Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Graphic design. Ways of doing research

Design graphique. Manières de faire de la recherche

*  *  *

Published on Monday, January 13, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Le champ du design graphique est marqué depuis maintenant quelques années par un intérêt grandissant pour la recherche. Une nouvelle vague de chercheurs et chercheuses a récemment émergé mais, face à l’absence de discipline constituée, ceux-ci travaillent le plus souvent la recherche en graphisme depuis d’autres champs du savoir en mobilisant des cadres de pensées, des références, des méthodes de recherche parfois très différentes. On peut alors s’interroger sur l’existence et la nature de « modes de connaissance propres », ou de manières spécifiques de faire de la recherche en design graphique. Cette journée d’étude propose de questionner ainsi la recherche en design graphique par ceux qui la font, pour partager et faire émerger des paradigmes communs.

The graphic design field has been witnessing a steadily growing interest in research. A new wave of researchers recently emerged. However, without a formally defined discipline, these researchers generally work from within other disciplines, using sometimes very different methods, frameworks and references. This one-day conference will be questioning these theoretical frameworks and methods by those who are designing and using them. What are “designerly ways of knowing” and ways of doing that are specific to graphic design research? The discussions will help us develop a shared paradigm and establish a common ground for the discipline.

Announcement

Argumentaire

Le champ du design graphique est marqué depuis maintenant quelques années par un intérêt grandissant pour la recherche. Cet intérêt se traduit à plusieurs échelles : au niveau de l’enseignement dans les écoles d’art et les universités (qui associe de mieux en mieux la théorie et le projet), au niveau de la pratique (qui gagne en réflexivité et en recul critique) et au niveau de la recherche elle-même (qui s’enrichit de connaissances de plus en plus variées). Présentée en 2017 au Centre national du graphisme de Chaumont, une exposition a permis de mettre évidence les territoires, les acteurs et les thèmes émergents de la recherche en design graphique dans l’espace francophone, tout en essayant d’en présenter les enjeux à différents publics. Depuis 2014, plusieurs journées d’études et un colloque ont également été organisés par le Cnap, et un numéro de Graphisme en France a été entièrement consacré à la recherche et à ses thématiques.

Ce double travail de consolidation du réseau des acteurs et de diffusion de la recherche n’était pas aisé, dans un contexte où beaucoup de liens restent à construire. Dans le numéro dédié de Graphisme en France, Alice Twemlow et Éloïsa Pérez faisaient déjà remarquer le manque de cadre commun pour les chercheurs de ce domaine. En effet, s’il y a une problématique qui marque la recherche en design graphique, c’est bien le fait que son identité et sa spécificité, à la frontière des pratiques voisines des arts plastiques et du design, sont régulièrement discutées et interrogées. Par ailleurs, des disciplines historiquement établies comme l’histoire de l’art, la sémiologie, l’esthétique, les sciences de l’information et de la communication ou encore la sociologie (pour ne citer que les plus communes), ont des objets de recherche qui recouvrent ceux du graphisme, dès lors envisagés à travers des paradigmes très différents. On peut alors s’interroger sur l’existence et la nature de “modes de connaissance propres”, ou de manières spécifiques de faire de la recherche en design graphique. Comment celles-ci se sont-elles développées ces dernières années, tout en ménageant des points de passage et des ouvertures vers les disciplines voisines ?

Une nouvelle vague de chercheurs et chercheuses a récemment émergé, mais face à l’absence de discipline constituée, ceux-ci travaillent le plus souvent la recherche en graphisme depuis différents champs du savoir en mobilisant ainsi des cadres de pensées, des références, des méthodes de recherche parfois très hétérogènes. Cette journée d’étude propose de questionner ainsi la recherche en design graphique par ceux qui la font, pour partager et faire émerger des paradigmes communs à même de créer un socle pour la discipline et ceux qui l’animent.

Nous invitons les chercheurs et chercheuses à présenter leur travail, tout en faisant un pas de côté pour répondre à l’une ou l’autre des questions suivantes :

Comment imaginer des modèles pour la recherche en design graphique à partir / ou en dehors de ses disciplines voisines ? Quels pistes, idées, modèles, ressources, pour la recherche actuelle en design graphique ? Quels nouveaux outils conceptuels pour penser les problématiques émergentes liées à notre environnement graphique et visuel ? Comment trouver des complémentarités entre les approches de chercheurs et chercheuses dont les parcours, très différents, peuvent intégrer une pratique du graphisme ou à l’inverse se situer uniquement dans le champ de la recherche ?

Modalités de soumission

  • Titre de la communication
  • Résumé de 3000 signes (espaces comprises) de la communication
  • Nom, prénom, courte biographie, affiliation et discipline d’affiliation

Les propositions peuvent être en français ou en anglais. La communication lors de la journée pourra être faite dans l’une ou l’autre de ces langues.

Les propositions sont à envoyer à : nmaudet@unistra.fr et philizot@unistra.fr

avant le 22 janvier 2020.

Objet du mail : Proposition de communication - design graphique, des manières de faire de la recherche.

Modalités d’évaluation des propositions

Les propositions seront évaluées en double aveugle par au minimum deux membres du comité scientifique. Les propositions retenues seront également publiées dans les actes qui résulteront de la journée d’études.


Calendrier

  • 22/01/2020 - Date limite d’envoi des propositions

  • 17/02/2020 - Réponse aux auteurs
  • 27/04/2020 - Journée d’étude au Centre Pompidou

Comité d’organisation

  • Véronique Marrier (CNAP)
  • Nolwenn Maudet (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Vivien Philizot (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Romain Lacroix (Centre Georges Pompidou)

Comité scientifique

  • Julie Blanc (EUR ArTeC / Université Paris 8 - EA349 / EnsadLab)
  • Jeremy Boy (Organisation des Nations Unies)
  • Lorène Ceccon (Université Jean Monnet - CIEREC / École Supérieure d'Art et Design Saint-Étienne - CyDRe, Random(Lab))
  • Léonore Conte (Université Paris 8 - TEAMeD)
  • Véronique Marrier (CNAP)
  • Nolwenn Maudet (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Éloïsa Pérez (Sorbonne Université – CELSA, ENSAD Nancy – Anrt)
  • Vivien Philizot (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Fabrice Sabatier (Université Libre de Bruxelles, ERG)

Argument

The graphic design field has been witnessing a steadily growing interest in research. This can be seen at several levels: in teaching (with a better articulation of theory and project), in practice (with more reflexivity and critical perspective) as well as in research itself (enriching and diversifying its knowledge base). Exhibited in 2017 at the National center for graphic design of Chaumont, in France, a first cartography has revealed the territories, actors and emerging themes of graphic design research in France, while presenting its issues to a wider audience. The CNAP (National Center for Visual Arts) has organized several research seminars and conferences and a special issue of Graphisme en France as been devoted to the graphic design research scene and its themes.Both strengthening a network of diverse actors as well as disseminating their research is a real endeavour in a context where many connections are yet to be established. In the aforementioned issue of Graphisme en France, Alice Twemlow and Éloïsa Pérez were already mentioning the lack of shared framework for researchers in the domain. What currently defines graphic design research is the enduring discussion about its identity and its specificity at the frontiers of neighboring practices of visual arts and design. Disciplines such as art history, semiotics, visual studies, communication studies or sociology (to name just a few), all well established fields, are studying topics that overlap with those of graphic design but that they consider through very different paradigms. What are “designerly ways of knowing” and ways of doing that are specific to graphic design research? And how have they been developing over the years and with neighboring disciplines?

A new wave of researchers recently emerged. However, without a formally defined discipline, these researchers generally work from within other disciplines, using sometimes very different methods, frameworks and references. This one-day conference will be questioning these theoretical frameworks and methods by those who are designing and using them. The discussions will help us develop a shared paradigm and establish a common ground for the discipline.

We are inviting researchers to present their work and take a step aside to answer one or several of the following questions.

How to imagine paradigms of graphic design research from/outside of neighboring disciplines? What ideas, models, resources for current graphic design research? What new conceptual tools for thinking about emerging issues with our visual and graphic environnement. How to establish a common ground among researchers whose diverse research approaches incorporate graphic design as a practice or, conversely, as a research topic?

Submission details

  • Title
  • 3000 signs summary of your talk
  • Name, first name, short biography, affiliation and discipline

Both submissions and talks can be in french or in english.

Please send your submission to nmaudet@unistra.fr and philizot@unistra.fr

before January 22nd, 2020.

Email subject: proposition de communication - design graphique, des manières de faire de la recherche.

Submissions evaluation

Submissions will go through a double-blind review process with at least two members of the scientific committee. Selected submissions will also be published in the conference proceedings.

Schedule

  •  22/01/2020 - Submission deadline

  • 17/02/2020 - Decision notification
  • 27/04/2020 - Conference day at Centre Pompidou

Organizing committee

  • Véronique Marrier (CNAP)
  • Nolwenn Maudet (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Vivien Philizot (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Romain Lacroix (Centre Georges Pompidou)

Scientific committee

  • Julie Blanc (EUR ArTeC / Université Paris 8 - EA349 / EnsadLab)
  • Jeremy Boy (Organisation des nations unies)
  • Lorène Ceccon (Université Jean Monnet - CIEREC / École Supérieure d'Art et Design Saint-Étienne - CyDRe, Random(Lab))
  • Léonore Conte (Université Paris 8 - TEAMeD)
  • Véronique Marrier (CNAP)→ Nolwenn Maudet (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Éloïsa Pérez (Sorbonne Université – CELSA, ENSAD Nancy – Anrt)
  • Vivien Philizot (Université de Strasbourg - EA3402)
  • Fabrice Sabatier (Université Libre de Bruxelles, ERG)

Places

  • Centre Georges Pompidou, salle ciné 1 - Place Georges-Pompidou
    Paris, France (75004)

Date(s)

  • Wednesday, January 22, 2020

Keywords

  • design graphique, recherche, épistémologie, méthodologie, design

Contact(s)

  • Nolwenn Maudet
    courriel : nmaudet [at] unistra [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Nolwenn Maudet
    courriel : nmaudet [at] unistra [dot] fr

To cite this announcement

« Graphic design. Ways of doing research », Call for papers, Calenda, Published on Monday, January 13, 2020, https://calenda.org/726152

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal