Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Moving heaven and earth. LiDAR's contribution to archaeology

Remuer ciel et terre. Apport du LiDAR à l'archéologie

Stakes, methods and case studies in the Grand Est and peripheral regions

Enjeux, méthodes et études de cas dans le Grand-Est et les régions périphériques

*  *  *

Published on Thursday, June 04, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Dans l’Est de la France, la cartographie LiDAR a été utilisée à de nombreuses reprises. La dernière en date, a été réalisée sur un massif forestier du versant lorrain du massif vosgien, entre Remiremont et Epinal, dans le cadre du projet de recherche AGER (Archéologie et Géoarchéologie du premier Remiremont et de ses abords). Elle visait, en s'adossant aux méthodes archéogéographiques, à mesurer l’impact qu’eut l’abbaye de Remiremont, fondée au VIIe siècle, sur la gestion du sol et l’évolution du paysage, dans un environnement de moyenne montagne, sans rien négliger des aménagements humains antérieurs et postérieurs à cette période. Au terme de trois années de recherche, une restitution publique fera le point sur l’état d’avancement du projet dans le cadre des manifestations scientifiques et culturelles organisées pour la célébration du 1400e anniversaire de la fondation de Remiremont. Ce colloque, sera également l’occasion d’un bilan sur l’apport du LiDAR dans la recherche archéologique du Grand Est et de ses régions et pays limitrophes - enjeux, méthodologie, études de cas - en privilégiant, par souci de comparaison, des interventions de chercheurs travaillant dans des secteurs au relief contrasté.

Announcement

11-12 décembre 2020 à Remiremont

Argumentaire

Inventée dans les années 30, la télédection et télémétrie par imagerie laser permet de mesurer et d’obtenir des informations sur un objet, sans contact physique avec lui. Utilisée par la NASA en 1971 pour cartographier la Lune, cette technologie scanner aéroportée permet, grâce à la forte densité d’impulsions laser émises, de détecter tous les détails du sol, y compris les microreliefs.  Sur Terre, son usage s’est progressivement étendu à la cartographie de grandes surfaces ou à celle de sites d’accès difficiles aux opérateurs de terrain, pour des applications touchant à de nombreux domaines, dont l’hydrologie, la foresterie, l’agriculture, l’étude des risques naturels et plus généralement de l’environnement et à l’archéologie, depuis l’expérience menée, en 2001, sur le site britannique de Stonehenge.

Exigé par les autorités dans le cadre d’un plan de gestion du site, ce relevé a, en effet, fourni des données archéologiques inédites et inattendues (Bewley et alii 2005). Dans le même temps, la mise au point d’algorithmes excluant de l’acquisition les retours d’onde n’ayant pas atteint le sol, permettait, «de voire au travers des arbres» (Amable et alii 2005). Les espaces forestiers jusqu’alors vierges ou presque de toute prospection, tant il était difficile d’y repérer les vestiges anthropiques, pouvaient désormais livrer leurs secrets.

On sait depuis, par le biais de missions fortement médiatisées conduites dans les vastes forêts tropicales de l’Asie du Sud-Est et d’Amérique du Sud,  (la dernière, au Guatemala, datant de 2018)  combien Le Lidar a bouleversé les perspectives en passant de l’étude d’un site particulier à celle des paysages alentour pour le remettre en contexte et transformé radicalement la compréhension et la gestion futures de l’environnement historique, En France, une des toutes premières  expériences de ce genre et la première sur une grande superficie (env. 120 km²)  a été conduite en 2006, dans la forêt de Haye, aux abords de Nancy, sous la houlette de Murielle Leroy-Georges du Service régional d’archéologie, en lien avec des chercheurs de l’INRA, afin de cartographier les vestiges d’habitats et de parcellaires  et d’analyser l’impact de l’utilisation ancienne des sols sur l’état et le fonctionnement des écosystèmes forestiers (Georges-Leroy et al. 2011). D’autres acquisitions en collaboration avec l’ONF,  des DREAL, quelques parcs régionaux, voire des régions et des départements ont, depuis, contribué à enrichir la carte archéologique d’un bons nombre de territoires nationaux, couverts ou non.

Comité scientifique pressenti

  • Dardignac Cécile, Archéologue, Cheffe de projet ONF (cecile.dardignac@onf.fr)
  • Georges-Leroy Murielle, Inspectrice du patrimoine, collège archéologie (murielle.leroy@culture.gouv.fr)
  • Harmand Dominique, Quaternariste, Professeur à l’Université de Lorraine, LOTERR (dominique.harmand@univ-lorraine.fr)
  • Hesse Ralf, Doctor, chercheur au Landesamt für Denkmalpflege im Regierungspräsidium - Stuttgart (Allemagne) (Ralf.Hesse@rps.bwl.de)
  • Jacquemot Stéphanie, Ingénieure d’études, DRAC Grand-Est (Metz), (stephanie.jacquemot@culture.gouv.fr)
  • Laplaige Clément, Ingénieur de recherche Université François Rabelais, Tours, UMR 7324, CITERES/Laboratoire Archéologie et Territoire (clement.laplaige@univ-tours.fr)
  • Nuninger Laure, chargée de recherche CNRS, Laboratoire Chrono-environnement, UMR  6249 laure.nuninger@univ-fcome.fr
  • Pitz Rachel, Archéologue, MC à l’Université de Glasgow, spécialiste d’archéométrie spatiale (rachel.opitz@glasgow.ac.uk)

Comité d’organisation

  • KRAEMER Charles, Ingénieur de recherche, Université de Lorraine, EA 1132 - Hiscant-MA, Pôle archéologique universitaire (PAU)
  • RITZ  Simon, doctorant, Université de Lorraine, EA 1132 - Hiscant-MA, Pôle archéologique universitaire (PAU)
  • Secrétariat du colloque
  • VANSON Lucie - Université de Lorraine, EA 1132 - Hiscant-MA, Pôle archéologique universitaire (PAU)

Modalités de proposition

Le colloque se déroulera à Remiremont les 11 et 12 décembre 2020

Le texte de votre communication devra compter entre 25000 et 35000 signes, espaces compris avec un maximum de dix illustrations. Pour une publication rapide des actes, il devra être transmis, pour relecture par le comité scientifique, le 31 avril 2021 dernier délai.

Le titre et le résumé d’une vingtaine de lignes de votre proposition de communication doivent être retournés,

au plus tard le 1er septembre 2020

par courrier postal à :

Charles KRAEMER, HISCANT-MA

Pôle Archéologique Universitaire

Bureau 338

91 avenue de la Libération

BP 454 - 54001 Nancy Cedex

courriel à : Charles.kraemer@univ-lorraine.fr

Bibliographie indicative

AMABLE et al. 2005 :  Amable  G.l, Devereux B., Crow P., Cliff A.D., «The potential of airborne LiDAR for detection of archaeological features under woodland canopies», Antiquity, 79 (305), 2005, p. 648-660. DOI: 10.1017/S0003598X00114589

BEPOIX, RICHARD 2019 : Bépoix S., Richard H. dir., La forêt au Moyen Âge, Paris, Les Belles lettres, 2019, 419 p.

BEWLEY, CRUTCHLEY 2005 :  Bewley R.H., Crutchley S.P., Shell C.A. «New light on an ancient landscape: lidar survey in the Stonehenge World Heritage Site», Antiquity, 79 (305), 2005, p. 636-647.

BESSIERE, Guichard 2012 : Bessière F., Guichard V., « Chronique des recherches sur le Mont Beuvray : 2006-2008 », Revue archéologique de l’Est [Online], Tome 59-1 | 2010, Online erschienen am: 05 Januar 2012, abgerufen am 28 Januar 2020. URL : http://journals.openedition.org/rae/6502

BROSSE 2000 : Brosse Jacques, L’aventure des forêts d’Occident : de la Préhistoire à nos jours, Paris, éditions J.-C. Lattès, 2000, 504 p.

CHALVET 2011 : Chalvet M., Une histoire de la forêt, Paris, Seuil, 2011, 351 p.

CROZET et al. 2017 : Crozet A., Laplaige C., Rodier X., « Une approche multidisciplinaire de la fabrique des paysages dans la longue durée dans les forêts de Blois, Russy, Boulogne et Chambord (Loir-et-Cher) », Projet de paysage, 2017, p. 2‑24.

DE MATOS MACHADO et al. 2016 : de Matos Machado R., Amat J.-P., Arnaud-Fassetta G., Bétard F., « Potentialités de l’outil LiDAR pour cartographier les vestiges de la Grande Guerre en milieu intra-forestier (bois des Caures, forêt domaniale de Verdun, Meuse) », EchoGéo, 38, 2016, 23 p.

FRUCHART 2014 : Fruchart C., Analyse spatiale et temporelle des paysages de la forêt de Chailluz (Besançon, Doubs) de l’Antiquité à nos jours, thèse de doctorat, Besançon : Université de Franche-Comté, 4 vol.

GEORGES-LEROY et al. 2011 : Georges-Leroy M., Bock J., Dambrine É., Dupouey J.-L., « Apport du lidar à la connaissance de l’histoire de l’occupation du sol en forêt de Haye », ArcheoSciences. Revue d’archéométrie, 35, p. 117‑129.

GEORGES-LEROY et al. 2013 : Georges-Leroy M., Bock J., Dambrine É., Dupouey J.-L., Etienne D., « LiDAR helps to decipher land-use history in Lorraine, France », in Understanding Landscapes, from Land Discovery to their Spatial Organization, Proceedings of the XVIth World Congress of the International Union of Prehistoric and Protohistoric Sciences in Florianopolis, Brazil, 4th-10th September 2011, BAR international series, 2541, Oxford : Archaeopress, 2013, p. 115‑122.

HESSE 2010 : Hesse R., « LiDAR‐derived Local Relief Models – a new tool for archaeological prospection », Archeological prospection, 17-2, 2010, p. 67-72.

JACQUEMOT 2014 : Jacquemot S., « Regard archéologique sur les villages martyrs de la Grande Guerre en Lorraine », Archéopages. Archéologie et société, 40, p. 140‑147.

KRAEMER, CHENAL 2018 – Kraemer Ch., Chenal Th., « D’Amé et Macteflède à Imma. Approche topographique du monastère féminin du Romrtici mons entre le VIIe et le IXe siècle », dans Bully Sébastie, Dubreucq Alain, Bully Aurélia, dir., Colomban et son influence. Moines et monastère du haut Moyen Âge en Europe, [Actes du colloque «Construire l’europe, Colomban et son héritage», Luxeuil, 16-20 septembre 2015], Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, p. 331-352.

KRAEMER, KOCH 2017 – Kraemer Ch., Koch J. dir., Vivre dans la montagne vosgienne au Moyen Âge. Conquête des espaces et culture matérielle, Nancy, PuN - Edulor, 2017, 342 p.

KOKALJ, HESSE 2017 : Kokalj Z., Hesse R., Airborne laser scanning raster data visualization. A guide to good practice, Ljubljana, ArcLand International, 2017, 88 p.

KOKALJ, SOMRAK 2019 : Kokalj Ž., Somrak M., « Why Not a Single Image ? Combining Visualizations to Facilitate Fieldwork and On-Screen Mapping », Remote Sensing, 11-7, 2019, 26 p.

LAPLAIGE 2012 : Laplaige C., Comparaison de signaux (géophysique, LiDAR) utilisés dans l’étude des dynamiques anthropiques et naturelles, thèse de doctorat, Besançon : Université de Franche-Comté, 2 vol.

 LE JEUNE et al. 2017 - Le Jeune Y., Dardignac C., David S., « Bercé avant la forêt. Premiers résultats des traitemen,ts cartographiques et prospection LiDAR sur la forêt de Bercé (Sarthe) », Revue forestière française, 4-5, 2017, p. 519-544.

NUNINGER et al. 2010 : Nuninger L., Fruchart C., Opitz R., « LiDAR : quel apport pour l’analyse des paysages ? », Bulletin AGER, 20, p. 34‑43.

NUNINGER et al. 2016 - Nuninger L., Fruchart C., Laplaige Cl., Bépoix S., Opitz R., « Détection et analyse des structures archéologiques pour comprendre la forêt de Chailluz (Besançon) d’hier à aujourd’hui », dans  Delobette Laurence, Delsalle Paul (dir), Histoire des paysages forestiers comtois et jurassiens, [Actes de la journée d'étude organisée à Lons-le-Saunier], Editions Franche-Bourgogne, 2016, p.35-51.

OPITZ, COWLEY  2013 : Opitz  R., Cowley D., Interpreting Archaeological Topography : Lasers, 3D Data, Observation, Visualisation and Applications, Oxford, Oxbow Books, 2013, 288 p.

RASSAT et al. 2017 - Rassat S., Hugonnier L., Buridant J., Horen H., Brasseur B., Gallet-Moron E., Montoya C., Dardignac C., David S., Pandolfi B.,  « Atteindre l'histoire de la forêt de Compiègne par la télédétection aérienne et l'exploration des archives du sol », Histoire et Mesures, XXXII-2, 2017, p. 67-102.

Places

  • Espace Zaug - Place Henri Utard
    Remiremont, France (88200)

Date(s)

  • Tuesday, September 01, 2020

Keywords

  • Archéologie, Méthodologie, Diachronie, LiDAR, Cartographie, Occupation du sol, Paysage, Environnement

Contact(s)

  • charles Kraemer
    courriel : charles [dot] kraemer [at] univ-lorraine [dot] fr
  • Lucie Voinson
    courriel : lucie [dot] voinson [at] univ-lorraine [dot] fr
  • Simon Ritz
    courriel : simon [dot] ritz [at] univ-lorraine [dot] fr

Information source

  • charles Kraemer
    courriel : charles [dot] kraemer [at] univ-lorraine [dot] fr

To cite this announcement

« Moving heaven and earth. LiDAR's contribution to archaeology », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, June 04, 2020, https://calenda.org/782368

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal