Página inicialLe genre de la frontière

Le genre de la frontière

The Gender of Borders

AAC pour les Journées d’étude des 26 et 27 novembre 2020 (Web Séminaire) du Programme GEMIFRO (Genre, Migrations Frontières)

CFP for the Workshop : The Gender of Borders, the 26-27 November, 2020 (Web- Seminar) from GEMIFRO Programme: Gender, Migration and Borders

*  *  *

Publicado terça, 09 de junho de 2020 por Anastasia Giardinelli

Resumo

La frontière, en tant qu’objet d’étude, a fait émerger de nombreux travaux interdisciplinairesproduisant de riches analyses des formes matérielles, sociales et discursives produites par lecontrôle migratoire. Bien que la moitié des personnes qui les traversent soient des femmes, peud’études ont intégré une perspective centrée sur les rapports sociaux de genre pour les analyser.Or, le genre est un outil d’analyse qui met en lumière différentes déclinaisons de la frontière auniveau social, culturel, économique, spatial, politique et juridique. Avec cette journée d’étude,nous portons notre attention aux ressorts genrés de la gouvernance des mobilités, sans pour autantexclure les autres rapports de domination qui lui sont consubstantiels.

Anúncio

Argumentaire

Pour comprendre ce que le genre peut apporter à l’étude des frontières, ce séminaire propose de rassembler doctorants, jeunes chercheurs.ses et chercheurs.ses internationaux dont les travaux interrogent de manière intersectionnelle les rapports sociaux de domination. Nous cherchons à questionner les implications spécifiques des politiques migratoires sur l’expérience des personnes et des groupes sociaux de genre différents aux frontières externes et internes :

  • Comment les rapports sociaux de sexe impactent les migrations ? En quoi les dynamiques de genre modifient-elles les manières de traverser la frontière d’un pays àun autre ? Quels rapports de domination genrés se tissent entre les différents acteurs qui interviennent aux frontières, qu’il s’agisse de dépositaires de l’autorité, de travailleurs sociaux, ou de passeurs ?
  • Comment les politiques migratoires régissent, à travers les frontières, non seulement l’accès au territoire national, mais également aux droits ? En quoi ces logiques de contrôle sont-elles genrées ? Comment ces frontières genrées opèrent-elles pour déterminer l’inclusion ou l’exclusion de certaines populations ?

Nous invitons des contributions qui mêlent empirie et théorie autour de ces thématiques, quelle que soit la discipline d’ancrage (anthropologie, sociologie, géographie, science politique, droit, histoire) et les approches interdisciplinaires sont les bienvenues. Nous souhaitons par ailleurs décentrer le regard et mettre en avant des cas d’études extra-européens, nous encourageons donc tout particulièrement les jeunes chercheurs.ses non-européens à soumettre des propositions.

Les propositions de contributions peuvent aborder, notamment mais pas seulement, les thématiques suivantes :

  • Le contrôle migratoire aux frontières depuis une perspective genrée
  • Les formes genrées et racialisées de la violence aux frontières
  • Les expériences des femmes migrantes et l’articulation structures de domination/capacité d’agir aux frontières internes et externes
  • Les formes de domination intersectionnelles aux frontières internes et externes
  • Frontières et politiques de la sexualité
  • Les régimes migratoires et d’asile au prisme du genre
  • Les formes d’inclusion différentielle et les dynamiques sexuées des frontières internes
  • Les questions méthodologiques et éthiques qui concernent la recherche auprès despersonnes migrantes, et notamment des femmes et personnes LGBTQ.

Ces journées d’études donneront lieu à une publication collective dont le format sera discuté avec les participant.e.s.

Modalités de participation

Pour soumettre une proposition de communication, veuillez envoyer le résumé de (500 mots) ainsi qu’une courte biographie (200 mots)

avant le 1er septembre 2020

à l’adresse gemifro@gmail.com

La version longue de votre texte (6000 mots maximum) vous sera demandé pour le 31 octobre 2020. Les textes seront partagés parmi les intervenant.e.s et il sera demandé à chaque intervenant de discuter une autre présentation. Le Comité d’organisation travaillera en amont du Webinar à différentes possibilités de publication. Si vous souhaitez prendre part à la conférence mais non à la publication collective, veuillez le mentionner dans votre proposition.

Organisation de la conférence

Dans un contexte global de lutte contre la Covid-19, il a été décidé de mettre en place une conférence virtuelle, accessible à tous, qui assurera à chaque intervenant.e la possibilité d’y participer sans se déplacer. Une adresse de connexion sera transmise ultérieurement auxparticipant.e.s par le comité d’organisation.

Comité d’organisation

  • Glenda Andrade, GTM-CRESPPA, Paris
  • Jane Freedman, GTM-CRESPPA, Université Paris 8
  • Alice Latouche, Migrinter, Université de Poitiers
  • Adelina Miranda, Migrinter, Université de Poitiers
  • Nina Sahraoui, GTM-CRESPPA, Paris
  • Elsa Tyszler, GTM-CRESPPA, Paris

Locais

  • Web séminaire - Campus Condorcet
    Paris, França (75)

Datas

  • terça, 01 de setembro de 2020

Palavras-chave

  • frontière, étude de genre

Contactos

  • Nina Sahraoui
    courriel : nina [dot] sahraoui [at] gmail [dot] com
  • Alice Latouche
    courriel : latouche [dot] alice [at] gmail [dot] com
  • Elsa Tyszler
    courriel : elsa [dot] tyszler [at] gmail [dot] com

Urls de referência

Fonte da informação

  • Carole Tardif
    courriel : carole [dot] tardif [at] univ-poitiers [dot] fr

Para citar este anúncio

« Le genre de la frontière », Chamada de trabalhos, Calenda, Publicado terça, 09 de junho de 2020, https://calenda.org/783371

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal