HomeThe geopolitics of Europe, acts and words

HomeThe geopolitics of Europe, acts and words

The geopolitics of Europe, acts and words

L’Europe géopolitique - actes et paroles

Europe Cycle - Luuk van Middelaar

Cycle Europe - Luuk van Middelaar

*  *  *

Published on Tuesday, March 16, 2021 by João Fernandes

Summary

Le Collège de France bénéficie d’une longue tradition de réflexion sur l’Europe. En réponse aux crises (économique, sociale, politique, migratoire, et dernièrement sanitaire) qui ne cessent de secouer l’Europe et aux appels fréquemment renouvelés à sa « renaissance » ou « refondation », le Collège s’engage à nouveau dans le débat sur l’avenir de l’Europe dans le monde par le biais d’un cycle de conférences.

Announcement

Présentation

Le Collège de France bénéficie d’une longue tradition de réflexion sur l’Europe. En réponse aux crises (économique, sociale, politique, migratoire, et dernièrement sanitaire) qui ne cessent de secouer l’Europe et aux appels fréquemment renouvelés à sa « renaissance » ou « refondation », le Collège s’engage à nouveau dans le débat sur l’avenir de l’Europe dans le monde par le biais d’un cycle de conférences.

Chaque année, deux conférenciers seront invités au Collège pour penser l’Europe, l’un en automne et l’autre au printemps, pour une série de quatre conférences sur une durée d’un mois. L’Europe est ici comprise au sens large des études européennes. Le cycle accueillera toute réflexion historique, politologique, philosophique, philologique, anthropologique, sociologique, juridique, économique, littéraire, théologique, religieuse ou archéologique sur l’Europe en tant que continent, civilisation, culture, idée, valeur(s), mythe, ordre ou culture juridique, institution(s), organisation internationale (Union européenne ou Conseil de l’Europe) ou marché.

Le cycle Europe est coordonné par un comité constitué des Prs Samantha Besson, Edith Heard, Vinciane Pirenne-Delforge et Thomas Römer. Il bénéficie du soutien de la Fondation Hugot du Collège de France.

Luuk van Middelaar : Professeur de droit européen à l'université de Leyde (Pays-Bas). Invité par l'Assemblée du Collège de france, sur proposition des Prs Samantha Besson, Edith Heard, Vinciane Pirenne-Delforge et Thomas Römer.

Argumentaire

Nous aborderons dans ce cycle Europe les aspirations de l’Union européenne, en tant qu’ensemble, à se montrer comme un acteur respecté sur la scène mondiale et à peser davantage sur le cours des événements. Ce vœu d’une Europe plus « géopolitique », plus « stratégique », voire « souveraine », exprimé depuis quelques années par de nombreux dirigeants (dont le président français et la présidente de la Commission), ne se traduit que difficilement dans les actes. Afin de remédier à cette situation, la doctrine bruxelloise tend à regarder du côté des réformes institutionnelles ou d’une adaptation des politiques. Nous suggérons, au contraire, qu’il convient en premier lieu d’effectuer un changement d’ethos, de mentalité et de vision du monde. Afin de retrouver un rôle d’acteur, l’Europe doit sortir de la pensée universaliste et intemporelle où elle a trouvé refuge après 1945, tant sur le plan des valeurs que sur celui de l’économie. Elle doit assumer la finitude de l’espace et du temps, réapprendre le langage du pouvoir, entamer, en somme, une vraie métamorphose libératrice – aussi douloureuse qu’elle puisse être.

L’expérience enseigne toutefois que seule la nécessité pourra faire sortir les Européens de leur place privilégiée dans les coulisses de l’Histoire ; choc après choc, pas à pas. Plutôt que d’ajouter au chœur des exhortations qui se font entendre régulièrement, nous examinerons comment les Européens réagissent depuis 2015 aux événements disruptifs et réorganisent leur Union en conséquence.

Quatre thèmes principaux illustrent ce réveil à contrecœur : découverte de la finitude territoriale, dans la reconnaissance d’une frontière extérieure commune, notamment à l’occasion des crises ukrainienne (2014-2015) et migratoire (2015-2016), et lors de l’intimidation turque en Méditerranée orientale (2020) ; découverte de la finitude économique, vivement ressentie sous le choc de la rareté médicale lors de la pandémie de covid -19, et plus largement dans une nouvelle dépendance vis-à-vis de la Chine de Xi Jinping ; découverte de la finitude temporelle et de la solitude, enfin, qui se joue dans le lent abandon par les États-Unis de leur rôle de protecteur du continent européen. Ces découvertes, tâtonnements et pertes d’innocence successifs ne pourront déboucher sur une Europe actrice et maîtresse de son destin que s’ils sont accompagnés d’un récit. N’est-ce pas là la plus ancienne façon de s’inscrire dans le temps, le meilleur moyen de transformer la douleur de la finitude en une force ? Sans souveraineté narrative, pas d’autonomie stratégique.

Ces quatre exercices de géopolitique seront reliés par quelques thèmes transversaux : nouvelle importance de la publicité et de l’espace public ; glissements de pouvoir entre États européens, notamment entre la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ; réformes institutionnelles et rapport droit/politique au sein des instances de l’Union.

Programme

  • 24 mars – 19h30 L’Europe face aux voisins russe et turc : la frontière - Exercice géopolitique 1
  • 31 mars – 19h30 L’Europe face à la Chine : la rareté - Exercice géopolitique 2
  • 07 avril – 19h30 L’Europe et l’Amérique : la solitude - Exercice géopolitique 3
  • 14 avril – 19h30 L’Europe et l’entrée dans l’Histoire : le récit - Exercice géopolitique 4 

Modalités de participation

En raison du contexte sanitaire, le Collège de France est fermé au public. Les conférences se dérouleront à huis clos et en visioconférence.

Retransmission sur www.college-de-france.fr

À venir2021/2022 Les deux Europes

  • Ivan Krastev, politologue, président du Centre for Liberal Strategies de Sofia (Bulgarie), résident permanent de l’Institute for Human Sciences de Vienne (Autriche), membre fondateur du Conseil européen des relations internationales. Automne 2021
  • Angelika Nussberger, juriste, professeure à l’université de Cologne (Allemagne), juge internationale auprès de la Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine, ancienne juge auprès de la Cour européenne des droits de l’homme. Printemps 2022

Places

  • Paris, France (75005)

Date(s)

  • Wednesday, March 24, 2021
  • Wednesday, March 31, 2021
  • Wednesday, April 07, 2021
  • Wednesday, April 14, 2021

Attached files

Keywords

  • Europe, Luuk van Middelaar, Collège de France, Cycle Europe

Contact(s)

  • Marion Binet
    courriel : marion [dot] binet [at] college-de-france [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Marion Binet
    courriel : marion [dot] binet [at] college-de-france [dot] fr

To cite this announcement

« The geopolitics of Europe, acts and words », Lecture series, Calenda, Published on Tuesday, March 16, 2021, https://calenda.org/855328

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search