InicioL'eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l'hérédité du Moyen Âge à nos jours

InicioL'eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l'hérédité du Moyen Âge à nos jours

ColoquioHistoria

Fecha(s)

Categorías

L'eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l'hérédité du Moyen Âge à nos jours

Eugenics in question: genealogy, transmission and knowledge of heritage from the Middle Ages to the present day

*  *  *

Publicado el viernes 07 de febrero de 2020 por Anastasia Giardinelli

Resumen

Ce colloque souhaite poser, alors que des conceptions « naturalisantes » de l’ordre social reviennent en force, plusieurs questions. Quand et pourquoi s’est-on mis à croire à l’hérédité des dispositions physiques et morales ? A-t-on réellement cherché à en accroître, au moins à en préserver la valeur, et dans quelle intention ? Comment ce « patrimoine » corporel et spirituel a-t-il été pensé, préservé, peut-être « augmenté » ? À quels imaginaires de la parenté, à quels fantasmes renvoient en définitive les généalogies d’hier, l’ingénierie génétique d’aujourd’hui ? - Peut-on, à rebours des évidences - le primat toujours plus affirmé de l’individu - constater certaines continuités entre hier et aujourd’hui ?

Anuncio

Présentation

Le colloque "L'eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l'hérédité du Moyen Age à nos jours"

Nous souhaitons poser à l’occasion de ce colloque, alors que des conceptions « naturalisantes » de l’ordre social reviennent en force, plusieurs questions :

  • Quand et pourquoi s’est-on mis à croire à l’hérédité des dispositions physiques et morales ?
  • A-t-on réellement cherché à en accroître, au moins à en préserver la valeur, et dans quelle intention ?
  • Comment ce « patrimoine » corporel et spirituel a-t-il été pensé, préservé, peut-être « augmenté » ?
  • À quels imaginaires de la parenté, à quels fantasmes renvoient en définitive les généalogies d’hier, l’ingénierie génétique d’aujourd’hui ?
  • Peut-on, à rebours des évidences - le primat toujours plus affirmé de l’individu - constater certaines continuités entre hier et aujourd’hui ?

C’est à un examen des dispositifs et pratiques « amélioratrices », des imaginaires de la reproduction et de la parenté, du sang et des gènes, que ce colloque invite, pour la première fois, dans la très longue durée.

Le colloque est organisé par l’Université de Lorraine et l’Équipe d'Accueil (n° 3945) bi-site (Metz-Nancy).

Programme

Salle Ferrari - Ile du Saulcy - Metz, France

Jeudi 2 avril 2020

9h45 : Introduction du Colloque – Jean Hugues Déchaux et Jerôme Viret

Session 1 : Filiations électives, manipulation généalogiques

Présidence : Christine Barralis

  • 10h05 - 10h30 : « Noms, prénoms et armes : les choix de représentation de la filiation et de l’alliance par l’aristocratie portugaise à la fin du Moyen Âge », par Miguel Pereira Aguiar (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
  • 10h30 - 10h55 : « Prouver sa bonne naissance : élaborations, matérialités et usages des preuves de noblesses entre France et Saint-Empire au XVIIIe siècle », par Éric Hassler (Université de Strasbourg).

10h55 - 11h15 : Discussion

11h15 -11h30 : Pause

  • 11h30 - 11h55 : « Les manipulations généalogiques de Nicolas IV de Heu (1494-1547), hérédité réelle et fantasmée : un "eugénisme" à rebours ? », par Jean-Christophe Blanchard (Université de Lorraine- Nancy).
  • 11h55 - 12h20 : « L’armoirie augmentée. Une amélioration de l’hérédité ? », par Laurent Hablot
  • (EPHE, Paris).
  • 12h20 - 12h40 : Discussion

13h - 14h : Déjeuner

Session 2 : Discours sur le sang et la vertu

Présidence : Laurent Hablot

  • 14h15 - 14h40 : « "La semence de ton pere fourligne en toy" : penser le forlignage à la fin du Moyen Âge », par Adriane Boussac (EPHE, Paris).
  • 14h40 - 15h05 : « L’héraldique : un discours sur l’hérédité des vertus », par Pierre Couhault (LabEX EHNE).
  • 15h05 - 15h30 : « Le "sang" noble : les débats écrits relatifs à la transmission de la noblesse et de la vertu dans quelques traités anglais, français et espagnols au XVIIe siècle », par Camille Pollet (Université de Nantes).
  • 15h30 - 15h50 : Discussion

15h50 - 16h10 : Pause

Session 3 : Les voies juridiques de l'amélioration (XVIe-XVIIIe)

Présidence : Stefano Simiz

  • 16h15 - 16h40 : « Empêcher les "mariages disproportionnés" et contrôler les unions : la lutte contre les mésalliances dans les procédures d’enfermement familial au XVIIIe siècle (en Franche-Comté) », par Jeanne Marie Jandeaux (Université de Franche-Comté - Besançon).
  • 16h40 - 17h05 : « Règles de droit privé au service des stratégies familiales », par Marta Peguera Poch (Université de Lorraine-Nancy).
  • 17h05 - 17h30 : « De l’importance de l’hérédité. La difficile socio-biogenèse de la noblesse de Robe (fin XVe-début XVIIe siècles) », par Jérôme Luther Viret (Université de Lorraine – Metz).
  • 17h30 - 17h50 : Discussion

Vendredi 03 avril 2020

Session 4 : L’eugénisme libéral

Présidence : Claude Olivier Doron

  • 9h15-9h40 : « Banques de sperme, insémination artificielle et eugénisme : quelle(s) singularité(s) française(s) ? (1950-1980) », par Fabrice Cahen (INED).
  • 9h40 - 10h05 : « L’eugénisme libéral face à la naissance des premiers bébés génétiquement modifiés. Le cas de Julian Savuslescu », par Jean Hugues Déchaux (Université Lyon 2).
  • 10H05 - 10h30 : « Le dépistage des anomalies fœtales est-il eugéniste ? Analyse de controverses en France depuis les années 1990 », par Carine Vassy (Université Paris 13).
  • 10h30 - 10h50 : Discussion

10h50 - 11h05 : Pause

  • 11h05 - 11h30 : « Pathologies héréditaires, maladies familiales, politiques eugénistes. Perspectives transnationales sur la lutte contre la thalassémie des années 1920 aux années 1970 », par Luc Berlivet (CNRS- CERMES3).
  • 11h30 - 11h55 : « Du destin génétique au choix génétique. Réflexions sur l’eugénisme techno-libéral contemporain », par Jean Noël Missa (Université Libre de Bruxelles).
  • 11h55 - 12h20 : Discussion

12h30 - 13h30 : Déjeuner

Session 5 : Fiction médicales, savoirs de l'amélioration

Présidence : Charles de Miramon

  • 13h45 - 14h10 : « L’eugénisme dans la médecine savante au Moyen Âge », par Maaike Van Der Lugt (Université de Versailles Saint-Quentin).
  • 14h10 - 14h35 : « Le croisement des races comme moyen d’améliorer l’espèce humaine (1750-1850) », par Claude Olivier Doron (Université Paris Diderot).
  • 14h35 - 15h00 : « L’eugénisme des néomalthusiens français (1880-1950) », par Éric Hello (Université de Bordeaux).
  • 15h- 15h20 : Discussion

15h20 - 15h40 : Pause

Session 6 : Eugénisme, biopolitique et filiation

Présidence : Jean Hugues Déchaux

  • 15h40 - 16h05 : « Representations of Heredity in a Transylvanian Village, Romania », par Constantin Barbulescu (University, Cluj-Napoca).
  • 16h05 - 16h30 : « La Ligue pour la protection des mères abandonnées, la question reproductive et l’eugénisme adoptif en France, 1925-1945 », par Fabio Macedo (CRH-ESOPP/EHESS).
  • 16h30 - 16h55 : « Callipédie, eugénisme et progénisme : questions d’enfants parfaits », par Jean-Louis Fischer (CNRS-EHESS-MNHN).

16h55 - 17h15 : Discussion

17h15 - 17h45 : Conclusion du Colloque, par Luc Berlivet et Jérome Viret.

Categorías

Lugares

  • Salle Ferrari - Ile du Saulcy
    Metz, Francia (57)

Fecha(s)

  • jueves 02 de abril de 2020
  • viernes 03 de abril de 2020

Palabras claves

  • eugénisme, généalogie, hérédité, Moyen Âge, époque contemporaine

Contactos

  • Jérôme VIRET
    courriel : jerome [dot] viret [at] univ-lorraine [dot] fr

Fuente de la información

  • Jérôme VIRET
    courriel : jerome [dot] viret [at] univ-lorraine [dot] fr

Para citar este anuncio

« L'eugénisme en question : généalogie, transmission et savoirs de l'hérédité du Moyen Âge à nos jours », Coloquio, Calenda, Publicado el viernes 07 de febrero de 2020, https://calenda.org/740745

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search