HomeFilming trials. Franco-German perspectives

HomeFilming trials. Franco-German perspectives

Filming trials. Franco-German perspectives

Filmer les procès. Perspectives franco-allemandes

*  *  *

Published on Tuesday, May 11, 2021 by João Fernandes

Summary

En France, la question de filmer les procès dits historiques a trouvé une première réponse avec la loi Badinter de 1985, qui a permis de constituer une archives et de conserver une trace audio-visuelle de 14 procès. En revanche, la situation juridique et la perception de tels procès sont différentes en Allemagne où l’héritage des procès-spectacles sous le nazisme constitue un obstacle pour envisager de tels enregistrements. La journée d’étude vise à confronter les points de vue et perspectives sur une question qui dépasse largement les prétoires pour s'adresser aux sociétés.

Announcement

Argumentaire

En France, la question de filmer les procès dits historiques a trouvé une première réponse avec la loi Badinter de 1985, qui a permis de constituer une archives et de conserver une trace audio-visuelle des procès de Barbie (1987), Touvier (1994) et Papon (1998) et, plus récemment, des procès en lien avec la dictature chilienne (2010), autour du génocide des Tutsi au Rwanda (2016-2018) et sur les attentats de janvier 2015 (2020). En revanche, la situation juridique et la perception de tels procès sont différentes en Allemagne (de l’Ouest) où l’héritage des procès-spectacles sous le nazisme constitue un obstacle pour envisager de tels enregistrements : depuis 1964, il est interdit de filmer des audiences. Le procès de la NSU (2013-2018) a peut-être cependant marqué un tournant. 

La journée d’étude « Filmer les procès. Perspectives franco-allemandes » qui se tient le jeudi 20 mai prochain en visio-conférence vise à confronter les points de vue et perspectives sur une question qui dépasse largement les prétoires pour rejoindre les sociétés. En lien avec la venue à l’Institut français de l’exposition organisée aux Archives nationales à partir des extraits de films des procès, de Nuremberg à ceux du Rwanda, la manifestation invite des historien.nes, mais aussi des juristes, des archivistes et des journalistes à dialoguer sur l’usage de ces images dans la procédure judiciaire comme dans le rapport des citoyens à leur justice.

Des participant.e.s de France et d’Allemagne débattront, grâce à une traduction simultanée, lors de trois panels et d’une table ronde finale, des thèmes suivants :

  • Filmer les procès : enjeux et débats politiques et juridiques
  • Filmer les témoins et les témoignages
  • Filmer les procès : quelles archives pour quel public ?
  • Procès filmés, procès médiatisés : justice et démocratie [table ronde]

Programme 

(traduction simultanée français/allemand)

9h15 Accueil

9h45 Introduction (Caroline Moine, Université Paris-Saclay/MPIB/CMB)

10h-12h – Panel 1/ Filmer les procès : débats politiques et juridiques 

Modérateur : Guillaume Mouralis (CNRS/CMB)

  • Annette Weinke (Friedrich-Schiller-Universität Jena), « De Freisler à la NSU. Réflexions sur une histoire des procédures pénales politiques et de la justice transitionnelle en RFA au prisme de l'histoire des médias et du film »
  • Christian Delage (Université Paris 8/IHTP), « L'entrée de la caméra dans les prétoires, de 1954 à 2020 : enjeux juridiques, techniques et sociétaux »
  • Matthias Korte (Bundesministerium der Justiz und für Verbraucherschutz, Berlin), « Enregistrement et diffusion des procès - la perspective allemande »

Pause

13h-15h – Panel 2 / Filmer les témoignages 

Modératrice : Hélène Dumas (EHESS)

  • Fabien Théofilakis (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – CHS / CMB), « Témoigner contre l’histoire : Adolf Eichmann face caméra, Jérusalem, 1961 »
  • Timothée Brunet-Lefèvre (EHESS– Cespra), « Les cadres du témoignage aux procès d’Octavien Ngenzi et Tito Barahira, (2016-2018) »
  • Alexis Couroussé-Volat (Université Paris 8 – ITHP) : « La place de la barre des témoins dans la captation du procès des attentats de janvier 2015 »

Pause

15h30-17h30 – Panel 3 / Quelles archives pour quel public ?

Modérateur : Thomas Lindenberger (Hannah-Arendt-Institut für Totalitarismusforschung, Dresde) 

  • Martine Sin Blima-Barru (Archives nationales de France), « Archives historiques, patrimoniales et mémorielles, la fabrication audiovisuelle des procès en France »
  • Johannes Beermann-Schön (Fritz Bauer Institut), « Du hasard de l’archive au patrimoine documentaire mondial : les enregistrements sonores et visuels du premier procès d’Auschwitz à Francfort (1963-1965) »
  • Pierre-Jérôme Biscarat (chargé de mission à la Mémoire - Ville de Lyon), « Comment les images du Procès Barbie ont-elles métamorphosé la politique mémorielle de la ville de Lyon ? »

Pause

18h-20h00 – Table ronde / Procès filmés, procès médiatisés : justice et démocratie 

Modératrice : Jacqueline Hénard (journaliste et auteure)

  • Annette Ramelsberger (Süddeutsche Zeitung) ;
  • Pascale Robert-Diard (Le Monde) ;
  • Jakob Müller (Gedenk- und Bildungsstätte Haus der Wannseekonferenz)

Inscription à la journée d'étude : anmeldung@cmb.hu-berlin.de 

Exposition et modalités pratiques de participation

"Filmer les procès : un enjeu social" - Inauguration d'exposition (19/05/21, 18h30 - Zoom)

La journée d'étude aura lieu le 20 mai sur Zoom en traduction simultanée (français/allemand). Elle est organisée en lien avec la venue, à l'Institut français de Berlin, de l'exposition inaugurée aux Archives nationales en octobre 2020, "Filmer les procès un enjeu social". Le 19 mai aurai lieu à partir de 18h30 son inauguration berlinoise avec visite guidée, puis projection du documentaire de Christian Delage, co-commissaire, Le procès de Nuremberg. Les nazis face à leur crimes (https://www.institutfrancais.de/berlin/event/prozesse-filmen-18049)

Vous êtes convié.e à assister tant à l'inauguration qu'à la diffusion du documentaire, via Zoom, en vous inscrivant à l'adresse suivante : anmeldung.berlin@institutfrancais.de

Places

  • Berlin, Federal Republic of Germany

Date(s)

  • Wednesday, May 19, 2021
  • Thursday, May 20, 2021

Keywords

  • procès historique, Nuremberg, Eichmann, Klaus Barbie, Papon, Chili, Pinochet, Rwanda, Ngensi, Barahira, loi Badinter

Contact(s)

  • Fabien Théofilakis
    courriel : ftheo2 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Fabien Théofilakis
    courriel : ftheo2 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Filming trials. Franco-German perspectives », Study days, Calenda, Published on Tuesday, May 11, 2021, https://calenda.org/875499

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search