HomeLe risque en Afrique

Le risque en Afrique

IIIe numéro de la revue électronique « Langage et Communication » (REL@COM)

*  *  *

Published on Monday, December 09, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Le numéro 3 de REL@COM ayant pour thématique « le risque en Afrique » se propose d’aborder sous des angles différents la problématique du risque au sein de la société africaine. La question qui sous-tend cette démarche est de savoir si on l’on peut envisager le développement en ignorant le risque qu’il génère. Qu’il soit endogène ou exogène, il importe à un moment de s’interroger sur les représentations du risque en Afrique afin de mieux comprendre les attitudes et comportements « à risque » des populations.

Announcement

Argumentaire

Comme le souligne Patrick Peretti-Watel (2008) Le risque est une notion qui aujourd'hui a fait fortune. C'est devenu une sorte de mot-valise, employé dans tous les domaines, accolé à tous les adjectifs : risque écologique, technologique, urbain, sanitaire, alimentaire, routier, domestique, risque majeur ou diffus, mais aussi population à risque, facteur de risque, conduite à risque, quartier à risque…

Si cette assertion semble trouver ses fondements dans une sociologie du risque, force est de reconnaitre que ce mot-valise jouit bien d’une transversalité disciplinaire. Le risque s’invite alors comme un objet d’intérêt pour la ou les science(s) de façon général. Mais pour les SIC, le risque est à l’organisation ou au développement, ce que le carburant serait à l’homme. Il existe une sorte d’interaction écosystémique entre les hommes, leur organisation et leur bien-être.

Autant les mots du quotidien empruntent de plus en plus au risque pour évaluer une certaine négation de l’effort et de l’attention autour de la sécurité de l’Objet, autant, l’impression d’un déni du risque au sein de nos sociétés africaines (pour ne parler que d’elles) semble aujourd’hui admise. À tort ou à raison, le risque est sous-évalué voir minimisé. Cette attitude témoignerait d’une sorte de fatalisme du psyché africain « ça ne tue pas Africain » ou encore « Dieu est grand, il nous protège ».

On croirait ainsi que l’Africain sous évaluerait ou ignorerait le risque quels que soient ses origines et ses domaines d’applications même si comme le souligne David le Breton, Le risque est une représentation sociale, il s’inscrit en ce sens sous des formes changeantes d’une société et d’une période de l’histoire à une autre selon les catégories sociales, et même au delà, car les appréhensions des femmes diffèrent de celles des hommes, celles des plus jeunes, des aînés, etc.

Le numéro 3 de la REL@COM se propose d’aborder sous des angles différents la problématique du risque au sein de la société africaine. La question qui sous-tend cette démarche est de savoir si on l’on peut envisager le développement en ignorant le risque qu’il génère. Qu’il soit endogène ou exogène, il importe à un moment de s’interroger sur les représentations du risque en Afrique afin de mieux comprendre les attitudes et comportements « à risque » des populations.

Plusieurs axes sont attendus pour cet appel :

  • Dévalué, sous-évalué, ignoré, le risque est souvent minimisé au point de légitimer certains comportements anti sociaux. Cet axe implique le degré d’acceptabilité ou de tolérance du risque et la mise en rapport entre évaluation du risque (sous toutes ses coutures) et le développement.
  • Les contributions pourraient également s’intéresser au risque au sein des organisations, étant entendu que les organisations de tout type ont aujourd’hui un rôle indéniable sur le développement endogène. Dès lors, comment ces organisations appréhendent-elles le risque dans la conduite de leurs activités et quel rôle la communication organisationnelle joue-t-elle dans la maîtrise du risque organisationnel ?
  • Enfin, sans se limiter aux axes sus indiqués, la recherche pourrait s’orienter vers la communication ou l’incommunication autour du risque en Afrique.

La REL@COM étant une revue à Comités scientifique et de Lecture, tous les textes reçus seront soumis à une procédure d’évaluation conforme aux standards internationaux et passeront par notre logiciel anti plagiat.

Modalités de soumission

Les propositions d’articles se feront sous la forme d’un résumé (3000 signes maximum, espaces compris) qui précisera la problématisation et le cadre théorique dans lequel s’inscrit le sujet, ainsi que les axes majeurs de la démarche analytique. Il sera également attendu 4 mots clés ainsi que 5 références bibliographiques au maximum.

Les résumés sont à envoyer avant le 30 décembre 2019

aux adresses suivantes :

  • jan_claudeoulai@yahoo.fr
  • khankouame@gmail.com

Calendrier

  • Date limite de soumission des résumés : 30 Décembre 2019

  • Réponse du Comité Scientifique : 15 Janvier 2020
  • Soumission des articles complets : 15 Mars 2020
  • Retour d’évaluation en double aveugle : 30 Mars 2020
  • Soumission article définitif : 15 Avril 2020
  • Publication : 30 Avril 2020

Références bibliographiques

  • Patrick Peretti-Watel (2003). « Risque et innovation : un point de vue sociologique » in Innovations 2003/2 (no 18), pages 59 à 72.
  • David Le BRETON (2013). La sociologie des risques, Sous la direction de Danielle Maisonneuve (2005), La communication des risques. Un nouveau défi, Québec, Canada. PUQ.
  • Ulrich Beck (2001). La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité, trad. de l’allemand par L. Bernardi. Paris, Aubier, 521 p.

Les articles qui ne respecteront pas les échéances et les recommandations ne seront malheureusement pas pris en compte.

Revue Électronique Langage & Communication

ISSN : 2617-7560

Directeur de Publication : Professeur N’GORAN-POAMÉ Léa M. L.

Directeur de Rédaction : Dr Jean-Claude OULAI, MCU

Comité Scientifique

  • Prof. ABOLOU Camille Roger, Université Alassane Ouattara
  • Prof. Alain KIYINDOU, Université Bordeaux-Montaigne
  • Prof. Azoumana OUATTARA, Université Alassane Ouattara
  • Prof. BAH Henri, Université Alassane Ouattara
  • Prof. BLÉ Raoul Germain, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. Claude LISHOU, Université Cheikh Anta Diop
  • Dr Edouard NGAMOUNTSIKA, MCU, Université Marien Ngouabi
  • Dr Francis BARBEY, MCU, Université Catholique Lomé
  • Prof. GORAN Koffi Modeste Armand, Université F. Houphouët-Boigny
  • Dr Jérôme VALLUY, MCU, HDR, Université Panthéon-Sorbonne
  • Prof. Joseph P. ASSI-KAUDJHIS, Université Alassane Ouattara
  • Dr KOUAMÉ Kouakou, MCU, Université Alassane Ouattara
  • Dr MAKOSSO Jean-Félix, MCU, Université Marien Ngouabi
  • Dr NANGA A. Angéline, MCU, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. POAMÉ Lazare Marcelin, Université Alassane Ouattara
  • Prof. TCHITCHI Toussaint Yaovi, Université d’Abomey-Calavi
  • Prof. TRO Dého Roger, Université Alassane Ouattara

Comité de Rédaction

  • Prof. ABOLOU Camille Roger
  • Dr GOKRA Dja André Ouréga Junior, MCU
  • Dr Jean-Claude OULAI, MCU
  • Dr KOUAMÉ Kouakou, MCU
  • Dr NIAMKEY Aka, MCU

Comité de Lecture

  • Prof. IBO Lydie
  • Dr COULIBALY Daouda
  • Dr KOFFI Ehouman René, MCU
  • Dr KOUAMÉ Khan
  • Dr N’GATTA Koukoua Étienne
  • Dr OULAI Corinne Yélakan

Marketing & Publicité

  • Dr KOUAMÉ Khan

Infographie / Web Master 

  • Sanguen KOUAKOU

Éditeur : DSLC

Téléphone : (+225 76 78 76 51 / 48 14 02 02)

Courriel : khankouame@gmail.com / jan_cloddeoulai@yahoo.fr

Site Internet : http://relacom.univ-ao.edu.ci

Subjects

Date(s)

  • Monday, December 30, 2019

Contact(s)

  • Jean-Claude OULAI
    courriel : jan_cloddeoulai [at] yahoo [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • N'Cho Jean-Baptiste ATSE
    courriel : jbatse [at] yahoo [dot] fr

To cite this announcement

« Le risque en Afrique », Call for papers, Calenda, Published on Monday, December 09, 2019, https://calenda.org/720935

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal