HomeConstruction sites at work. Activities and temporalities

HomeConstruction sites at work. Activities and temporalities

Construction sites at work. Activities and temporalities

Chantiers au travail. Activités et temporalités

*  *  *

Published on Thursday, May 06, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Le travail en chantier renvoie à un cas emblématique d’activités de prototype où domine l’importance de l’imprévisibilité et le poids des ajustements au cas par cas élaborés dans le cours de l’action. La forme chantier se déploie dans de nombreux domaines qui méritent d’être explorés. Les finalités du chantier sont en effet variées : extraction, fouille, production, démolition, restauration, maintenance etc. Il s’agira au cours de cette journée de caractériser de manière comparative les contours d’une telle activité en réfléchissant plus particulièrement aux modalités d’articulation des temps et des espaces de travail dans des secteurs aussi divers que les travaux publics, l’exploitation forestière, l’industrie de flux, l’archéologie, le cinéma, l’art contemporain, les mines, le transport.

Announcement

Argumentaire

Les chantiers prennent place souvent au sein d’autres activités professionnelles et d’autres organisations lorsqu’il s’agit par exemple de procéder à des interventions de maintenance qui entravent la continuité de la production ou lorsque, déployés dans la ville, ils menacent l’ordre du quotidien des habitants. Il faut alors composer avec un environnement récalcitrant susceptible de freiner la progression de l’activité.

Comment est négociée et s’articule une activité encastrée dans un espace parfois approprié par d’autres ou dont on ne maîtrise pas toujours les contours ? Parce que le chantier est à la fois un espace de travail et un matériau de travail, l’agencement des gestes et des corps est souvent un enjeu pour celles et ceux qui y interviennent. A quels types de risques sont confrontés les intervenants sur un chantier ? Dans quelle mesure les contraintes et les enjeux de cohabitation spatiale sont-ils négociés ? Que peut-on dire des manières d’agir, de voir, de se déplacer, de s’organiser mobilisées pour assurer l’ajustement nécessaire à la coordination de l’action dans l’espace et le temps ?

Modalités de participation

Inscription gratuite et obligatoire.

Cette journée d’étude se tiendra en visioconférence, via zoom.

Organisatrice

Cette journée d’étude est organisée en partenariat avec le RT23 de l’Association française de sociologie (Travail, activités technique).

Programme

  • 9h Ouverture de la session
  • 9h15  Introduction, présentation de la journée d’étude par Gwenaële Rot, Professeur des universités à Sciences Po-CSO

I - Le chantier, ses rythmes et ses risques

9h30  Produire avec et contre le chantier

Discutants : Didier Demazière (Sciences Po-CSO) et Thierry Pillon (Université de Paris 1/Cetcopra)

  • Gaëtan Godefroy (Université de Nanterre-IDHES/CNRS), « L’industrie de flux, un espace de production pour des chantiers »
  • Gwenaële Rot (Sciences Po-CSO) et Elsa Gisquet (IRSN), « Freins, accélérations et dispersion d’un chantier souterrain »
  • Stéphanie Tillement (IMT-Atlantique/LEMNA), « Petits arrangements dans le métro : le chantier comme terrain de délimitation des temps, des espaces et des rôles »

11h30   Pause

11h45   Le corps au travail à l’épreuve du chantier

Discutants : Patrick Castel (Sciences Po-CSO) et Marco Saraceno (Université de Reims/PSMS)

  • Celine Rosselin-Bareille (Université d’Orléans/Cetcopra), « "Risque versus hostilité" : enjeux de pouvoir, rapports aux temporalités et engagements corporels chez des scaphandriers Travaux Publics »
  • Marie Ngo Nguene (Université de Nanterre-IDHES), « Travail et consommation d’alcool dans des chantiers du bâtiment »

II - Le chantier entre organisations et représentations

14h Un chantier, des organisations

Discutant et discutante : Benoit Giry (Sciences-Po Rennes/Arènes) et Léonie Hénaut (Sciences Po-CSO)

  • Anne Russel (IMT-Atlantique/LEMNA), « Le chantier, entre homogénéité professionnelle et diversité des pratiques organisationnelles : le cas de la construction navale »
  • Hugues Bonnefon (Sciences-Po-CSO), « Le pot de terre contre le godet de fer. Rapports de force entre archéologues et aménageurs sur un chantier de construction »

15h20   Pause

15h30   Le chantier mis en scène

Discutante et discutant : Alexandra Bidet (CMH) et Olivier Pilmis (Sciences Po-CSO)

  • Brianne Dubois (Sciences Po-CSO), « Les temporalités d’un chantier d’art contemporain : la construction d’un univers symbolique au rythme du chantier et de son effacement »
  • Charlotte Glinel (Sciences Po-CSO), « Réceptionner des chantiers forestiers. Une entrée en politique des techniques du faire et du regard en régime de controverse environnementale »
  • Nadège Mariotti (INSPE de Lorraine/IRCAV) « "Quand la mine devient studio", du chantier d'exploitation souterraine au chantier cinématographique » [avec présentation du film]

17h30   Fin de la journée d’étude

Date(s)

  • Thursday, May 27, 2021

Keywords

  • travail, chantier, sociologie

Contact(s)

  • Gwenaële ROT
    courriel : gwenaele [dot] rot [at] sciencespo [dot] fr

Information source

  • Samia Ben
    courriel : samia [dot] ben [at] sciencespo [dot] fr

To cite this announcement

« Construction sites at work. Activities and temporalities », Study days, Calenda, Published on Thursday, May 06, 2021, https://calenda.org/872893

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search