HomeInventer le Grand Paris (2019/2020)

*  *  *

Published on Friday, November 29, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

L’édition 2019-2020 du séminaire de recherche du Groupe Transversal Inventer le Grand Paris s’articule autour de sept séances. Il s’ouvrira sur un nouveau chantier relatif aux études sur le Grand Paris contemporain (début du XXIe siècle) avec une journée d’étude consacrée à la Consultation Internationale du Grand Paris de 2008-2009 et à ses effets. Il reviendra ensuite sur la problématique structurante de la longue durée en consacrant une séance à la place de l’esthétique urbaine dans l’aménagement du Grand Paris. Les deux séances suivantes traiteront des politiques et acteurs urbains ; autour d’une part du statut particulier de Paris comme métropole et capitale, et d’autre part des stratégies locales développées en réponse aux projets du Grand Paris.

Announcement

Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » - Labex Futurs Urbains (UPE)

Présentation

Coordination générale : Frédéric Pousin, Nathalie Roseau, Alessandro Panzeri

L’édition 2019-2020 du séminaire de recherche du Groupe Transversal Inventer le Grand Pariss’articule autour de sept séances. Il s’ouvrira sur un nouveau chantier relatif aux études sur le Grand Paris contemporain (début du XXIesiècle) avec une journée d’étude consacrée à la Consultation Internationale du Grand Paris de 2008-2009 et à ses effets. Il reviendra ensuite sur la problématique structurante de la longue durée en consacrant une séance à la place de l’esthétique urbaine dans l’aménagement du Grand Paris. Les deux séances suivantes traiteront des politiques et acteurs urbains; autour d’une part du statut particulier de Paris comme métropole et capitale, et d’autre part des stratégies locales développées en réponse aux projets du Grand Paris. La séance du mois d’avril ouvrira un chantier relatif à la culture visuelle, en explorant la photographie comme l’instrument de la figurabilité du Grand Paris. Une journée d’étude sur le rôle de l’économie dans l’aménagement de la banlieue parisienne poursuivra les travaux engagés l’an passé sur les sociétés d’économie mixte, en se consacrant cette fois-ci à la question des grands équipements structurants. Le séminaire annuel se conclura enfin avec une séance consacrée au programme de recherche « Archival City » et plus spécifiquement au projet Seine 1954.

Une transcription résumée des interventions orales sera mise en ligne sur le site www.inventerlegrandparis.fr. Rubrique : Séminaire IGP.

Groupe transversal de recherche Inventer le Grand Paris

  • Laurence Bassières (ENSAPLV, AHTTEP)
  • Emmanuel Bellanger (Paris 1, CHS)
  • Frédéric Bertrand (ENSAPB, Ipraus-Ausser)
  • Florence Bourillon (UPEC, CRHEC)
  • Laurent Coudroy de Lille (UPEC, Lab Urba)
  • Cédric Fériel (Rennes II, TEMPORA)
  • Beatriz Fernández Águeda (EHESS, Géographie-cités)
  • Corinne Jaquand (ENSAPB, Ipraus-Ausser)
  • André Lortie (ENSAPB, Ipraus-Ausser)
  • Clément Orillard (UPEC, Lab Urba)
  • Alessandro Panzeri (post-doctorant LATTS, Futurs Urbains)
  • Frédéric Pousin (ENSAPB, Ipraus-Ausser)
  • Nathalie Roseau (ENPC, LATTS)
  • Loïc Vadelorge (UPEM, ACP)

Lieux du séminaire 

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville 

Cité Descartes, Champs-sur-Marne

Programme 2019-2020

Mardi 3 décembre 2019, 9h00-17h

Le Grand Paris contemporain

La consultation internationale pour l'avenir du Paris métropolitain, initiée en 2007, a marqué un jalon important dans l'histoire récente de l'aménagement du Grand Paris comme moment de convergence d'idées autour de scénarios et débats qui ont occupé la scène grand-parisienne pendant près de deux ans et se sont poursuivis notamment à travers l'atelier international du Grand Paris. Les "projets" qui s'en sont suivis - traduits dans les opérations d'urbanisme et de transport, les institutions, sociétés d'aménagement et collectifs constitués – se sont inscrits dans son sillage, en s'émancipant des questions qui avaient motivé les propositions de la consultation.

Le séminaire "Grand Paris contemporain" propose de revenir sur ce "moment de la consultation" à travers deux sessions.

  • La première session sera articulée autour d'une actualité des thèses réalisées en architecture, urbanisme, sciences politiques sur les travaux qui ont été menés au cours de cette période spécifique.
  • La deuxième session s'attachera à analyser les "effets" de la consultation, en interrogeant en particulier les "projets" du Grand Paris (opérations, reconfiguration d'acteurs, consultations, modalités) qui se sont déployés depuis une dizaine d'années et l'influence qu'a pu avoir la consultation (ses propositions, ses débats, ses arènes) sur leur définition.

En revenant sur cet épisode du Grand Paris, l'objet de ce séminaire est d'interroger les manières actuelles de faire l'urbanisme dans la région capitale (instruments d'action, compétences, notions).

Avec les contributions de : Julien Aldhuy, Jeanne Chauvel, Guillaume Duranel, David Enon, Antoine Fleury, David Malaud, Soline Nivet, Alessandro Panzeri, Géraldine Texier-Rideau

Coordination scientifique : Alessandro Panzeri, Frédéric Pousin et Nathalie Roseau

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Mardi 28 janvier 2020, 14h-18h

Quelle esthétique urbaine pour le Grand Paris ? 

L'aménagement du Grand Paris recoupe-t-il des préoccupations esthétiques ? Il s'agira dans le cadre de cette journée d'études d'interroger la manière dont l'esthétique de la ville a participé des réflexions et projets développés sur et autour du Grand Paris, à l'époque contemporaine.

Le terme lui-même forme avec les notions d'hygiène et de circulation une trilogie systématiquement reprise durant le premier XXe siècle, mais manque paradoxalement de définition précise, même s'il constitue un critère majeur des débats. L'élan modernisateur de l'après Seconde Guerre mondiale tend à lui substituer, dans les discours, des considérations numériques et fonctionnelles qui ne manqueront pas de nourrir, en retour, de nombreuses critiques sur le défaut d'esthétisme de l'extension galopante de Paris.

À ce contraste un peu trop simple entre une période héritière de la tradition « Beaux-arts », où la dimension esthétique aurait eu sa place, et un second XXe siècle qui l'aurait volontairement ignorée, il est possible d'opposer la continuité des considérations esthétiques dans la construction du regard sur l'agglomération capitale. Des écrits du XVIIIe siècle qui dénonçaient l'indignité des environs de la capitale aux reportages télévisés contemporains sur les bidonvilles et les « quartiers », le critère esthétique a constitué et constitue toujours l'une des justifications de l’action des réformateurs, des pouvoirs et des urbanistes sur l'espace de l'agglomération parisienne.

Coordination scientifique : Laurence Bassières et Cédric Fériel

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Mardi 25 février 2020, 14h00-18h

Capitale et métropole : une dialectique dans le temps long

Le Grand Paris pose la question du rapport entre le statut de capitale et les fonctions métropolitaines. Dans l’histoire longue, la situation parisienne a en effet confondu les deux identités. Par ailleurs, dans la recherche urbaine et dans le champ de l’action publique, la montée en puissance de la notion de métropole a peut-être éclipsé des réflexions antécédentes en termes de capitale. Cette séance du séminaire, qui contribuera à une compréhension critique du cas parisien, s’intéressera à ce couple dans la durée à partir de situations historiques plus anciennes ou dans lesquelles les statuts ont été disjoints.

Coordination scientifique : Laurent Coudroy de Lille et Beatriz Fernández Águeda

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Mardi 17 mars 2020, 9h00-17h

Résister au Grand Paris ? Planification métropolitaine et stratégies locales 

L'histoire du Grand Paris est scandée par les grands plans d'aménagement. Mais au-delà de ce Grand Paris de papier, la métropole se structure concrètement par les stratégies des municipalités, des conseils généraux, des acteurs privés, voire des mobilisations collectives. Cette séance pourrait être la première d'un cycle à étaler sur plusieurs années. Pour l'année 2019-2020, le thème initial de la centralité pourrait être une porte d'entrée possible : municipalités ou acteurs privés développent des stratégies de centralités qui, bien souvent, se démarquent, critiquent voire ignorent le Grand Paris des plans d'aménagement. Il ne s'agit pas de considérer ces différents acteurs comme des opposants systématiques à la planification, mais d'explorer au contraire leur rôle exact : Résistance ? Vision alternative du Grand Paris ? Co-constructeurs ?

Coordination scientifique : Emmanuel Bellanger et Cédric Fériel

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Jeudi 30 avril 2020, 9h00-17h

Photographier le Grand Paris 

Les commandes photographiques contemporaines (le CNAP, La société du Grand Paris Express, Les regards du Grand Paris, …) comme les initiatives des artistes et des collectifs (Geoffroy Mathieu, les sismographes, le sentier métropolitain, …) témoignent d’une quête de figurabilité du Grand Paris. Celle-ci ne saurait être satisfaite par les représentations canoniques des professionnels qui s’incarnent dans les plans, les schémas et la cohorte des représentations qui les accompagnent. L’appel aux artistes, en particulier aux photographes, semble alors s’imposer. Outre les commandes actuelles, il existe au sein des ministères et des divers centres de conservation des archives (départementales, régionales et nationales) des fonds d’archives photographiques où se sont déposées des visions du Grand Paris. L’objectif de cette journée d’étude consistera à solliciter des chercheurs qui ont exploré ces archives révélant différentes visions qui ont accompagné la fabrique du Grand Paris au cours du Grand XXe siècle. Il s’agira alors d’interroger les usages culturels qui ont été faits de ces images, les liens qu’elles entretiennent avec la fabrique métropolitaine. On pourra également débattre des méthodologies mises en œuvre pour traiter ces fonds. En outre, les artistes qui, soit développent une démarche personnelle à partir de fonds d’archives, tel Mathieu Pernot, soit se donnent pour objectif de constituer une archive visuelle du Grand Paris sont attendus pour apporter leur contribution à cette journée d’étude.

Coordination scientifique : Raphaële Bertho, Sonia Keravel, Frédéric Pousin, Nathalie Roseau

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville

Jeudi 14 mai 2020, 9h00-18h

Aménager la banlieue parisienne, Production et évolution des grands équipements structurants

Journée d’étude commune aux GT Inventer le Grand Paris et Production urbaine et marchés

En parallèle d’opérations d’aménagement de tailles plus ou moins importantes, la structuration de l’agglomération parisienne à partir des années 1950 est aussi passée par la création de nouveaux équipements d’envergure régionale : aéroports, palais des congrès et centres d’exposition, centres commerciaux, marché alimentaire, parcs d’attraction, complexes universitaires, etc. De nature très différente, ils ont souvent été réalisés par vagues successives pour ensuite évoluer parfois très fortement. Derrière ces équipements se trouvent de grands acteurs régionaux qui sont autant d’opérateurs publics ou privés qui ont fait l’histoire ancienne ou plus récente de la construction du Grand Paris : opérateur aéroportuaire, chambre de commerce et d’industrie, grandes foncières d’immobilier commercial, opérateurs publics d’immobilier universitaire, etc.

La journée d’étude proposera d’analyser cette question des grands équipements structurants dans le temps plus ou moins long de l’aménagement de l’Ile-de-France à partir d’une double entrée. D’un côté, il s’agira d’interroger la trajectoire des grands acteurs opérateurs, leur réorganisation et l’évolution de leur action. De l’autre, elle sera aussi l’occasion d’étudier la trajectoire de certains équipements eux-mêmes, leur reconfiguration spatiale en lien avec l’évolution des organismes responsables de leur gestion. Dans les deux cas, l’interaction entre gestion publique et action privée sera plus particulièrement questionnée.

Coordination scientifique : Julien Aldhuy et Clément Orillard

Lieu : EUP, Cité Descartes, bâtiment Bienvenüe, Champs sur Marne

Jeudi 4 juin 2020, 14h00-17h00

Dénombrer et spatialiser le grand Paris : le projet Seine 1954

Séminaire commun au GT Inventer le Grand Paris et au programme Archival City

A l’occasion du recensement de la population française de mai 1954, un travail de collecte des Données statistiques sur la population et les logements des communes de la Seine a été conduit conjointement par l’INSEE et l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Parisienne, qui aboutit à la publication d’un fascicule pour 72 des 81 communes du département de la Seine. Chaque fascicule comprend, outre une note méthodologique, 4 tableaux statistiques et un plan de situation des îlots de la commune. Les tableaux détaillent, au niveau de l’îlot, les résultats du recensement : classe d’âge de la population, groupe socio-professionnelle, qualité et équipement du logement, et des informations sur les immeubles (dates de construction et nombre d’étages).

Dans le cadre du programme de recherche Archival City, le laboratoire ACP a réalisé en 2019, la mise en série de ces données et leur analyse spatiale, grâce à la transcription des plans annexés aux fascicules et à leur vectorisation au sein d'un Système d'Information Géographique et Historique, offrant de nombreuses opportunités de recherche sur la métropole parisienne à un moment crucial de son histoire, relevant de l’histoire sociale et urbaine, du logement et de la vie privée. La précision des données permet une analyse fine des situations locales, à l’échelle de quelques 15 950 îlots du département de la Seine (dont 5100 parisiens). Ce séminaire reviendra sur la méthodologie de travail et les possibilités d’exploitation des données compilées, tant pour la réalisation de cartes que pour la connexion des informations avec d’autres fonds, notamment ceux de l’IGN, partenaire du projet Seine 1954.

Avec les contributions de : Frédéric Moret, Paul Lecat, Frédéric Saly-Giocanti

Coordination scientifique : Frédéric Moret et Loïc Vadelorge

Lieu : Cité Descartes, Champs sur Marne

Subjects

Places

  • 60, Boulevard de la Villette
    Paris, France (75019)
  • Cité Descartes
    Champs-sur-Marne, France (77)

Date(s)

  • Tuesday, December 03, 2019
  • Tuesday, January 28, 2020
  • Tuesday, February 25, 2020
  • Tuesday, March 17, 2020
  • Thursday, April 30, 2020
  • Thursday, May 14, 2020
  • Thursday, June 04, 2020

Keywords

  • histoire croisée, métropoles

Contact(s)

  • Alessandro Panzeri
    courriel : ale [dot] panzeri [dot] archi [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Alessandro Panzeri
    courriel : ale [dot] panzeri [dot] archi [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Inventer le Grand Paris (2019/2020) », Seminar, Calenda, Published on Friday, November 29, 2019, https://calenda.org/720665

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal