HomeArts et écrits rebelles. Images dissidentes et résistances de la langue

HomeArts et écrits rebelles. Images dissidentes et résistances de la langue

*  *  *

Published on Wednesday, April 14, 2021Wednesday, April 14, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Se rebeller, c’est repartir en guerre selon l’étymologie. Repartir implique un acte de réinvention des pratiques tant artistiques que littéraires et il faut faire crédit à la rébellion et à la dissidence d’une capacité d’inventivité qui atteint l’ensemble des créations humaines, y compris les arts. Plus de soixante-dix ans après la célèbre définition de l’artiste engagé par Sartre, ce colloque se propose d’analyser les reconfigurations actuelles de la résistance dans les arts et les écrits, et ainsi d’étudier en quoi l’émergence de nouvelles épistémologies ont pu profondément les modifier en faisant entrer dans le champ de la connaissance certaines pratiques. Nous nous intéresserons non pas à une aire culturelle mais à un réseau de relations : celles du monde dit occidental articulé aux mondes des « Suds » qui ont expérimenté des formes de rébellions et des révolutions multiples et diverses, mais aussi des manières de vivre la démocratie et de revendiquer des libertés individuelles qui ont été fécondes pour la création.

Announcement

Présentation

Se rebeller, c’est repartir en guerre selon l’étymologie. Repartir implique un acte de réinvention des pratiques tant artistiques que littéraires et il faut faire crédit à la rébellion et à la dissidence d’une capacité d’inventivité qui atteint l’ensemble des créations humaines, y compris les arts. Plus de soixante-dix ans après la célèbre définition de l’artiste engagé par Sartre, ce colloque se propose d’analyser les reconfigurations actuelles de la résistance dans les arts et les écrits, et ainsi d’étudier en quoi l’émergence de nouvelles épistémologies ont pu profondément les modifier en faisant entrer dans le champ de la connaissance certaines pratiques. Nous nous intéresserons non pas à une aire culturelle mais à un réseau de relations : celles du monde dit occidental articulé aux mondes des « Suds » qui ont expérimenté des formes de rébellions et des révolutions multiples et diverses, mais aussi des manières de vivre la démocratie et de revendiquer des libertés individuelles qui ont été fécondes pour la création.

Modalités de participation

Cliquez sur le lien Zoom.

Programme

  • 11h-11h15 Présentation de la journée par l’équipe organisatrice
  • 11h15-11h55 Valérie K. Orlando, « Les voix insoumises postcoloniales des cinéastes maghrébines »

Valérie K. Orlando est professeur de littérature francophone à l’université du Maryland. Elle a obtenu la bourse Fulbright-Tocqueville Distinguished Chair (automne 2019) et une bourse du Collegium-Lyon, l’Institut d’études avancées (printemps 2020). Elle a publié, entre autres, The Algerian New Novel : The Poetics of a Modern Nation, 1950-1979, University of Virginia Press, 2017, New African Cinema, Rutger’s University Press, 2017 et Screening Morocco: Contemporary Film in Changing Society, Ohio UP, 2011.

  • 11h50-12h05 Échanges avec le public

12h05-13h30 Pause repas

  • 13h30-14h10 Chloé Chaudet, «Peter Weiss transaréal ? Enjeux et limites d’une (re)lecture de L’Esthétique de la résistance par temps de mondialisation»

Chloé Chaudet est maîtresse de conférences en littérature générale et comparée à l’université Clermont Auvergne, et membre du CELIS. Après avoir publié un essai, issu de sa thèse, consacré aux Écritures de l’engagement par temps de mondialisation (Garnier, 2016), elle poursuit ses recherches sur les liens entre littérature, politique et société dans une perspective internationale et, plus récemment, transmédiale.

  • 14h10-14h25 Échanges avec le public
  • 14h25-15h05 Éliane Viennot, « Langue des hommes ou langue de l’égalité : une rébellion renouvelée »

Eliane Viennot a enseigné la littérature française dans les universités de Seattle (États-Unis), Nantes, Corte, Saint-Etienne, et elle a été dix ans membre de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent sur les écrivaines de la Renaissance, les actrices politiques de ce temps, l’histoire des relations de pouvoir entre les sexes en France, la Querelle des femmes et ses conséquences dans la langue française.Voir www.elianeviennot.fr

  • 15h05-15h20 Échanges avec le public

Clôture de la journée par les organisatrices

Date(s)

  • Monday, May 03, 2021Monday, May 03, 2021

Contact(s)

  • Sophie Large
    courriel : sophie [dot] large [at] univ-tours [dot] fr

Information source

  • Sophie Large
    courriel : sophie [dot] large [at] univ-tours [dot] fr

To cite this announcement

« Arts et écrits rebelles. Images dissidentes et résistances de la langue », Study days, Calenda, Published on Wednesday, April 14, 2021Wednesday, April 14, 2021, https://calenda.org/865042

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search