InicioLa nuit dans l’art asiatique : perceptions, imaginaires, représentations

InicioLa nuit dans l’art asiatique : perceptions, imaginaires, représentations

La nuit dans l’art asiatique : perceptions, imaginaires, représentations

The night in Asian art: perceptions, imagination, representations - "Asie" journal

Revue « Asie »

*  *  *

Publicado el martes 21 de enero de 2020 por Céline Guilleux

Resumen

Pour ce numéro thématique de la revue Asie, nous attendons des propositions de communications ayant trait au thème de la nuit dans les arts plastiques asiatiques de toutes époques. À la fois familière et mystérieuse, la nuit exerce sur l’être humain une fascination liées aux émotions qu’elle suscite, de la peur à l’exacerbation des sens. « Quand le monde des objets clairs et articulés se trouve aboli, notre être perceptif amputé de son monde dessine une spatialité sans chose. C’est ce qui arrive dans la nuit », écrit Merleau-Ponty. Dès qu’il est question de la nuit, la frontière entre perception et imaginaire devient ténue. La nuit peut apparaître alternativement comme un moment de libération et de lâcher-prise favorable à l’inspiration, ou comme un intervalle de vacuité, de méditation, voire comme une métaphore de la mort. La lune, si ambivalente, tantôt maléfique, tantôt bienveillante, suscite en Extrême-Orient une contemplation admirative et inspire les lettrés.

Anuncio

Présentation

À la fois familière et mystérieuse, la nuit exerce sur l’être humain une fascination liées aux émotions qu’elle suscite, de la peur à l’exacerbation des sens. « Quand le monde des objets clairs et articulés se trouve aboli, notre être perceptif amputé de son monde dessine une spatialité sans chose. C’est ce qui arrive dans la nuit », écrit Merleau-Ponty[1]. Dès qu’il est question de la nuit, la frontière entre perception et imaginaire devient ténue. La nuit peut apparaître alternativement comme un moment de libération et de lâcher-prise favorable à l’inspiration, ou comme un intervalle de vacuité, de méditation, voire comme une métaphore de la mort. La lune, si ambivalente, tantôt maléfique, tantôt bienveillante, suscite en Extrême-Orient une contemplation admirative et inspire les lettrés.

Modalités de soumission

Pour ce numéro thématique de la revue Asie, nous attendons des propositions de contributions ayant trait au thème de la nuit dans les arts plastiques asiatiques de toutes époques, d’une longueur de 30 000 signes environ, accompagnées d’illustrations libres de droits (les articles en anglais sont également acceptés). Les articles faisant valoir la relation entre texte et image, par exemple dans la bande dessinée ou l’illustration, seront également bienvenus.

Vous pourrez envoyer vos propositions comportant un résumé en français et en anglais suivi de mot-clés et d’une brève bio-bibliographie

jusqu’au 31 janvier 2020

à Marie Laureillard et Edith Parlier-Renault : mlaureillard@free.fr et Edith.Parlier-Renault@wanadoo.fr

Les articles correspondant aux propositions sélectionnées devront être remis le 15 juin 2020.  Ce numéro spécial est proposé par le Creops, l’Institut d’Asie orientale et le groupe de recherches interuniversitaire Langarts : https://langarts.hypotheses.org/

Évaluation

Les évaluations seront effectuées par

  • Edith Parlier-Renault, professeur d'histoire de l'art indien, Sorbonne université
  • Marie Laureillard, maître de conférences HDR en langue et civilisation chinoises, université Lumière-Lyon 2

Bibliographie indicative

Bautze-Picron Claudine (dir.), The Indian Night : Sleep and Dreams in Indian Culture, New Delhi, Rupa & Co, 2009

Caillet Laurence, Démons et merveilles : nuits japonaises, Paris, Société d’ethnologie, 2018

Gallais Jean-Marie (dir.), Peindre la nuit, Metz, Centre Pompidou-Metz Editions, 2018

Leleu Véronique et Bollard-Duval Clotilde (dir.), La Lune : du voyage réel aux voyages imaginaires, Paris, RMN, 2019

Lemaire Gérard-Georges, Le Noir, Paris, Hazan, 2006

Milner Max, L'envers du visible, essai sur l'ombre, Paris, Seuil, 2005

Nam June Paik’s 80th anniversary: Nostalgia is an extended Feedback, catalogue, préface de Manu Park, Yongin (Corée du sud), Nam June Park Art Center, 2013

Stevenson John, Cent aspects de la lune :Yoshitoshi, Paris, Citadelles & Mazenod, 2018

Tanizaki Junichirô, Eloge de l’ombre, Paris, Verdier, 2011

Viola Bill, Hatsu-Yume, First Dream, Tokyo, Tankosha & Mori Art Museum, 2006

[1] Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard, 1945, p. 328.

Lugares

  • París, Francia (75)

Fecha(s)

  • viernes 31 de enero de 2020

Palabras claves

  • nuit, night, art asiatique, perception, imaginaire, représentation

Contactos

  • Marie Laureillard
    courriel : mlaureillard [at] free [dot] fr
  • Edith Parlier-Renault
    courriel : edith [dot] parlier-renault [at] wanadoo [dot] fr

Fuente de la información

  • Marie Laureillard
    courriel : mlaureillard [at] free [dot] fr

Para citar este anuncio

« La nuit dans l’art asiatique : perceptions, imaginaires, représentations », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el martes 21 de enero de 2020, https://calenda.org/734797

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search