HomePleasure in literary texts - From humanism to post-modernism

Pleasure in literary texts - From humanism to post-modernism

Le plaisir dans les textes littéraires

De l'humanisme au post-modernisme

*  *  *

Published on Monday, December 09, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Le commerce aujourd'hui répète à l'envi le mot « plaisir ». Il n'est qu'à voir et à écouter la publicité qui nous abreuve de ce vocable. Mais pour être dans l'air du temps, le plaisir n'a pas toujours eu grâce aux yeux des pouvoirs en place. L'Église l'a longtemps condamné comme le pied du démon dans la porte de la vertu, en l'affublant des figures des péchés capitaux. Les éducateurs le réhabilitaient pourtant, sachant qu'il est le principal moteur de tout effort. Et à la fois sa récompense. Freud, en y décelant un principe vital, a fourni des schémas descriptifs et analytiques pour l'objectiver, le sortir des miasmes idéologiques, et en faire une composante de l'humain. Certaines époques l'ont ainsi favorisé, d'autres l'ont vilipendé ; l'image d'un XVIIIe siècle voluptueux s'oppose à celle d’un XIXe tourmenté par un Plaisir indomptable autant qu'à celle d'un XVIe gourmand et jouisseur. Les ressorts humains du plaisir sont multiples, variés et poly-dimensionnels.

Announcement

Argumentaire

Le Commerce aujourd'hui répète à l'envi le mot « plaisir ». Il n'est qu'à voir et à écouter la publicité qui nous abreuve de ce vocable. Mais pour être dans l'air du temps, le plaisir n'a pas toujours eu grâce aux yeux des pouvoirs en place. L'Église l'a longtemps condamné comme le pied du Démon dans la porte de la Vertu, en l'affublant des figures des péchés capitaux. Les éducateurs le réhabilitaient pourtant, sachant qu'il est le principal moteur de tout effort. Et à la fois sa récompense. Freud, en y décelant un principe vital, a fourni des schémas descriptifs et analytiques pour l'objectiver, le sortir des miasmes idéologiques, et en faire une composante de l'humain. Certaines époques l'ont ainsi favorisé, d'autres l'ont vilipendé ; l'image d'un XVIIIe siècle voluptueux s'oppose à celle d’un XIXe tourmenté par un Plaisir indomptable autant qu'à celle d'un XVIe gourmand et jouisseur. Les ressorts humains du plaisir sont multiples, variés et poly-dimensionnels. S'ils sont souvent donnés comme particulièrement introspectifs et individuants, ils n'en restent pas moins éminemment socioculturels et collectifs. Des petits plaisirs quotidiens, dits péchés mignons, aux grandes orgies occasionnelles, saisonnières et festives, l'empan des occupations et des pratiques plaisantes, divertissantes, gourmandes, jouissives, etc. est large, et il s'inscrit exclusivement dans une axiologie positive méliorative. Il est surtout en renouvellement continuel. Et si, pour Épicure comme pour Platon dans son Philèbe, les plaisirs de l'âme priment sur ceux du corps - ils favorisent l'épanouissement de l'esprit et de l'être, tout en libérant l'homme des coercitions matérielles et des risques de dépendance - chez les philosophes matérialistes, ils peuvent être pleinement sensoriels et jouissifs, sans être ni faux ni vides tels qu'on les prétend chez les idéalistes. La philosophie pose, en effet, la question de la hiérarchie éthique et matérielle des plaisirs. La dimension linguistique et stylistique des textes littéraires est une composante première dans l'analyse du "Plaisir du texte" pour emprunter le titre de Barthes. Elle est fondatrice des paires définitoires de la sémiologie et de l'herméneutique modernes, le texte se construisant dans la dyade de désir /plaisir, laquelle se joue entre auteur et lecteur. Les communicants pourront s'inscrire dans les axes philosophique, artistique, médiatique, thématique ou linguistique, en essayant d'apporter des éclairages aux questions suivantes :  Comment se raconte le plaisir chez tel ou tel auteur ? Occupe-t-il le devant de la scène ou est-il un thème subsidiaire ? Et de quel(s) plaisir(s) s'agit- il ? Plaisir des sens (thymique) ? Plaisir esthétique ? Éthique ? Quelles modalités du Plaisir peuvent-être présentées ? Son attente plus ou moins anxieuse, sa recherche effrénée, la jouissance placide contre la volupté dominatrice ? L'essentiel est-il le sujet ou l'objet du plaisir ? Comment ce plaisir est-il représenté : maximes, débats, éloge ou condamnation ? N'est-il pas souvent éludé ? Quel en est le vocabulaire, quelles en sont les périphrases (euphémismes), les figures ‒imposées ou libres ?

Modalités de soumission

Le troisième colloque de l'Université du Temps Libre de l'Université d'Orléans (UTLO) sera consacré au Plaisir dans les textes littéraires de la Renaissance au postmodernisme.

Il se tiendra les 4 et 5 juin 2020 à l’IRD, sur le vert campus de l'université d'Orléans (France) à l'IRD, 5 rue du Carbone, 45067 Orléans.

Les propositions de communication seront reçues jusqu'au 31 décembre 2019

à l’adresse flg.utlo45@gmail.com ; le programme sera publié le 1er février 2020

Comme lors des éditions précédentes, les repas et pauses café seront assurés par l’UTLO.

Publication

Après avis du comité scientifique, les communications seront publiées en ligne sur le site de l’Université d’Orléans ainsi que sur celui de l’Union française des universités tous âges (UFUTA).

Comité scientifique

  • Geneviève Haroche Bouzinac, Professeure des universités (Orléans)
  • Pierre Allorant, Doyen de l’UFR Droit, Économie, Gestion (Orléans)
  • Philippe Bourdier, Directeur de l’INSPE (Orléans)
  • Pierre Loubier, Professeur des universités (Poitiers)
  • Farah Zaïem, Maître de conférences (La Manouba, Tunis)
  • Olfa Abrougui, Maître de conférences (Tunis)
  • Jihane Tbini, Maître de conférences (La Manouba, Tunis)
  • Allachokr Assadolahi, département de français, université de Tabriz (Iran)
  • Nicole Beaume, philosophe et psychanalyste
  • Jean Le Guennec, psychanalyste, docteur dès lettres

Places

  • IRD, 5 rue du Carbone
    Orléans, France (45067)

Date(s)

  • Tuesday, December 31, 2019

Contact(s)

  • François Le Guennec
    courriel : flg [dot] utlo45 [at] gmail [dot] com

Information source

  • François Le Guennec
    courriel : flg [dot] utlo45 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Pleasure in literary texts - From humanism to post-modernism », Call for papers, Calenda, Published on Monday, December 09, 2019, https://calenda.org/721046

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal