HomeCollections and collectors of antiquities in Europe in the Belle Époque (late 19th century – 1914)

Collections and collectors of antiquities in Europe in the Belle Époque (late 19th century – 1914)

Collections et collectionneurs d’antiquités en Europe à la Belle Époque (fin XIXe siècle – 1914)

*  *  *

Published on Monday, November 04, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Les années 1880-1914 sont la Belle Époque du collectionnisme d’antiques, sorti du cercle restreint des amateurs érudits et fortunés pour se répandre largement dans la société européenne, qui acquiert des statuettes bon marché aux marbres les plus prestigieux. Lieux centraux où se font et défont les collections, les salles de vente, notamment parisiennes, sont au cœur des pratiques et des modes d’acquisition des différents acteurs du marché.

Announcement

Argumentaire

Les années 1880-1914 sont la Belle Époque du collectionnisme d’antiques, sorti du cercle restreint des amateurs érudits et fortunés pour se répandre largement dans la société européenne, qui acquiert des statuettes bon marché aux marbres les plus prestigieux. Lieux centraux où se font et défont les collections, les salles de vente, notamment parisiennes, sont au cœur des pratiques et des modes d’acquisition des différents acteurs du marché.

Alors que certains artistes et collectionneurs initient durant cette période une véritable rupture vis-à-vis de l’art classique, ces décennies sont marquées par la persistance d’un puissant goût pour l’Antiquité, aux sources toutefois toujours plus variées. Si les périodes dites « classiques » des arts grec et romain continuent de dominer les acquisitions sur le marché de l’art, les périodes haute et tardive attirent davantage l’attention des savants et des collectionneurs, de même que les autres cultures du pourtour méditerranéen et du Moyen-Orient. Cette période est aussi l’âge d’or de l’archéologie de terrain, dans un cadre législatif qui empêche largement l’exportation des œuvres ; si les lois sont souvent contournées, la production de faux parfois très élaborés permet aussi d’alimenter l’appétit des collectionneurs. Par ailleurs, les musées sont désormais des acteurs incontournables du marché, ils déploient leurs propres stratégies de développement des collections et recueillent de plus en plus fréquemment les collections privées plus ou moins anciennement constituées.

À partir de l’étude de figures de collectionneurs que les recherches récentes permettent de mieux cerner, ce colloque a pour objectif d’offrir un panorama des collections d’antiques en cette longue fin de siècle qui précède la Première Guerre mondiale. On s’intéressera aux collectionneurs eux-mêmes, des plus fortunés aux plus humbles, aux catégories d’œuvres concernées, à l’ampleur des collections, et aux stratégies mises en place pour constituer ces ensembles. À partir de l’étude de cas particuliers, on visera une synthèse sur cette période charnière dans l’histoire des collections d’antiques, à l’origine de bien des fonds des musées d’aujourd’hui.

En partenariat avec l’École Pratique des Hautes Études, le musée du Louvre et l’université de Cologne

Comité d’organisation

  • Dietrich Böschung (université de Cologne)
  • Cécile Colonna (INHA)
  • Néguine Mathieux (musée du Louvre, direction de la recherche et des collections)
  • François Queyrel (École Pratique des Hautes Études, Paris)

Programme

7 novembre 2019

Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, auditorium

  • 11h00 Accueil des participants
  • 11h30 Mot de bienvenue par Éric de Chassey, directeur de l’INHA
  • Dietrich Boschung, Cécile Colonna, Néguine Mathieux et François Queyrel Introduction
  • 11h50  Conférence inaugurale Edhem Eldem L’envers de la médaille : les collections d’antiques et la dispersion des patrimoines

12h20    Discussion et déjeuner

Session 1 : Marché et mobilité des antiquités à la Belle Époque

Présidente : Martine Denoyelle (INHA)

  • 14h00    Morgan Belzic De Pourtalès à Tyszkiewicz, la dispersion et la constitution des collections d’antiquités en vente publique à Paris
  • 14h20    John Voukelatos La collection de vases grecs d’Alfred Bourguignon (en anglais)
  • 14h40    Susanna Stüssi Garcia Le « Comptoir » d’archéologie précolombienne d’Eugène Boban, antiquaire et marchand de curiosités. Réflexions sur le commerce d’antiquités précolombiennes à Paris à la Belle Époque
  • 15h00    Discussion et pause

Session 2 : Marché et collections russes sous les derniers Romanov

Président : Alain Pasquier (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

  • 15h30    Maria Medvedeva Collectionneurs, chasseurs de trésors et archéologie nationale dans l’Empire russe au tournant des xixe et xxe siècles : coopération et confrontation (en anglais)
  • 15h50    Olga Gorskaya La constitution des collections de l’Ermitage à la fin du xixe siècle, l’exemple du marché passé avec l’antiquaire J. Lemmé d’Odessa en 1893 (en anglais)
  • 16h10    Karina Pronitcheva Les antiquités cimmériennes de l’Ermitage impérial : une collection identitaire
  • 16h30    Joanna Martin Vous avez dit : Russie méridionale ? Collectionner les antiquités de la mer Noire à Paris à la Belle Époque

16h50    Discussion

Conclusion de la première journée, par Dietrich Boschung

8 novembre 2019

Musée du Louvre, salle des 80

Mot de bienvenue par Laurent Haumesser, département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre

Session 3 : Collectionneurs et collections publiques

Président : Edhem Eldem (Collège de France)

  • 09h30    Andi Mihalache Les antiquités gréco-romaines dans la Roumanie moderne : collections, politique, imaginaire (1870-1914)
  • 09h50    Claudine Jacquet et Marie-Laure Le Brazidec Edward Barry (1809-1879) : un collectionneur passionné et compulsif, à l’origine de plusieurs fonds d’antiquités dans les musées d’Occitanie
  • 10h10    Virginie Dupuy et Murielle Rouaud Collectionner l’Antique sur les rivages de l’Atlantique. Fortuné Parenteau (1814-1882), une figure fondatrice pour le musée départemental d’Archéologie de Nantes

10H30   Discussion et pause

  • 11H00   Elisabete Pereira La collection d’antiquités de Teixeira de Aragão (1823-1903) – Lisbonne et Paris
  • 11H20   Annie Verbanck-Piérard Belgique Belle Époque : la collection de Raoul Warocqué à Mariemont, la règle ou l’exception ?

11H40   Discussion et déjeuner

Session 4 : De la collection au musée

Président : Daniel J. Sherman (université de Caroline du Nord)

  • 14H00   Karolina Kaderka La collection Paul Marguerite de La Charlonie au Musée d’art et d’archéologie de Laon
  • 14H20   Ana Cristina Martins Des stratégies en coulisse : comment une collection privée devient une collection de musée. L’exemple de Possidónio N. da Silva (1806-1896)
  • 14H40   Paola La Torre La collection du Musée de Sculpture Antique Giovanni Barracco (1829-1914)

15H00   Discussion et pause

  • 15h30    Clara Bernard La collection gallo-romaine d’Émile Guimet (1836-1918)
  • 15h50    Sophie Montel et Marion Vincent Les collections d’antiquités du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon
  • 16h10    Paulette Pelletier-Hornby Les antiques de la collection des frères Dutuit : enjeux, stratégies et rivalités de collectionneurs dans la seconde moitié du xixe siècle

16h20    Discussion

Conclusion de la deuxième journée, par Néguine Mathieux

9 novembre 2019

Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, auditorium

Session 5 : Collectionneurs et archéologues

Président : Alain Schnapp (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 09H30   Yannick Le Pape « Relics after rain ». Formes et figures de l’assyriomanie privée britannique dans la seconde moitié du xixe siècle
  • 09h50    Andras Marton La collection de Béla Gerster au Musée des Beaux-Arts de Budapest
  • 10h10    Sophie Schvalberg «  Statue grecque cherche collectionneur » : pourquoi la Dame d’Auxerre est-elle orpheline ?

10h30    Discussion et pause

  • 11h00    Léa Pétard et Yves Coativy Les archéologues collectionneurs en Bretagne à la Belle Époque
  • 11h20    Soline Morinière Le fonds Édouard Flouest : collectionner les antiquités dans la seconde moitié du xixe siècle

11h40    Discussion et déjeuner

Session 6 : Collectionneurs et artistes

Président : Claire Barbillon (École du Louvre)

  • 14h00    Anna Maria Pastorino La collection archéologique du sculpteur Santo Varni (1807-1885) (en italien)
  • 14h20    Rossana Vitiello Une collection qui sort de l’oubli : les « Sculture in marmo di scavo » de Giulio Monteverde (1837-1917) (en italien)
  • 14h40    Pauline Walkiewicz Les collections de figurines antiques en terre cuite de la Villa Kérylos et de Nohant-Vic, et leur répercussion sur l’art à la Belle Époque
  • 15H00   Flavia Morandini Collectionner les antiquités à Milan à la Belle Époque : Amilcare Ancona (1839-1890) et Lodovico Pogliaghi (1857-1950)

15h20    Discussion et pause

Conclusion de la journée, par Cécile Colonna et François Queyrel

Conférence de clôture 16h00    Daniel J. Sherman Archéologie et collections : questions de mise en scène

Informations pratiques 

7 novembre 2019 - 11H30 - 17H30INHA, galerie Colbert, auditorium

8 novembre 2019 - 9H30 - 17HSur inscription, par mail Musée du Louvre, salle des 80Accès par le passage Richelieu sur présentation de la confirmation d’inscription

9 novembre 2019 - 9H30 - 17HINHA, galerie Colbert, auditorium

Entrée libre

Places

  • Musée du Louvre, salle 80
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Thursday, November 07, 2019
  • Saturday, November 09, 2019
  • Friday, November 08, 2019

Keywords

  • collectionneur, Belle Époque, antiquité

Contact(s)

  • Flora Rosset
    courriel : flora [dot] rosset [at] inha [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Flora Rosset
    courriel : flora [dot] rosset [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« Collections and collectors of antiquities in Europe in the Belle Époque (late 19th century – 1914) », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, November 04, 2019, https://calenda.org/700225

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal