HomeCave art and world heritage in Sub-Saharan Africa

Cave art and world heritage in Sub-Saharan Africa

Art rupestre et patrimoine mondial en Afrique subsaharienne

*  *  *

Published on Tuesday, February 25, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Le département des Affaires européennes et internationales et la direction générale des patrimoines du ministère de la Culture organisent le 31 mars 2020 à l’Institut national du patrimoine, à Paris, un séminaire international sur l’art rupestre et le patrimoine mondial en Afrique subsaharienne. L’objectif du séminaire sera d’exposer les défis, les enjeux de recherche, de conservation, de protection et de gestion durable des sites que peuvent susciter de tel type de bien. Cette journée sera l’occasion de partager les bonnes pratiques sur ces questions, à travers des cas concrets de biens d’Afrique subsaharienne déjà inscrits sur la liste du patrimoine mondial ou bien sur les listes indicatives.

Announcement

Séminaire international organisé par le Département des affaires européennes et internationales et la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture

Présentation

Le Département des affaires européennes et internationales et la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture organisent le 31 mars 2020 à l’Institut national du patrimoine, à Paris, un séminaire international sur l’art rupestre et le patrimoine mondial en Afrique subsaharienne.

L’objectif du séminaire sera d’exposer les défis, les enjeux de recherche, de conservation, de protection et de gestion durable des sites que peuvent susciter de tel type de bien. Cette journée sera l’occasion de partager les bonnes pratiques sur ces questions, à travers des cas concrets de biens d’Afrique subsaharienne déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial ou bien sur les listes indicatives.

Inscriptions

L’inscription au séminaire est obligatoire et gratuite dans la limite des places disponibles. Vous pouvez adresser votre demande à Caroline Gaultier-Kurhan, chargée de mission pour les musées et les patrimoines africains : caroline.gaultier-kurhan@culture.gouv.fr

Programme

  • 9 h 30 Accueil : Charles Personnaz, directeur de l’Institut national du patrimoine
  • 9 h 40 Ouvertures : Bruno Favel, chef du département des affaires européennes et internationales du Ministère de la Culture, et Nicolas Grimal, professeur au Collège de France et secrétaire général de la Commission consultative des fouilles françaises à l’étranger du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Introductions :

  • 10 h Les arts rupestres en Afrique : un immense chantier, Jean-Loïc Le Quellec, directeur de recherche émérite au CNRS, à l’Institut des mondes africains (IMAF)
  • 10 h 20 Les sites d’art rupestre et le patrimoine mondial : les défis pour préparer un dossier de proposition d’inscription solide, Gwenaëlle Bourdin, directrice de l’Unité évaluation patrimoine mondial au secrétariat international de l’ICOMOS

Matinée dédiée aux sites d’art rupestre inscrits sur la Liste du patrimoine mondial

Modérateur : Edmond Moukala, anciennement chef de l’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

  • 10 h 40 L’inscription au Patrimoine mondial : vecteur de protection et de valorisation ? Enseignements à partir des sites d’art rupestre du bien Unesco « Parc Maloti- Drakensberg », Afrique du Sud-Lesotho, Mélanie Duval-Massaloux, chercheuse CNRS au laboratoire Edytem, Université Savoie Mont Blanc
  • 11 h Recherche, conservation et valorisation d’un patrimoine mondial : des défis multiples dans les Matobo, Zimbabwe, Carole Dudognon, chercheuse associée au laboratoire TRACES, Université de Toulouse Jean Jaurès
  • 11 h 20 Les conséquences de la crise de 2012 sur la gestion des sites d’art rupestre des Falaises de Bandiagara, Daouda Keita, directeur du Musée national du Mali, à Bamako
  • 11 h 40 Les images rupestres de la Tasīli-n-Ăjjer : quel bilan 40 ans après leur inscription au Patrimoine Mondial ?, Frédérique Duquesnoy, chercheuse associée au laboratoire LAMPEA, Aix Marseille Université
  • 12 h Questions

12 h 30 Déjeuner libre

Après-midi dédiée aux sites d’art rupestre inscrits sur les listes indicatives et autres processus engagés en amont

Modératice : Geneviève Pinçon, directrice du Centre national de préhistoire

  • 14 h 30 Problématique d’inscription des gravures rupestres du Sahel burkinabé au patrimoine mondial de l’UNESCO, Yves Sanou, enseignant-chercheur à l’Université Norbert Zongo, Burkina Faso
  • 14 h 50 Les pétroglyphes de Bidzar au Cameroun : de la recherche préventive aux processus national et international de patrimonialisation, Narcisse Santores Tchandeu, enseignant permanent, chargé de cours à l’Université de Yaoundé 1, Cameroun
  • 15 h 10 Le massif de Lovo : quels enjeux et quels défis ?, Clément Mambu Nsangathi, conservateur à l’Institut des musées nationaux du Congo, co-directeur de la mission archéologique Lovo, République démocratique du Congo
  • 15 h 30 La gestion durable du site archéologique de Tchitundu-Hulu d’Angola et le développement local, Ziva Domingos, directeur des musées nationaux d’Angola
  • 15 h 50 Questions
  • 16 h 10 Conclusions et perspectives de la journée, Geoffroy Heimlich, chercheur affilié à l’Institut des mondes africains, co-directeur de la mission archéologique Lovo, expert et conseiller auprès d’ICOMOS International

Places

  • Institut national du patrimoine (INP), Auditorium Colbert - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Tuesday, March 31, 2020

Keywords

  • art rupestre, patrimoine mondial de l'UNESCO, Afrique subsaharienne

Contact(s)

  • Caroline Gaultier-Kurhan
    courriel : caroline [dot] gaultier-kurhan [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Information source

  • Geoffroy Heimlich
    courriel : geoffroy [dot] heimlich [at] orange [dot] fr

To cite this announcement

« Cave art and world heritage in Sub-Saharan Africa », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, February 25, 2020, https://calenda.org/751130

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal