AccueilSortir de la réserve

AccueilSortir de la réserve

*  *  *

Publié le vendredi 02 avril 2021 par Céline Guilleux

Résumé

Persistante depuis des années, parce qu’elle porte une promesse et attend son mode d’emploi, l’idée de sortir de la réserve se veut l’horizon de rencontres portées par des travaux, des pratiques, des praxis et des tentatives, réussies ou échouées, de sortir d’un ordre des choses ayant atteint ses limites de viabilité. Sortir de la réserve constitue autant une forme de pensée déliée de loyautés scientifiques eurocentrées, une façon de désigner le lieu du délit, la réserve, comme site intense de la colonialité, qu’un projet d’exploration et de mise en relation, de connaissances établies, de savoirs en cours de défrichage, ou de savoirs effacés en voie de re(con)stitution. Tout ceci sera mis au service d’actes de langage et d’actes de transformation tenables dans le temps et durables dans leurs effets.

Annonce

Organisation

Série de Séminaires ouverts co-organisés par

  • Nacira GUÉNIF, Mehdi DERFOUFI 
  • Myriam CHEKLAB,

accueillis par le laboratoire LEGS (CNRS - Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis – Université Paris – Nanterre)

Présentation

Persistante depuis des années, parce qu’elle porte une promesse et attend son mode d’emploi, l’idée de sortir de la réserve se veut l’horizon de rencontres portées par des travaux, des pratiques, des praxis et des tentatives, réussies ou échouées, de sortir d’un ordre des choses ayant atteint ses limites de viabilité. Sortir de la réserve constitue autant une forme de pensée déliée de loyautés scientifiques eurocentrées, une façon de désigner le lieu du délit, la réserve, comme site intense de la colonialité, qu’un projet d’exploration et de mise en relation, de connaissances établies, de savoirs en cours de défrichage, ou de savoirs effacés en voie de re(con)stitution. Tout ceci sera mis au service d’actes de langage et d’actes de transformation tenables dans le temps et durables dans leurs effets.

Programme

6 avril 2021

La première séance ouvrira une conversation à plusieurs voix à propos du livre Racismes de France (Paris, la Découverte, 2020) et de ses résonnances multiples.

Trois contributrices de cet ouvrage se joindront à un de ses co-directeurs : Hourya Bentouhami (intervenante), Nacira Guénif (modératrice), Mame-Fatou Niang (intervenante), Omar Slaouti (intervenant).

  • Hourya Bentouhami est philosophe, maîtresse de conférences - HDR à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès et experte associée au Center for Intersectional Justice de Berlin. Elle est l’autrice de Race, Cultures, Identités. Une approche féministe et postcoloniale (PUF, 2015) et Le Dépôt des armes ; Non-violence et désobéissance civile (PUF, 2015). Son chapitre s’intitule « Penser les marges ensemble grâce à l’intersectionnalité ».
  • Mame-Fatou Niang est enseignante-chercheure à Carnegie Mellon University (États-Unis). Elle est co-réalisatrice du documentaire Mariannes noires (2016) et autrice de Identités françaises. Banlieues, féminités et universalisme (Brill, 2019). Son chapitre s’intitule « Des particularités françaises de la négrophobie ».
  • Omar Slaouti est enseignant dans un lycée d’Argenteuil et membre du collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri. Il a également été l’un des porte-parole de la Marche pour la justice et la dignité et contre les violences policières (2017) et du collectif Rosa Parks (2018), et l’un des initiateurs de la Marche contre l’islamophobie (2019). Ses chapitres s’intitulent : « Introduction : La France raciste ? » (avec Olivier Le Cour Grandmaison), « Le racisme dans tous ses états » (avec Olivier Le Cour Grandmaison), « Police, justice, État : discriminations raciales » (avec Fabienn Jobard), « Dans les marges de l’école ».
  • Nacira Guénif est sociologue, anthropologue, professeures des universités à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et chercheure au LEGS (laboratoire d’études de genre et de sexualité). Elle est autrice de Des beurettes (Hachette pluriel, 2003), co-autrice de Les féministes et le garçon arabe (Aube, 2004) et a dirigé La république mise à nu par son immigration (La Fabrique, 2006). Son chapitre s’intitule « Aux sources du racisme d’État ».

Prochaines séances

Elles seront annoncées ultérieurement

Modalités de participation

Le séminaire se tiendra via la plateforme zoom, en raison des restrictions dues à la situation sanitaire.

La participation au séminaire se fait sur inscription. Merci de nous contacter par email à sortirdelareserve@mailo.com en nous indiquant vos noms, prénoms et éventuelles affiliations universitaires ou militantes.

Dates

  • mardi 06 avril 2021

Contacts

  • Myriam Cheklab
    courriel : sortirdelareserve [at] mailo [dot] com

Source de l'information

  • Myriam Cheklab
    courriel : sortirdelareserve [at] mailo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Sortir de la réserve », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 02 avril 2021, https://calenda.org/862084

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search