deguergue, Professeure de droit public à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, Ecole de Droit de la Sorbonne

12h15 Fin du colloque

INSCRIPTIONS

Subjects

  • Law (Main subject)

Places

  • Angers, France (49)

Date(s)

  • Thursday, November 28, 2019
  • Friday, November 29, 2019

Attached files

Keywords

  • Bonheur, Droit public, Droit des états,

Contact(s)

  • Juliette Michel
    courriel : juliette [dot] michel [at] univ-angers [dot] fr

Information source

  • Juliette Michel
    courriel : juliette [dot] michel [at] univ-angers [dot] fr

To cite this announcement

« Happiness and well-being in States' law », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, October 29, 2019, https://calenda.org/695150

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal