HomeMedia, discourse and representations in Africa

HomeMedia, discourse and representations in Africa

Media, discourse and representations in Africa

Médias, discours et représentations en Afrique

Language, discourse and societies (LADISO), no.1

Langage, discours et sociétés (LADISO), n°1

*  *  *

Published on Monday, September 28, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Au Cameroun, les travaux du colloque sur le thème « Réseaux et médias sociaux en contexte : quels acteurs pour quelles appropriations et quelles significations » (2016) ont permis de réfléchir non seulement aux enjeux socio-politiques des discours dans les réseaux sociaux, mais aussi d’interroger les incidences économiques, sociales, linguistiques et culturelles des réseaux et médias sociaux en Afrique. À la suite de ces réflexions, le premier numéro de la revue LaDiSo voudrait inviter les contributeurs à se pencher sur les discours et les représentations dans les médias et les réseaux sociaux en Afrique. Il s’agit alors d’interroger, dans une perspective contextuelle, les jeux et les enjeux des discours dans les réseaux sociaux et les représentations multiformes qu’ils drainent.

Announcement

Revue LaDiSo : Langage, Discours et Sociétés N°1   

Coordonnatrice du numéro

Christiane Félicité Ewane épse Essoh

Argumentaire

Langage, Discours et Sociétés (LaDiSo) est une revue scientifique créée en 2020 par Mme le Professeur Christiane Félicité Ewané épse Essoh, Doyen de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines. Elle est logée au sein du Centre de Recherche et de Formation doctorale en Arts, Langues et Cultures de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé 1. LaDiSo est une revue scientifique qui s’intéresse au langage, dans sa dimension verbale et non verbale. Elle priorise cinq axes majeurs :

  • (i) l’analyse du discours (qui implique les orientations sémiotiques, sémantiques, ethno-méthodologiques, pragmatiques, interactionnelles, rhétoriques et stylistiques),
  • (ii) la psychomécanique du langage (pour interroger les constructions de sens dans leurs dimensions linguistique et discursive),
  • (iii) l’acquisition et l’enseignement des langues en contextes multilingues,
  • (iv) la dynamique des langues (étude des pratiques et des représentations sociales des langues,  identités socio-langagières, etc.) et
  • (v) les questions heuristiques de la linguistique (pour réfléchir aux problèmes épistémologiques du langage dans une perspective interdisciplinaire), en termes d’orientations théorique et méthodologique. La revue publie les articles en français et en anglais.

LaDiSo paraît semestriellement. Les numéros sont thématiques. Cependant, elle peut publier les numéros varia et les actes de colloques qui s’inscrivent dans sa ligne éditoriale. Les numéros thématiques ou les varia sont sous la responsabilité d’un ou de plusieurs coordonnateurs. Il(s) est/sont chargé(s) de produire l’appel à contributions qui sera soumis à l’appréciation de la Rédactrice en Chef et du comité scientifique de la revue pour évaluation. Le tout premier numéro de LaDiSo porte sur la thématique suivante : Médias, discours et représentations en Afrique.

En effet, l’avènement des technologies de l’information et de la communication en Afrique a favorisé l’émergence de ce que Paveau (2014 et 2017) appelle « documents numériques » et « documents numériqués ». Le premier type peut être assimilé aux discours produits hors ligne : c’est le cas de la presse écrite. Le second type renvoie à une « technologie discursive » qui visibilise les discours élaborés, construits et même co-construits en ligne, au travers des appareils, des interfaces et des plateformes. Sur le plan langagier, les travaux fondateurs d’Anis (1998 et 2003) ont permis de voir les formes linguistiques mobilisées par les auteurs desdits discours.

Par ailleurs, ces discours dont les thématiques varient en fonction des objectifs de chaque plateforme sont souvent abordés dans une perspective interdisciplinaire, avec pour axes majeurs : la linguistique, la sociolinguistique, la communication politique, la sociologie, l’éthique, etc. Au niveau du Cameroun, les travaux du colloque sur le thème « Réseaux et médias sociaux en contexte : quels acteurs pour quelles appropriations et quelles significations » (2016) ont permis de réfléchir non seulement aux enjeux socio-politiques des discours dans les réseaux sociaux, mais aussi d’interroger les incidences économiques, sociales, linguistiques et culturelles des réseaux et médias sociaux en Afrique. À la suite de ces réflexions, le premier numéro de la revue LaDiSo voudrait inviter les contributeurs à se pencher sur les discours et les représentations dans les médias et les réseaux sociaux en Afrique. Il s’agit alors d’interroger, dans une perspective contextuelle, les jeux et les enjeux des discours dans les réseaux sociaux et les représentations multiformes qu’ils drainent. Les représentations sont considérées ici comme des structures sociocognitives (Abric, 2001) permettant de comprendre les dynamiques sociales et dotées de valeurs informatives et explicatives qui éclairent les liens sociaux, intra et intergroupes et les relations des individus à leur environnement social. Elles s’appliquent ainsi à la saisie des problématiques d’ordre linguistique, politique, culturel, économique et identitaire. À cet égard, les contributeurs pourront orienter leurs réflexions sur les axes suivants, qui ne sont pas exhaustifs :

  • Axe 1 : Discours numériques/numériqués : représentations sociales et linguistiques
  • Axe 2 : Médias et représentations
  • Axe 3 : Médias, discours et identités sociales
  • Axe 4 : Discours numériqués et dynamiques socio-langagières 

Soumission des projets de contribution

Chaque contributeur fera parvenir son projet au secrétariat de la revue, à l’adresse suivante : ladiso2020@gmail.com

Le résumé (précédé du titre de la communication, du/des nom (s) du/des contributeur(s) et des adresses téléphonique et électronique) ne devra pas dépasser 300 mots. Seront aussi indiqués après le résumé, cinq références bibliographiques en lien avec l’axe choisi.

Ce résumé devra présenter clairement la problématique, les cadres théorique et méthodologique, les objectifs, les grandes orientations de la réflexion et les résultats escomptés. Chaque résumé sera suivi de cinq mots-clés.

Calendrier

  • Réception des résumés : 30 octobre 2020 ;

  • Notification des contributeurs : 15 novembre 2020 ;
  • Réception des articles rédigés : 15 décembre 2020 ;
  • Retour des contributions aux auteurs pour corrections éventuelles : 15 janvier 2021 ;
  • Réception des articles corrigés : 15 février 2021 ;
  • Date de publication de la revue : avril 2021.

Comité scientifique

  • Alberto Manco (Université de Naples)
  • Alphone Joseph Tonye (Université de Yaoundé 1)
  • Alvaro Roccheti (Université de Paris 3)
  • Barnabé Mbala Ze (Université de Yaoundé 1)
  • Christiane Félicité Ewane épse Essoh (Université de Yaoundé 1)
  • Christine Onguéné Essono (Université de Yaoundé 1)
  • Claude Frey (Université de Paris 3)
  • Clément Dili Palaï (Université de Maroua)
  • Daniel Anicet Noah Mbedé (Université de Yaoundé 2)
  • Edmond Biloa (Université de Yaoundé 1)
  • Emmanuel Ngué Um (Université de Ngaoundéré)
  • Félix Nicodème Bikoi (Université de Maroua)
  • Félix Zogo (Université de Yaoundé 1)
  • Flora Amabiamina (Université de Douala)
  • Gérard Marie Noumssi (Université de Yaoundé 1)
  • Germain Moïse Eba’a (Université de Yaoundé 1)
  • Gratien Antindogbe (Université de Buea)
  • Jacques Evouna (Université de Douala)
  • Jean Benoît Tsofack (Université de Dschang)
  • Jean Tabi Manga (Université de Yaoundé 1)
  • Jean-Jacques Rousseau Tandia Mouafou (Université de Dschang)
  • Jules Assoumou (Université de Douala)
  • Ladislas Nzesse (Université de Dschang)
  • Laurent Charles Boyomo Assala (Université de Yaoundé 2)
  • Louis Martin Onguéné Essono (Université de Yaoundé 1)
  • Marie France Andeme (Université Omar Bongo)
  • Martine Fandio-Ndawouo (Université de Buea)
  • Mathias Eric Owona Nguini (Université de Yaoundé 2)
  • Mwatha Musanji Ngalasso (Université de Bordeaux 3)
  • Paul Zang Zang (Université de Yaoundé 1)
  • Serge Théophile Balima (Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo)
  • Valentin Feussi (Université de Tours)
  • Valentine Njende Ubanako (Université de Yaoundé 1)

Comité de lecture

  • Amos Kamsu Souoptetcha (Université de Maroua)
  • Candice Guemdjom Kengne (Université de Ngaoundéré)
  • Chantal Ntsama Essengué (Université de Bamenda)
  • Ferdinand Njoh Kome (Université de Douala)
  • Louis Hervé Ngafomo (Université de Yaoundé 1)
  • Marie Désirée Sol épse Amougou (Université de Yaoundé 1)
  • Paul Fonkoua (Université de Yaoundé 1)
  • Pierrette Bidjocka (Université de Yaoundé 1)
  • Simplice Aimé Kengni (Université de Yaoundé 1)
  • Stéphanie Engola Amougou (Université de Yaoundé 1)
  • Venant Eloundou Eloundou (Université de Yaoundé 1)

Subjects

Date(s)

  • Friday, October 30, 2020

Keywords

  • discours numérique, média, représentation, identité sociale

Contact(s)

  • Christiane Félicité Ewane épse Essoh
    courriel : cfeewa [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Christiane Félicité Ewane épse Essoh
    courriel : cfeewa [at] yahoo [dot] fr

To cite this announcement

« Media, discourse and representations in Africa », Call for papers, Calenda, Published on Monday, September 28, 2020, https://calenda.org/804697

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search