StartseiteMusidora, qui êtes-vous ?

StartseiteMusidora, qui êtes-vous ?

Musidora, qui êtes-vous ?

Musidora, who are you?

*  *  *

Veröffentlicht am Donnerstag, 23. Januar 2020 bei Anastasia Giardinelli

Zusammenfassung

Après une soirée inaugurale le mercredi 18 novembre 2020, les interventions de jeudi 19 et vendredi 20 novembre 2020 porteront sur l’œuvre protéiforme de Musidora. Durant ces deux journées, nous vous proposons d’explorer les champs suivants, dans le cadre de communication de trente minutes ou de présentation de document(s) de 15 minutes : le music-hall, le théâtre, l’écriture littéraire, l’écriture scénaristique, les liens avec les écrivains, le dessin, la réalisation, la production, le jeu d’actrice, les influences, les réappropriations, les survivances, etc. Chaque journée se terminera par un spectacle, constitué notamment de projections, de chants et de lectures.

 

Inserat

Argumentaire

En forme de point d’interrogation, une tête de femme cagoulée de noir s’affiche sur les murs des villes de France et d’ailleurs. Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? C’est Irma Vep, alias Musidora, alias Jeanne Roques, muse-artiste, femme et vamp, née à Paris en 1889 et amenée à figurer pour toujours au firmament des étoiles du cinéma mondial.

En 1915, elle apparaît au public moulée d’un collant noir et courant sur les toits de Paris dans Les Vampires, serial culte de Louis Feuillade. Le mythe est en marche. Les yeux sont fascinés et les cœurs s’enflamment. Les poètes, parmi eux les futurs surréalistes, fixeront son image par les mots et contribueront à son immortalité.

Mais derrière le mythe, il y a la femme.

Jeanne Roques naît dans une période décisive pour la modernité, pour la création dans tous les domaines artistiques comme techniques. Ses parents sont des progressistes. Son père, philosophe et musicien, et sa mère, engagée dans les luttes féministes, encouragent leur fille dans ses choix. Jeanne envisage d’abord une carrière de peintre et de dessinatrice et étudie au cours Frémiet. Puis elle apprend l’art dramatique chez Mévisto et démarre à seize ans une carrière au music-hall. Guidée par Pierre Louÿs, c’est dans Fortunio de Théophile Gautier, qu’elle choisit son nom de scène, Musidora, s’identifiant au personnage fatal et singulier du roman. Sur la scène du Ba-Ta-Clan, elle rencontre Colette, figure décisive pour sa carrière et pour sa vie. Devenue une des principales vedettes des grandes revues parisiennes, elle chante et danse dans les music-halls de Paris et de France. Feuillade la remarque aux Folies-Bergère et l’engage pour le rôle d’Irma Vep dans Les Vampires, succès populaire de la Grande Guerre.

Première « star » française du cinéma, elle enchaîne les rôles pour les plus grands cinéastes, sans jamais cesser de se produire sur scène. Passionnée par leur travail, elle crée Les Films Musidora et passe derrière la caméra. Lors de ses déplacements artistiques, elle découvre l’Espagne, et choisit, pour y tourner, d’adapter le roman historique de Pierre Benoît, Pour Don Carlos. Durant sa liaison avec le rejeoneador Antonio Cañero, elle réalise pour lui Sol y Sombra et La Tierra de los Toros. À la fin des années 1920, elle se marie, devient mère et s’installe en province. Là commence sa carrière de romancière, poète, dramaturge, professeur, metteur en scène ; elle renoue également avec la peinture. En 1942, divorcée et de retour à Paris, elle devient un membre fondateur de la Cinémathèque française, en charge de la commission sur les recherches historiques, fonction qu’elle occupera jusqu’à son décès en 1957.

Après son livre publié en 1978, Musidora, la dixième muse, Patrick Cazals lui consacre en 2013 un documentaire éponyme projeté dans de nombreux festivals et institutions patrimoniales. Depuis, l’intérêt pour Musidora ne cesse de grandir.

Le colloque « Musidora, qui êtes-vous ? » se propose d’étudier la figure de Musidora sous tous ses aspects, les plus connus comme les plus secrets. Son parcours est emblématique de l’émancipation féminine au début du XXe siècle, tant au niveau social qu’artistique. Actrice et artiste complète, objet de fantasmes et femme d’avant-garde, elle s’impose aujourd’hui comme une figure majeure du cinéma muet, continuant à alimenter l’imaginaire collectif. Les communications proposées permettront d’approfondir la réflexion sur le mythe et de mettre en lumière les activités plus méconnues, inédites parfois, de Musidora.

Modalités de soumission

Les propositions de communication et de présentation de document(s) (titre, résumé de 1500 signes et bio-bibliographie de 600 signes) sont à envoyer aux trois organisateurs avant le 1er avril 2020 :

  • Carole Aurouet – aurouet@u-pem.fr
  • Marie-Claude Cherqui – mcherqui@free.fr
  • Laurent Véray – veray@wanadoo.fr

Après étude des propositions, une réponse sera communiquée au plus tard le 1er mai 2020.

Organisation

Le colloque « Musidora, qui êtes-vous ? » est organisé et dirigé par :

  • Carole Aurouet, maître de conférences habilitée à diriger des recherches en études cinématographiques à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et membre de l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel
  • Marie-Claude Cherqui, docteur en littérature et civilisation françaises de l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3, professeur au Lycée Mireille Grenet de Compiègne
  • Laurent Véray, professeur en études cinématographiques à la Sorbonne nouvelle – Paris 3 et membre de l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel

Kategorien

Orte

  • Maison de la recherche 4 rue des Irlandais 75005 Paris
    Paris, Frankreich (75005)

Daten

  • Mittwoch, 01. April 2020

Schlüsselwörter

  • Musidora, Cinéma, Littérature, Music-Hall, Théâtre, Poésie, Dessin, Arts, Vamp, Femme

Kontakt

  • Carole Aurouet
    courriel : carole [dot] aurouet [at] gmail [dot] com

Informationsquelle

  • Carole Aurouet
    courriel : carole [dot] aurouet [at] gmail [dot] com

Zitierhinweise

« Musidora, qui êtes-vous ? », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Donnerstag, 23. Januar 2020, https://calenda.org/730224

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search