Página inicialCorps normal, corps idéal ?

Página inicialCorps normal, corps idéal ?

Corps normal, corps idéal ?

Normal bodies, ideal bodies?

Enjeux sociopolitiques de la mise en visibilité des corps « hors-normes »

The sociopolitical issues of spotlighting "non-normative" bodies

*  *  *

Publicado quarta, 15 de janeiro de 2020 por Céline Guilleux

Resumo

En interrogeant la manière dont nos sociétés contemporaines occidentales produisent des corps « normés », cette journée d’étude jeunes chercheur·e·s propose de s’intéresser à la re/mise en visibilité des corps qui se situent et se construisent en dehors de ces standards dominants.

Anúncio

Que ce soit par l’affirmation positive de l’image de soi (mouvement body positive) ou par la mise en lumière de violences subies par les corps, les démarches artistiques, militantes ou individuelles de dévoilement de soi notamment sur Internet et les réseaux sociaux mettent en exergue les contraintes éprouvées par des corps soumis aux processus de domination. Corps racisés, gros, handicapés, trans… revendiquent leur existence à travers la mise en lumière, via des constructions discursive et iconographique, de leurs corps et de leurs extra-ordinarités. Ce processus de renormalisation des spécificités des corps donne aussi une large place à un retour de l’organique, à une époque où l’hégémonie du progrès techno-scientifique et les idéologies afférentes font planer le fantasme de « l’adieu au corps ». Cette mise en visibilité passe ainsi par une revalorisation de l’organicité du corps, qui remet sous les projecteurs les cheveux, les poils, les cicatrices, les rides, les vergetures, la cellulite, les règles... Tous ces éléments pointés comme stigmates et défauts, mais qui constituent la banalité de l’expérience corporelle, sont de nouveaux étendards contre l’imposition d’une perfection impossible. Dans des contextes d’injonctions à des corps contrôlés et performants, quels enjeux sociaux et politiques soulèvent ces dynamiques de mise en visibilité de corps qui tentent de se soustraire aux injonctions normées et revendiquent leur émancipation ? Comment des questions jugées comme relevant des sphères privées et intimes deviennent-elles des enjeux de représentations sociales et de revendications politiques ? A quelle violence ou nouvelles injonctions cette mise en visibilité d’une « hors-normalité » se confronte-t-elle ?

Programme

9h - 9h30 > Accueil

9h30 > Introduction scientifique

10h > 11h : Corps, (bio)politique et résistances

  • Le corps politique au XXIème siècle : objet exploité, sujet résistant - Léna Dormeau - Chercheure indépendante en Philosophie Sociale et politique, membre associée Laboratoire PREFICS, EA 7469, Université Rennes 2
  • Un corps « saturé » de pouvoir : exil, intériorisation et contournement de la frontière par le biais des TIC - Yael Ménegaire - Doctorante en Sciences de l’information-communication, PREFICS EA 7469, Université Rennes 2

Questions

11h - 11h30 > pause

11h30 > 12h30 : Technologies de contrôle, institutions normalisantes et émancipations

  • Grammaire de l’inspection médicale équipée : le cas des visites d’aptitudes à l’activité de pilotage aérien - Antoine Février - Doctorant en Sciences de l’information-communication PREFICS EA 7469, Université Rennes 2 – Programme FANS4ALL
  • Le corps aux habilités diversifiées comme modèle contre l’oculocentrisme, retour sur l’exposition « L’art et la matière : prière de toucher » - Jeanne Artous - Doctorante en Sciences de l’art au Centre de Recherche sur les Médiations (CREM) - Université de Lorraine

Questions

12h30 - 13h30 > Déjeuner

13h30 > 14h30 : Le corps-média du/de la chercheur·e

  • Ne plus subir la monstration de son corps - No Anger - Docteure en science politique et performeuse
  • « J’adore tes tatouages — Merci ». Transgresser les normes avec son apparence : effets et enjeux - Kévin Bideaux - Doctorant en art et études de genre, LEGS (UMR 8238), Université Paris 8

Questions

14h30 - 14h45 > Pause

14h45 > 16h15 : Corps et récits : la mise en visibilité du corps dans l’art

  • Le renouveau du « female gaze » en photographie et l’appropriation des images des corps - Morgane Blain - Masterante en Histoire de la philosophie, ENS de Lyon et Université Lyon III
  • Des corps normés aux désirs normalisés - Penser la subjectivation des normes à partir des critiques féministes du cinéma - Pierre Niedergang - Doctorant de philosophie à l’Université Paris-Nanterre (IREPh)
  • Le mou et ses formes. Esthétique de l’obésité chez l’artiste Rebecca Harris - Léonie Lauvaux - Docteure en Arts-Plastiques, Université Rennes 2

Questions

16h15 > clôture

Locais

  • Salle Jacques Léonard - Université Rennes 2 - Campus Villejean
    Rennes, França (35)

Datas

  • terça, 21 de janeiro de 2020

Palavras-chave

  • corps, représentation

Contactos

  • Amélie Tehel
    courriel : amelie [dot] tehel [at] gmail [dot] com

Urls de referência

Fonte da informação

  • Amélie Tehel
    courriel : amelie [dot] tehel [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« Corps normal, corps idéal ? », Jornadas, Calenda, Publicado quarta, 15 de janeiro de 2020, https://calenda.org/731028

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal
Pesquisar OpenEdition Search

Você sera redirecionado para OpenEdition Search