HomeFor a praxis of forgotten territories - "Freire hoje, Freire hoy"

HomeFor a praxis of forgotten territories - "Freire hoje, Freire hoy"

For a praxis of forgotten territories - "Freire hoje, Freire hoy"

Pour une praxis des territoires oubliés - Freire hoje, Freire hoy

*  *  *

Published on Friday, February 26, 2021Friday, February 26, 2021 by João Fernandes

Summary

Né au Brésil en 1921, Paulo Freire aurait eu 100 ans en octobre 2021. C’est l’occasion de commémorer ce pédagogue qui a marqué par sa réflexion plusieurs générations d’éducateurs, de formateurs d’adultes ou de chercheurs en éducation. Ce colloque s’intéressera à la façon dont la pensée de Paulo Freire permet aujourd’hui à des chercheurs, des professionnels ou des militants de penser le développement des territoires oubliés. Par « territoires oubliés », on entend ici aussi bien le monde rural que les zones urbaines disqualifiées.

Announcement

Argumentaire

Né au Brésil en 1921, Paulo Freire aurait eu 100 ans en octobre 2021. Ayant acquis une renommée mondiale avec sa méthode d’alphabétisation des adultes, l’auteur du célèbre ouvrage La Pédagogie des opprimés (paru en 1970 et traduit en français en 1974) a marqué par sa réflexion plusieurs générations d’éducateur·tricce·s, de formateur·trice·s d’adultes ou de chercheur·e·s en éducation et de militant.e.s du mouvement de l’éducation populaire. Sa conception de l’éducation insiste, on le sait, sur l’importance du processus de « conscientisation », envisagé comme une voie d’émancipation pour les opprimé·e·s et un levier du changement social. On ne saurait ignorer le caractère subversif de cette pensée que des mouvements conservateurs tentent aujourd’hui encore de faire interdire, que ce soit au Brésil ou aux États-Unis. La « pédagogie critique », dont Paulo Freire fut l’un des principaux théoriciens, constitue quant à elle une référence pour nombre d’enseignant·e·s ou d’éducateur·trice·s qui s’engagent en faveur d’une société plus juste, remettant en cause le fonctionnement d’une école qui perpétue ici ou là une conception « bancaire » des savoirs. Dans le champ de la recherche en éducation, les propositions théoriques du pédagogue brésilien sont mobilisées dans de très nombreux travaux : qu’il s’agisse d’interroger la notion de situation (Lenoir & Ornelas Lizardi, 2011), d’aborder l’enseignement de l’écriture (Dolz, 2019), ou de penser le caractère émancipateur des recherches participatives, etc.

Chacun a pu en faire le constat : la vivacité de l’héritage de Freire tient à la fois à l’originalité de sa pensée et à la puissance d’évocation du personnage, cette dernière étant liée à une trajectoire de vie hors normes. De l’Université de Recife à l’alphabétisation des adultes, de l’expérience de la détention à l’exil, de la lutte à côté des étudiant·e·s (lors de son séjour à Harvard) jusqu’à son retour dans une université brésilienne, la vie de Freire est l’exemple d’une indissociabilité fructueuse et courageuse entre pensée pédagogique et action politique.

C’est dans une perspective d’hommage et de commémoration, mais surtout de mise en discussion de la contribution majeure de Freire aux débats scientifiques, politiques et militants, que l’UMR EFTS (Université de Toulouse), le LISEC (Alsace et Lorraine) et le CIRNEF (Normandie) ont conçu le Colloque international « Pour une praxis des territoires oubliés - Freire hoje, Freire hoy » qui se tiendra à Toulouse du 18 au 21 octobre 2021. Par « territoires oubliés », on entend ici aussi bien le monde rural que les zones urbaines disqualifiées ou invisibilisées, sans occulter la situation de régions ou de pays mis à mal par un système capitaliste et une économie mondialisée. Cette dimension territoriale constitue un analyseur fondamental d’un certain nombre de mécanismes de relégation, de stigmatisation voire d’oppression. Elle ouvre également sur des enjeux forts de développement, auxquels le terme de praxis renvoie, développement que le colloque propose de penser à partir des propositions théoriques de Paulo Freire. Ici, le terme territoire correspond à un espace subjectivé par les pratiques, les activités et les interactions des acteurs qui s’y déploient.

Axes thématiques

Cette thématique générale des « territoires oubliés » sera interrogée et analysée à travers 4 dimensions (cliquer sur .pdf) :

Il s’agira pour chacune de ces dimensions, qui structurent l’appel à communications, de rendre compte de la façon dont elles s’opérationnalisent dans des territoires singuliers, de mettre en évidence le rôle que les déterminants socio-historiques, les choix politiques, les caractéristiques géographiques ou culturelles peuvent jouer sur la situation des populations ou des groupes sociaux qui y résident. Il s’agira également de rendre compte d’actions visant à favoriser l’encapacitation de ces populations, ou d’envisager des actions à venir qui pourraient y contribuer. À titre d’exemple, évoquons la question de la démocratie sanitaire, exacerbée par la crise sanitaire mondiale que nous traversons depuis janvier 2020, et qui croise à la fois des questions de santé, de justice sociale et de territoire.

Chaque dimension est organisée selon des ateliers et sessions plénières en simultanés, avec des exposés et une période d’échanges en langue française ou espagnole. A noter : les enregistrements vidéos sont également acceptés.

Deux types de communication peuvent être proposés :

1) Communications scientifiques présentées en atelier ;

2) Témoignages partagés dans le cadre de sessions plénières

Même si la relation de la proposition avec l’œuvre de Freire sera le critère premier, l’évaluation de ces propositions par le Comité Scientifique sera quand même différenciée :

Pour les communications scientifiques :

  • pour celles incluant un volet empirique : la qualité scientifique sera appréciée à partir de la pertinence et de la cohérence, entre elles, des composantes d’une démarche de recherche (problématisation, cadre théorique, choix méthodologique, enquête, résultats attendus).
  • bien sûr, d’autres formes de communications scientifiques, à dominante épistémologique, philosophique ou méthodologique (chacune avec leurs spécificités) sont également encouragées.

Pour les témoignages :

Ceux-ci s’appuieront sur une expérience individuelle ou collective (groupe, association, organisme, etc.). Ils comporteront une présentation du contexte, une phase descriptive (de forme narrative) rendant compte de l’action à proprement parler (tant dans sa phase d’élaboration que de mise en œuvre et que d’évaluation) et une phase d’analyse de l’action, effectuée selon une démarche à préciser et, bien sûr, établissant des liens importants avec la pensée de Freire.

Le présent appel à communication s’adresse par conséquent à la fois aux chercheur·e·s, aux doctorant·e·s, aux professionnel·le·s, aux militant·e·s, ou aux membres d’associations qui mobilisent dans leurs actions l’héritage de Paulo Freire. Ajoutons qu’en complément de ces temps d’échanges formels, le colloque « Pour une praxis des territoires oubliés - Freire hoje, Freire hoy » proposera aux participant·e·s de découvrir des associations toulousaines qui font vivre la culture latino-américaine et qui seront présentes tout au long de six demi-journées dans le Village du colloque, et de partager trois soirées festives qui permettront de découvrir, de manière festive, successivement la gastronomie argentine, occitane et brésilienne.

Calendrier et consignes aux auteurs

  •  Janvier 2021 : Lancement de l’appel à communication,
  • 25 Avril 2021 : Date limite de soumission en ligne

  • 25 Juin 2021 : Réponses aux auteurs
  • Du 25 Juin au 17 Septembre 2021 : Inscriptions en ligne
  • Du 18 au 21 Octobre 2021 : Colloque à Toulouse

Les propositions de communication doivent comporter les informations suivantes :

  • Titre de la communication
  • Identité de l’auteur (ou des auteurs) précisant : le statut, l’institution de rattachement et l’adresse de messagerie
  • Thématique dans laquelle s’inscrit votre contribution
  • Type de communication (recherche empirique, communications scientifiques, à dominante épistémologique, philosophique ou méthodologique, témoignage)
  • Résumé (2500 signes espaces compris),
  • 5 mots-clés & 5 références bibliographiques (excluant les autoréférences).

Dépôt des propositions

Le dépôt des propositions de communication s'effectue sur le site : https://freire2021.sciencesconf.org/

Télécharger le formulaire de soumission de proposition en .doc ici

Pour toutes questions : recherche@ensfea.fr

Comité d’organisation

  • AUSSEL Lucie, Maîtresse de Conférences en Sciences de l’Education et de la Formation, UMR EFTS, Université Toulouse Jean-Jaurès.
  • BROUSSAL Dominique, Professeur des Universités en Sciences de l’Education et de la Formation, UMR EFTS, Université Toulouse Jean-Jaurès.
  • CHALMEL Loïc, Professeur des Universités en Sciences de l’Education et de la Formation, Directeur du LISEC, Université de Haute Alsace.
  • FERNANDES Sylvie, Responsable du service recherche, chargée d’ingénierie de projet, Docteure en Sciences de l’Education et de la Formation, UMR EFTS, ENSFEA.
  • GARDIES Cécile, Professeure de l’enseignement supérieur agricole en sciences de l’information et de la communication, Directrice de l’UMR EFTS, Directrice de la Recherche, ENSFEA.
  • LESCOUARCH Laurent, Professeur des Universités en Sciences de l’Education et de la Formation, CIRNEF, Université de Caen Normandie.
  • MARCEL Jean-François, Professeur des Universités en Sciences de l’Education et de la Formation, UMR EFTS, Directeur de l'Ecole Doctorale "Comportement, Langage, Education, Socialisation, Cognition", Université Toulouse Jean-Jaurès.
  • MIRALLES Mireille, Assistante du service recherche, ENSFEA.
  • NAVARRE Aurélie, Assistante technico-pédagogique, ENSFEA.
  • PIOT Thierry, Professeur des Universités en Sciences de l’Education et de la Formation, CIRNEF, Université de Caen Normandie.  
  • POTTIER Céline, Chargée de gestion administrative et d’aide au pilotage opérationnel, UMR EFTS, Université Toulouse Jean-Jaurès.   
  • REYNES Sébastien, Responsable administratif, UMR EFTS, Université Toulouse Jean-Jaurès.   
  • SEGUY Justine, Stagiaire à l'UMR EFTS, Université Toulouse Jean-Jaurès.  
  • SOGNOS Sylvie, Responsable de la Bibliothèque, Docteure en Sciences de l’information et de la communication, UMR EFTS, ENSFEA.

Places

  • 2 Route de Narbonne
    Castanet-Tolosan, France (31)

Date(s)

  • Sunday, April 25, 2021Sunday, April 25, 2021

Contact(s)

  • Sylvie Fernandes
    courriel : recherche [at] ensfea [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Sylvie Fernandes
    courriel : recherche [at] ensfea [dot] fr

To cite this announcement

« For a praxis of forgotten territories - "Freire hoje, Freire hoy" », Call for papers, Calenda, Published on Friday, February 26, 2021Friday, February 26, 2021, https://calenda.org/847965

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search