HomeA risk market? The emergence of predictive military maintenance in France - postdoctoral contract

A risk market? The emergence of predictive military maintenance in France - postdoctoral contract

Un marché à risques ? L’émergence de la maintenance militaire prédictive en France – contrat postdoctoral

*  *  *

Published on Friday, July 10, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Dans le cadre du programme de recherche « Un marché à risques ? L’émergence de la maintenance militaire prédictive en France » (Predict Op - coordonné par Alina Surubaru) le Centre Émile Durkheim (CED) lance un appel à candidature pour une allocation post-doctorale d’un an, renouvelable une fois. Ce contrat postdoctoral s’intégrera à la fois dans l’axe « Savoirs : sciences, environnement, santé (SENS) » du CED et dans les différents axes du projet de recherche Predict Op.

 

Announcement

Dans le cadre du programme de recherche « Un marché à risques ? L’émergence de la maintenance militaire prédictive en France » (Predict Op - coordonné par Alina Surubaru) le Centre Emile Durkheim (CED) lance un appel à candidature pour une allocation post-doctorale d’un an, renouvelable une fois. Ce contrat postdoctoral s’intégrera à la fois dans l’axe Savoirs : Sciences, ENvironnement, Santé (SENS) du CED et dans les différents axes du projet de recherche Predict Op.

Présentation du programme de recherche

Ce programme de recherche a pour principal objectif de décrire l’impact du développement de la maintenance prédictive militaire sur les relations État-industrie. D’un point de vue théorique, il s’inscrit au croisement de la sociologie économique, la sociologie des organisations et la sociologie des réseaux. Partant de l’idée que la création d’un nouveau marché s’accompagne toujours d’une multiplicité de formes d’incertitude, il avance trois séries d’hypothèses. Tout d’abord, il suppose que le rôle des pouvoirs publics est déterminant dans la stabilisation d’une offre de services de maintenance prédictive. A travers son plan de transformation numérique annoncée en 2018, mais aussi en raison de ses pratiques de sélection des fournisseurs, le Ministère français des Armées contribue de manière directe à tracer les futures frontières du marché. Pour mieux comprendre les nouvelles règles du jeu, nous pensons que les entreprises de la défense mobilisent en priorité leurs ressources relationnelles. La deuxième hypothèse que nous avançons dans le cadre de ce projet concerne les relations de pouvoir entre les acteurs industriels. Le déploiement accéléré des nouvelles technologies ouvre la possibilité d’une transformation de la concurrence dans le secteur de la maintenance des équipements militaires. Pour faire face aux pressions des challengers (les entreprises voulant entrer sur le marché, notamment des start up ou des grands groupes de services informatiques), nous supposons que les insiders s’appuient de façon privilégiée sur l’arme du droit. En effet, leur longue expérience des négociations contractuelles avec l’État constitue une ressource organisationnelle importante, qui leur permet de mieux anticiper les nouveaux enjeux liés à la propriété, l’échange et à l’analyse des données numériques des équipements militaires. Enfin, notre troisième hypothèse porte sur les effets de la circulation internationale des modèles de maintenance industrielle. Alors que nous nous attendons à ce que les insiders renforcent à court terme leur position sur le marché grâce au développement d’une offre de maintenance prédictive, nous supposons que leurs activités connaissent néanmoins une réorganisation importante, notamment à la suite de l’institutionnalisation à l’échelle mondiale de certaines solutions technologiques (le cloud, etc.). C’est pourquoi, ce programme vise à saisir l’ampleur de ces changements, mais aussi les effets qu’ils peuvent entraîner à long terme sur la capacité de régulation de l’État. D’un point de vue empirique, trois méthodes différentes seront utilisées pour collecter des données originales : l’entretien, l’analyse des réseaux et l’observation. 

Le profil recherché

Nous recherchons une personne titulaire d’un doctorat en sociologie ou en science politique (ayant soutenu avant le début du contrat).

Deux types de profils sont encouragés à déposer une candidature :

  • compétences générales en sciences sociales, idéalement en sociologie économique, sociologie des organisations ou sociologie des réseaux. Ce type de profil est attendu dans la perspective de la réalisation d’une enquête empirique sur la structuration d’une offre de big data analytics dans le domaine militaire ;
  • connaissances de la politique française de la défense ou de l’économie de l’armement (analyse de l’action publique). Ce type de profil est attendu dans la perspective de la réalisation d’une enquête empirique sur la transformation numérique du Ministère des Armées.

 Les principales aptitudes recherchées sont le goût de l’enquête du terrain, la curiosité intellectuelle et le travail en équipe.

Productions attendues

Il est attendu du candidat/de la candidate qui sera retenu(e) qu’il/elle contribue par ses travaux au projet de recherche Predict Op au travers de ses propres investigations et qu’il/elle participe étroitement aux initiatives et activités conduites par les chercheur(e)s membres du projet.

  • Contribution à la gestion du projet, en soutien direct de la porteuse de projet
  • Participation aux réunions d’équipe
  • Réalisation d’une enquête de terrain qualitative (choix des terrains à valider avec la porteuse du projet et les membres du projet, en fonction des compétences et centres d’intérêt de la personne recrutée)
  • Présentation des résultats du projet lors de conférences, d’ateliers et de séminaires
  • Participation à la rédaction des rapports annuels d’avancement du projet et des documents de synthèse
  • Publications d’articles scientifiques (y compris la valorisation des travaux doctoraux)

Description du poste

  • Laboratoire d’accueil : Centre Emile-Durkheim (UMR 5116 - Science politique et sociologie comparatives) (CED)
  • Directeur de l’UMR : Xabier Itçaina
  • Directrice adjointe de l’UMR : Delphine Thivet
  • Site du laboratoire : https://durkheim.u-bordeaux.fr
  • Type de contrat : CDD scientifique
  • Etablissement délivrant le contrat : Université de Bordeaux
  • Date de début du recrutement souhaité : 1er novembre 2020
  • Durée : un an renouvelable (24 mois)
  • Financement : Agence nationale de la recherche
  • Rémunération (à titre indicatif, en fonction de l’indice) : entre 2 596,06 et 2 867,85 € mensuels bruts (2 086,45-2 304,88 nets) selon expérience
  • Quotité de travail : 100% temps complet
  • Encadrement et moyens mis à disposition :
  • La recherche postdoctorale sera encadrée par Alina Surubaru (CED/Université de Bordeaux)
  • Lieu de travail : BORDEAUX - Nouvelle-Aquitaine - France
  • Le/la post-doctorant(e) sera basé(e) à Bordeaux. Il/elle disposera sur le site de la Victoire d’un bureau équipé d’un ordinateur et d’un accès aux portails documentaires. Des déplacements de terrain (pris en charge par le projet) seront à prévoir en France.

Modalités de candidature

Envoyer par mail à Alina Surubaru alina.surubaru@u-bordeaux.fr les pièces suivantes :

  1. Un curriculum-vitae détaillé
  2. Une lettre de motivation exposant l’adéquation de son profil (compétences, expériences de terrain, acquis et qualités académiques) aux missions proposées dans ce projet de recherche et expliquant comment le/la candidat(e) pense contribuer au projet
  3. Deux publications ou un exemplaire numérique de la thèse
  4. Copie du diplôme de doctorat

Deadline : envoi des candidatures par mail jusqu’au 21 août 2020 inclus

Entretiens (visioconférence possible, sinon déplacements pris en charge par le CED) : semaine du 7 septembre 2020.

Validation finale : 14 septembre 2020

Places

  • Place de la Victoire, Bordeaux
    Bordeaux, France (33)

Date(s)

  • Friday, August 21, 2020

Keywords

  • organisation, réseau, action publique, maintenance prédictive, big data, intelligence artificielle, armement, militaire

Contact(s)

  • Alina Surubaru
    courriel : alina [dot] surubaru [at] u-bordeaux [dot] fr

Information source

  • Alina Surubaru
    courriel : alina [dot] surubaru [at] u-bordeaux [dot] fr

To cite this announcement

« A risk market? The emergence of predictive military maintenance in France - postdoctoral contract », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Friday, July 10, 2020, https://calenda.org/790171

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal