HomeCritical theories and the challenge of interdisciplinarity

HomeCritical theories and the challenge of interdisciplinarity

Critical theories and the challenge of interdisciplinarity

Les théories critiques à l’épreuve de l’interdisciplinarité

Interdisziplinarität als Herausforderung für kritische Theorien

*  *  *

Published on Thursday, May 06, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Ces deux journées d’étude visent à mettre en lumière les travaux en cours de doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s allemand-e-s et français-e-s travaillant sur la théorie critique d’un point de vue philosophique mais dans une perspective interdisciplinaire. L’interdisciplinarité est, désormais, sur toutes les lèvres. Mais elle est la plupart du temps évoquée dans un cadre particulier qui ne dit pas son nom : celui du processus de Bologne et de la restructuration néolibérale des universités européennes. Contre ce type d’interdisciplinarité qui se pense en tant qu’accumulation de différents savoirs sans se soucier de la manière de les articuler, nous nous posons la question suivante : comment penser aujourd’hui, grâce à la théorie critique, une interdisciplinarité et pluridisciplinarité qui ne soit pas un flatus vocis formaliste, mais dont l’approche inter- et pluridisciplinaire permet l’esquisse d’une théorie sociale contemporaine véritablement critique ?

Announcement

25 - 26 mai 2021

Modalités de participation

Journées d'études franco-allemandes (en ligne)

Deutsch-französische Studientagung (online)

Organisation

Lea Gekle, Aurélia Peyrical

Interprétariat : Katharina Jobst, Alice Lacoue-Labarthe

Argumentaire

Ces deux journées d’étude visent à mettre en lumière les travaux en cours de doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s allemand-e-s et français-e-s travaillant sur la théorie critique d’un point de vue philosophique mais dans une perspective interdisciplinaire. L’interdisciplinarité est, désormais, sur toutes les lèvres. Mais elle est la plupart du temps évoquée dans un cadre particulier qui ne dit pas son nom : celui du processus de Bologne et de la restructuration néolibérale des universités européennes. Contre ce type d’interdisciplinarité qui se pense en tant qu’accumulation de différents savoirs sans se soucier de la manière de les articuler, nous nous posons la question suivante : comment penser aujourd’hui, grâce à la Théorie Critique, une interdisciplinarité et pluridisciplinarité qui ne soit pas un flatus vocis formaliste, mais dont l’approche inter- et pluridisciplinaire permet l’esquisse d’une théorie sociale contemporaine véritablement critique ?

L’enjeu de ces journées est double : d’une part, elles sont foncièrement franco-allemandes, puisque un travail de traduction de résumés de toutes les interventions sera réalisé de sorte à rendre accessible à tou-te-s un fascicule bilingue. D’autre part, un long moment de discussion est prévu à la suite de chaque pannel de doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s. Nous avons veillé à constituer ainsi un comité scientifique qui réponde à ces exigences inter- et pluridisciplinaire ainsi qu’à celles d’une approche franco-allemande. 

Programme

Première journée : mardi 25 mai 2021 

I – Théories critiques de la société et de l'histoire / Kritische Theorien der Gesellschaft und der Geschichte

  • 10h00 – 10h15 : Mot d'introduction aux journées par les organisatrices

Matinée

Présidence : Emmanuel Renault (Univ. Nanterre)

  • 10h15 – 10h45: Lea Gekle (UPJV/ Uni. Frankfurt): «Die Antinomie von Weber und Durkheim und ihr Stellenwert für Adornos Gesellschaftstheorie »

Pause (10 min)

  • 11h00 – 11h30 : Moritz Rudolph (Uni. Leipzig): « Unruhe in der Posthistorie: Frankfurt und Frankreich »11h30-12h : Discussion, animée par E. Renault

Déjeuner (1h30)

II – Les théories critiques et le concept de la « nature » / Kritische Theorien und der Begriff der « Natur »

Après-midi

Présidence : (à confirmer) Martin Saar (Uni. Frankfurt)

  • 13h30-14h00 : Jean-Baptiste Vuillerod (UNamur): « L'histoire de la nature, de l'Ecole de Francfort à l'histoire environnementale contemporaine »
  • 14h00 – 14h30 : Aurélia Peyrical (UPN/CMB): « Socio-psychologie de l'individualité et de la personnalité chez Adorno et Horkheimer : et la nature ? »
  • 14h40 – 15h10 : Discussion, animée par M. Saar (à confirmer

Seconde journée : mercredi 26 mai 2021

III – Théories critiques de l'espace public / Kritische Theorien des öffentlichen Raums

Matinée

Présidence : Estelle Ferrarese (UPJV)

  • 10h30– 11h00 : Victor Fierry (PSL) : « Un espace public en forme de vies : la réception d'Habermas par E. Ferrarese »
  • 11h00 – 11h30 : Camilla Brenni (Univ. Strasbourg) : « De l’opinion, de l’opinion publique et du sondage d’opinion chez Adorno et Bourdieu »
  • 11h30 – 12h00 : Discussion, animée par E. Ferrarese

Pause déjeuner (1h30)

IV - Théories critiques et psychologies / Kritische Theorien und Psychologie

Après-midi

Présidence : Alexandra Richter (Univ. Rouen/CMB)

  • 13h30 – 14h00 : Johanna Lohfink (Uni. Leipzig): « Körperlichkeit und Spontaneität: Sade, Fourier und Proust in Adornos Denken über Liebe »
  • 14h00 - 14h30 : Gianluca Cavallo (Uni. Frankfurt) : « Schuld und „souffrance éthique”. Zur Rekonstruktion der psychoanalytischen Grundlagen einer kritischen Gesellschaftstheorie »

14h30-15h00 : Discussion, animée par A. Richter

15h : Mot de clôture des journées par les organisatrices

Date(s)

  • Tuesday, May 25, 2021
  • Wednesday, May 26, 2021

Keywords

  • théorie critique, sociologie, psychanalyse

Contact(s)

  • Lea Gekle
    courriel : lea [dot] gekle [at] u-picardie [dot] fr
  • Aurélia Peyrical
    courriel : aurelia [dot] peyrical [at] gmail [dot] com

Information source

  • Lea Gekle
    courriel : lea [dot] gekle [at] u-picardie [dot] fr

To cite this announcement

« Critical theories and the challenge of interdisciplinarity », Study days, Calenda, Published on Thursday, May 06, 2021, https://calenda.org/872154

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search