Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Images of work and syndicalism

Images du travail et syndicalisme

Images du travail, travail des images (ITTI) journal special issue

Numéro spécial de la revue mages du travail, travail des images (ITTI)

*  *  *

Published on Tuesday, July 21, 2020 by Anastasia Giardinelli

Summary

Tout au long de son histoire, ancienne ou récente, le syndicalisme, qu'il soit salarié, agricole, étudiant ou patronal, catégoriel ou interprofessionnel, local, national ou international... a généré, conçu mais aussi diffusé des images du travail en nombre croissant. Ces images sont si nombreuses et diversifiées, qu'il apparaît difficile de les quantifier et recenser. Au gré de l'évolution des techniques, des pratiques et des moyens, les supports n'ont en effet pas cessé de se diversifier : dessins, affiches, drapeaux, sculptures, peintures, photographies, films, reportages, documents numériques... Et pourtant, malgré une production des plus abondantes, l'étude des images du travail produites au sein du mouvement syndical n'a fait que très peu l'objet de travaux et analyses. C'est donc dans le sillage des travaux initiés depuis 2015 par la revue Images du travail, travail des images, que ce dossier souhaite apporter un éclairage nouveau. 

Announcement

Argumentaire

Tout au long de son histoire, ancienne ou récente, le syndicalisme, qu'il soit salarié, agricole, étudiant ou patronal, catégoriel ou interprofessionnel, local, national ou international... a généré, conçu mais aussi diffusé des images du travail en nombre croissant. Ces images sont si nombreuses et diversifiées, qu'il apparaît difficile de les quantifier et recenser. Au gré de l'évolution des techniques, des pratiques et des moyens, les supports n'ont en effet pas cessé de se diversifier : dessins, affiches, drapeaux, sculptures, peintures, photographies, films, reportages, documents numériques... Et pourtant, malgré une production des plus abondantes, l'étude des images du travail produites au sein du mouvement syndical n'a fait que très peu l'objet de travaux et analyses. C'est donc dans le sillage des travaux initiés depuis 2015 par la revue Images du travail et travail des images, que ce dossier souhaite apporter un éclairage nouveau. 

Légitimé au 19ème siècle, le syndicalisme et ses formes multiples, utilisent une palette large d'expression : presse, tracts, prise de parole, manifestation, réunion publique... Représentant des groupes professionnels dominants ou dominés dans un objectif précis, généralement la reconnaissance et la valorisation desdits groupes, les syndicats peuvent donner à voir une représentation spécifique du monde du travail en lien avec le substrat politico-culturel (révolutionnaire, réformiste, professionnel...) qui les structure. Dans cette optique, les images jouent un rôle déterminant car elles permettent de mettre en valeur différents aspects du monde du travail au sein duquel le syndicalisme souhaite apporter son approche, des transformations ou aménagements. Elles peuvent également servir à dire les frontières du groupe que le syndicat entend organiser, son identification à certaines catégories professionnelles présentées comme exemplaires ou particulièrement combatives, voire la valorisation de métiers ou figures sensées incarner le projet syndical. Les images peuvent représenter des travailleurs (syndiqués ou non) au travail, ou mobilisés dans une grève ou un mouvement social par exemple. Des images réalistes, scénarisées ou idéalisées, peuvent être le fait d'amateurs comme de figures reconnues mettant à profit leur maitrise au profit de la cause des travailleurs à l'image de l'affichiste Jules Grandjouan, du peintre Maximilien Luce, pour le compte ici de la CGT au début du 20ème siècle, ou encore les réalisateurs tels Louis Daquin ou Jean Gremillon.  

Ce dossier combinera deux axes complémentaires :

1/ Il s’agira, en premier lieu, de s’intéresser à la mise en image du travail dans des supports syndicaux : revues, documentaires réalisés pour des syndicats, films de propagande, affiches... Dans quels contextes et avec quelles intentions ces images sont-elles produites ? Comment montrent-elles les activités de travail et les pratiques professionnelles ? Comment sont-elles associées à des messages revendicatifs ? (comme la modernisation d’un secteur professionnel, la valorisation de savoir-faire, la défense des services publics). On pourra s’intéresser ici à des commandes spécifiques passées auprès de réalisateurs ou de photographes par exemple mais aussi auprès de dessinateurs et de peintres, par des organisations syndicales ou par des instances en lien avec les syndicats comme les comités d’entreprise.

2/ Un deuxième axe portera sur la mise en image de l’activité syndicale. Comment le syndicalisme se donne-t-il à voir ? Comment se représente-t-il ? Quelles sont les images produites sur les mobilisations, les assemblées générales, les élections professionnelles ou encore les réunions au sein des instances comme les comités d’entreprise ? On pourra aussi s’intéresser aux images représentant les lieux de l’activité syndicale, comme les bourses du travail.

Les propositions de contributions pourront être issues de différentes sciences sociales : Histoire, Histoire de l'art, sociologie, science politique, ethnologie...

Modalités de proposition

Les articles attendus reposeront sur l’analyse d’un corpus d’images (productions iconographiques). Ces images devront être reproduites dans l’article. Rappelons que Images du travail, Travail des images est une revue scientifique entièrement numérique, gratuite et ouverte. L’auteur devra à ce titre s’assurer de la disposition des droits d’utilisation et de diffusion. Les articles sont d’un format de 30 000 à 50 000 signes maximum. Dans un premier temps, sont attendues des propositions d’articles soit un texte d’intention de 2000 à 3000 signes en tenant compte du calendrier suivant :

  • 30 septembre 2020 : date limite de réception des propositions par courriel aux adresses suivantes.

  • 15 mars 2021 : envoi des articles en vue de leur soumission au comité de rédaction de la revue.

Contacts pour toutes informations complémentaires et pour l’envoi des documents : 

  • David Hamelin, université de Poitiers, CRIHAM : hamelin@le-centre.pro
  • Sophie Beroud, université de Lyon 2, TRIANGLE : beroud@univ-lyon2.fr
  • La revue Image du travail, Travail des images : imagesdutravail@gmail.com

Bibliographie indicative 

Nina Almberg, Tangui Perron. « La propagande par le film : les longues marches de Gustave Cauvin », Mille huit cent quatre-vingt-quinze, vol. 66, no. 1, 2012, pp. 34-49. 

Sophie Béroud, Baptiste Giraud, Karel Yon, Sociologie politique du syndicalisme, Paris : Armand Colin, 2018, 224 p. 

Ludo Bettens, Florence Gillet, Christine Machiels, Bénédicte Rochet, Anne Roekens (dir.), Quand l'image (dé)mobilise. Iconographie et mouvements sociaux au XXe siècle, Namur, Presses universitaires de Namur, 2015, 256 p.

Michel Dreyfus et Michel Pigenet (dir.), La CGT en question(s) : regards croisés sur 125 années d'un syndicalisme de transformation sociale, Éditions universitaires de Dijon, 2019, 180 p.

Vincent Gay , "Des films pour mémoires : la grève des OS immigrés de l’usine Citroën d’Aulnay-sous-Bois (avril-mai 1982) dans l’œil des caméras",  Flauraud Vincent, Ponsard Nathalie, Gouttebel Jean-Yves (sous la dir. de), Histoire et mémoire des mouvements syndicaux au XXe siècle : enjeux et héritages, Nancy : Arbre bleu Éditions, 2013, pp. 201-218

Anne Klein, Emile Pouget et l'image comme véhicule de l'idéologie : le Père Peinard et la Voix du Peuple : 1890 1908, Mémoire de maîtrise en Histoire, sous la direction de Michel Pigenet, Université Panthéon Sorbonne (Paris), 2004, 167 p.

Tangui Perron, « Les copains du dimanche » ou l'âge d'or des métallos », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, vol. 46, no. 2, 1995, pp. 125-132. 

Tangui Perron, « "Le contrepoison est entre vos mains, camarades". C.G.T. et cinéma au début du siècle », Le Mouvement Social, vol. 172, no. 3, 1995, pp. 21-38. 

Tangui Perron, « Le territoire des images : pratique du cinéma et luttes ouvrières en Seine Saint-Denis (1968-1982) », Le Mouvement Social, vol. 230, no. 1, 2010, pp. 127-143. 

Tangui Perron (dir.), L’écran rouge. Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo, Paris, Éditions de l’Atelier, 2018, 239 p.

Ingrid Saillard, Entre propagande et communication : la C.G.T. dans les années 1970, Mémoire de master 2 en Histoire, sous la direction de Michel Pigenet, Université Panthéon Sorbonne (Paris), 2007, 246 p.

Stéphane Sirot, La grève en France, une histoire sociale, Odile Jacob, 2002, 306 p.

Anne Steiner, Le Temps des révoltes. Une histoire en cartes postales des luttes sociales à la « Belle Époque », Editions L'échappée, Paris, 176 p. 

Date(s)

  • Wednesday, September 30, 2020

Keywords

  • syndicalisme, travail, images, cinéma, peinture

Contact(s)

  • David HAMELIN
    courriel : david [dot] hamelin [at] le-centre [dot] pro

Information source

  • David HAMELIN
    courriel : david [dot] hamelin [at] le-centre [dot] pro

To cite this announcement

« Images of work and syndicalism », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, July 21, 2020, https://calenda.org/791876

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal