HomeTransicovid - research engineer

HomeTransicovid - research engineer

Transicovid - research engineer

Transicovid - Ingénieur·e d’études

*  *  *

Published on Monday, November 23, 2020 by Céline Guilleux

Summary

L’UMR TREE (université de Pau et des pays de l’Adour) propose un poste de douze mois d’ingénieur·e d’études dans le cadre de la recherche Transicovid. Le projet de recherche Transicovid a pour objet de recueillir l’expérience et le ressenti des personnes pendant la crise sanitaire liée au coronavirus, en particulier leur rapport à l’espace et au temps, mais aussi de mesurer l’impact de cette expérience et de la crise sanitaire, de façon plus générale, sur la transition écologique et numérique. L’articulation entre l’expérience vécue, au prisme des facteurs socio-économiques mais aussi des types de logement et lieux de vie et la perception de la transition numérique et écologique nous semblent un enjeu majeur pour la recherche.

Announcement

Porteur.e.s du projet

  • Evelyne Barthou,
  • Yann Bruna
  • Gaëlle Deletraz ,

UMR TREE, Université de PAU

Informations générales

  • Durée du projet : 12 mois
  • Lieu de travail : Le poste sera affecté à l’UMR TREE, Université de Pau et des pays de l’Adour.
  • Type de contrat : CDD scientifique
  • Durée du contrat : 1 an, selon la grille de rémunération de l’Université de Pau et des pays de l’Adour.
  • Date de prise de fonction prévue : Février 2021
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : entre 2577.3€ et 2905.32€ brut mensuel en fonction du niveau de formation et de l’expérience
  • Les frais de déplacements éventuels seront pris en charge.
  • Niveau d’études exigé : Master de sociologie, de sciences politiques ou de géographie

Contexte du programme de recherche

Le projet de recherche TRANSICOVID a pour objet de recueillir l’expérience et le ressenti des personnes pendant la crise sanitaire liée au coronavirus, en particulier leur rapport à l’espace et au temps, mais aussi de mesurer l’impact de cette expérience et de la crise sanitaire, de façon plus générale, sur la transition écologique et numérique. L’articulation entre l’expérience vécue, au prisme des facteurs socio-économiques mais aussi des types de logement et lieux de vie et la perception de la transition numérique et écologique nous semblent un enjeu majeur pour la recherche.

Le travail de recherche a été, dans un premier temps, de réaliser et de soumettre en ligne un premier questionnaire, sous Sphinx, afin de pouvoir recueillir et analyser par la suite les réponses aux questions fermées mais aussi ouvertes, d’assurer une bonne sécurisation des données. Ce questionnaire est constitué de question fermées et ouvertes et portant sur le confinement à proprement parler (déjà plus de 8300 réponses valides à ce jour dont 50 % dans la région Nouvelle-Aquitaine). Il a été suivi par la passation d’un second questionnaire, toujours en cours, traitant lui du déconfinement et des projections vers l’après-crise sanitaire avec un volet sur l’emploi, un volet sur la transition écologique et un volet sur la transition numérique. Il s’agit maintenant de continuer à analyser les données recueillies en lien étroit avec les deux enseignants-chercheurs et l’ingénieure d’études de l’équipe de l’UMR TREE. La dernière phase sera axée autour d’un troisième questionnaire mais aussi d’entretiens semi-directifs (50), plusieurs mois après le déconfinement, afin de voir quel impact aura le temps et le retour à une forme de normalité, partielle nous en sommes conscients, sur le ressenti des personnes, leur regard sur cette crise ainsi que les positions et projections qui étaient les leurs lors des première et seconde phases. Les entretiens semi-directifs nous permettront de revenir, auprès d’un échantillon représentatif (rendu possible par le taux de réponse au premier questionnaire) sur les principaux résultats des questionnaires et approfondir l’analyse entre les expériences et les projections vers la transition numérique et écologique.

Afin de mener à bien cette recherche, le département de sociologie de l’Université de Pau et l’UMR TREE recrutent un ou une ingénieure d’études pour un contrat d’une durée d’un an.

Missions

Cette personne participera à la collecte des données et procèdera à l’analyse des données, qu’elles soient quantitatives (tris croisés mais aussi analyses multivariées) ou qualitatives. L’ingénieur·e d’études assurera également la communication avec les acteurs-clés identifiés et participera à la rédaction du rapport final. Enfin, cette personne travaillera en lien avec trois stagiaires de Master 2 de sociologie afin d’être accompagnée sur l’ensemble de ces tâches.

En étroite collaboration avec deux chercheurs et une ingénieure d’études de l’UMR TREE dirigeant la recherche, mais aussi avec les stagiaires recrutés sur le projet, l’ingénieur·e d’études aura pour mission d’appliquer un protocole de recherche construit en concertation avec les chercheurs du site de Pau.

L’ingénieur.e d’études devra mener la recherche à travers notamment les tâches suivantes :

  • La réalisation d’une revue de littérature scientifique et d’un état de la recherche sur la crise sanitaire
  • L’analyse sous Sphinx des données quantitatives (tris croisés mais aussi analyses multivariées) recueillies dans la phase 1 et 2
  • La réalisation d’un troisième questionnaire en 2021
  • La réalisation d’entretiens semi-directifs, le codage et l’analyse des données qualitatives
  • La participation à l’écriture de notes synthétiques et de rapports

Niveau et compétences requises

Niveau et compétences attendus

  •   Titulaire au minimum d’un Master de sociologie, sciences politiques ou géographie
  •   Solide expérience dans la conception de questionnaires et l’analyse de données quantitatives
  •   Solide expérience dans la réalisation et l’analyse d’entretiens semi-directifs
  •   Excellente capacité de rédaction et de synthèse
  •   Maîtrise du français parlé et écrit
  •   Maitrise de l’anglais
  •   Connaissance du logiciel Sphinx

Compétences souhaitées

  •   Connaissances relatives à la transition écologique ou numérique
  •   Rédaction d’article(s) scientifique(s)

Contraintes et risques

La recherche TRANSICOVID implique peu de déplacements et principalement en France. Leur faisabilité sera appréciée en fonction de l’évolution du cadre sanitaire et des règles régissant les missions des agents de l’UMR.

Modalités de candidature

Le dossier de candidature sera constitué des pièces suivantes :

  • Une lettre de motivation expliquant l’adéquation entre le profil et le programme de recherche
  • Un CV détaillé avec les coordonnées précises du ou de la candidate
  • Un relevé détaillé des notes de master et le mémoire de M2

Les candidat·e·s peuvent, s’ils le désirent, ajouter à leur dossier un exemple de rapports de recherche ou d’article scientifique dont ils sont les auteur·e·s.

Les candidat·e·s devront envoyer les pièces demandées sous format PDF à Evelyne Barthou evelyne.barthou@univ-pau.fr

avant le 15 décembre 2020

dans un seul et unique dossier.

Les auditions auront lieu début janvier 2021 et les conditions seront précisées ultérieurement.

Subjects

Places

  • Pau, France (64)

Date(s)

  • Tuesday, December 15, 2020

Keywords

  • COVID, confinement, expérience, transition écologique, transition numérique

Contact(s)

  • Evelyne Barthou
    courriel : evelyne [dot] barthou [at] univ-pau [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Evelyne Barthou
    courriel : evelyne [dot] barthou [at] univ-pau [dot] fr

To cite this announcement

« Transicovid - research engineer », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Monday, November 23, 2020, https://calenda.org/817426

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search