HomeEaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : la gestion des eaux indésirables dans le monde romain

*  *  *

Published on Tuesday, March 24, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Au travers de recherches récentes, seront présentées les différentes formes que peuvent arborer les installations destinées à gérer les eaux indésirables tant en milieu urbain que rural. On se demandera si leurs caractéristiques architecturales sont le fruit de déterminismes environnementaux et culturels ou bien s’il s’agit de véritables modèles standardisés, qui se développent dans l’ensemble du monde romain. La frontière est parfois difficile à saisir entre réseau d’alimentation et réseau d’évacuation. Ce colloque propose donc de présenter les infrastructures non pas pour elles-mêmes mais dans l’optique de les intégrer au sein d’un réseau hydraulique cohérent, afin de comprendre les liens et les limites qui existent entre les réseaux d’alimentation et d’évacuation. Enfin, d’un point de vue méthodologique, on s’intéressera aux apports de l’étude de ces aménagements pour l’identification des espaces qu’ils traversent.

Announcement

Colloque International Montpellier, 15-16 octobre 2020

Argumentaire

Eaux salles, eaux troubles, eaux de ruissellement : la gestion des eaux indésirables dans le monde romain.

Les eaux usées ou bien les eaux grises, du fait des miasmes qu’elles peuvent transporter, sont toujours vues par nos contemporains comme une véritable menace au bon fonctionnement des sociétés, bien plus que les eaux de ruissellement qui pourtant, bien qu'elles servent parfois de moyen d’alimentation, peuvent constituer un grave danger pour les communautés humaines.

Ces eaux indésirables faisaient déjà durant la période romaine l’objet d’un soin particulier comme en témoignent certains vestiges monumentaux destinés à les contenir. On pense bien sûr à la Cloaca Maxima, mais une multitude d’infrastructures de tailles et de formes hétérogènes se développent dans l’ensemble du monde romain. Ce sont ces installations et les stratégies mises en œuvre pour limiter les dangers liés aux eaux indésirables que ce rendez-vous propose de mettre à l’honneur.

Au travers de recherches récentes, seront présentées les différentes formes que peuvent arborer les installations destinées à gérer les eaux indésirables tant en milieu urbain que rural. On se demandera si leurs caractéristiques architecturales sont le fruit de déterminismes environnementaux et culturels ou bien s’il s’agit de véritables modèles standardisés, qui se développent dans l’ensemble du monde romain. A ce titre, seront analysés les réseaux d’évacuation de plusieurs provinces, aussi bien dans des territoires précocement romanisés que dans des provinces où la présence romaine a été moins longue et plus diffuse. C’est en effet la confrontation des contextes d’étude qui permet de saisir les modalités de mise en place de ces réseaux et la perception qu’avaient les populations des eaux dites indésirables.

La frontière est parfois difficile à saisir pour l’archéologue entre « eaux utiles » et « eaux indésirables », autrement dit entre réseau d’alimentation et réseau d’évacuation. Ce colloque propose donc de présenter les infrastructures non pas pour elles-mêmes mais dans l’optique de les intégrer au sein d’un réseau hydraulique cohérent, afin de comprendre les liens et les limites qui existent entre les réseaux d’alimentation et d’évacuation, souvent opposés mais en réalité complémentaires.

On s’interrogera aussi sur les apports de l’étude détaillée de ces mécanismes à l’archéologie. En pratique, les installations de gestion des eaux indésirables présentent fréquemment un caractère souterrain ; elles sont par conséquent nettement mieux conservées que les différents ensembles architecturaux dont elles sont issues ce qui en fait des structures essentielles à la compréhension des vestiges archéologiques. Elles permettent de dater des phases d’aménagement mais aussi d'interpréter la fonction de certains espaces, quand tous les autres vestiges ont disparu. Ainsi, la présence de telle ou telle structure d'évacuation pourra indiquer que l'espace était couvert ou extérieur, public ou privé, utilisé à des fins domestiques ou artisanales …

Deux niveaux d’intervention sont envisagés : la communication de 20 à 25 minutes et les posters, avec une présentation de cinq minutes. Ces derniers seront intégrés à la publication des Actes. Les travaux de doctorants sont les bienvenus.

Modalités de proposition

L’appel à communication est ouvert jusqu’au 22 avril 2020

Un titre et un résumé de 1 000 mots maximum (oral ou posters), en français ou en anglais (format .doc), devront être envoyés avant cette date aux organisateurs à l’adresse suivante : jb.lebret@outlook.fr

Les participants devront envoyer un abrégé de leur communication avant le 3 août 2020.

Ce résumé, d’environ 2 000 mots, devra être rédigé dans la langue choisie pour la communication et sera distribué par la suite aux principaux acteurs de ces journées, afin de faciliter les dialogues qui se veulent au coeur de cette rencontre. Les Actes du colloque seront publiés dans un numéro des suppléments à la Revue archéologique de Narbonnaise en 2021.

Le comité d’organisation

  • Jean-Baptiste Lebret
  • Sandrine Agusta-Boularot

Le comité scientifique 

  • Sandrine Agusta-Boularot
  • Laurence Brissaud
  • Laetitia Borau
  • Alain Bouet
  • Pierre Excoffon
  • Cécile Jung
  • Jean-Baptiste Lebret
  • Philippe Levau
  • Stéphane Mauné

Places

  • Université Paul Valéry, site Saint-Charles 2, rue du Professeur Henri Serre
    Montpellier, France (34)

Date(s)

  • Tuesday, April 21, 2020

Attached files

Keywords

  • hydraulique, antiquité, évacuation, architecture, réseaux, gestion des eaux

Contact(s)

  • jean-Baptiste lebret
    courriel : jb [dot] lebret [at] outlook [dot] fr

Information source

  • jean-Baptiste lebret
    courriel : jb [dot] lebret [at] outlook [dot] fr

To cite this announcement

« Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : la gestion des eaux indésirables dans le monde romain », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, March 24, 2020, https://calenda.org/765459

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal