HomeApplications religieuses et de méditation

HomeApplications religieuses et de méditation

*  *  *

Published on Friday, May 21, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Le périmètre de cette journée d’études est plutôt large, et prend donc pour objet l’offre spirituelle applicative en général. Seront ici considérées les applications mobiles ayant pour objet une pratique religieuse ou spirituelle. Nous entendons ici « spiritualité » comme un ensemble de croyances, de discours, d’affects, d’exercices et de pratiques visant à façonner l’esprit. Nous proposons ainsi d’explorer certaines problématiques communes aux applications religieuses et spirituelles dans leur diversité selon une analyse socio-sémiotique et socio- économique. Dans ce cadre, nous nous intéresserons tout particulièrement au design des interfaces numériques et à la modélisation de celles-ci en abordant cette question par le prisme des fonctionnalités partagées par cette famille d'applications.

Announcement

17 novembre 2021 – Université de Tours

Argumentaire

Depuis presque une dizaine d’années, les applications mobiles se sont immiscées dans la sphère intime. Téléchargées sur des appareils qui accompagnent les usagers partout, elles font désormais partie intégrante de la vie des utilisateurs de smartphones.

Suivant cette évolution, les offres religieuses et spirituelles se sont rapidement converties au marché des applications (Isabelle Jonveaux, 2013). Les plateformes de téléchargement comme l’App Store ou le Play Store regorgent non seulement de jeux, de guides fitness, de GPS et salons de rencontre, mais aussi d’applications ayant pour but d’accompagner des pratiques spirituelles. Il est désormais possible de pratiquer toutes sortes de rites sur portable. Si les religions monothéistes sont les plus représentées dans ce domaine avec un univers applicatif comptant plusieurs centaines de propositions, toutes les traditions religieuses disposent d’applications destinées à leurs fidèles (Heidi Campbell, 2017). Au-delà du religieux, chaque pratique spirituelle a trouvé dans les applications une possibilité d’expansion et de reconfiguration de ses contenus habituels. Il existe ainsi désormais des applications de méditation en pleine conscience, de cartomancie, de chamanisme, d'astrologie, de chiromancie, etc.

Le périmètre de cette journée d’études est plutôt large, et prend donc pour objet l’offre spirituelle applicative en général. Seront ici considérées les applications mobiles ayant pour objet une pratique religieuse ou spirituelle. Nous entendons ici « spiritualité » comme un ensemble de croyances, de discours, d’affects, d’exercices et de pratiques visant à façonner l’esprit.

Nous proposons ainsi d’explorer certaines problématiques communes aux applications religieuses et spirituelles dans leur diversité selon une analyse socio-sémiotique et socio- économique. Dans ce cadre, nous nous intéresserons tout particulièrement au design des interfaces numériques et à la modélisation de celles-ci en abordant cette question par le prisme des fonctionnalités partagées par cette famille d'applications.

Le champ des réseaux d’acteurs produisant, concevant et distribuant les applications religieuses et de méditation est complexe, et leurs motivations sont diverses, ce qui conduit à des interprétations variées. Cette journée d’étude sera l’occasion d’aborder l’articulation fine des « grammaires de production » (Eliséo Véron) de ces applications et les stratégies de communication qui y sont encodées. Chaque intervenant aura ainsi loisir de mettre en lumière une fonctionnalité (apparente ou sous-jacente) de l’application de son choix appartenant au champ religieux ou spirituel. Il pourra être pertinent de montrer comment cette fonctionnalité se décline dans différentes applications du champ en fonction d'impératifs propres à chacune des religions. Par exemple, si l’on prend l’aspect communautaire, il s’organise différemment selon qu’on se place dans une application islamique ou de méditation. Sur Muslim Pro il prend plutôt la forme d’un onglet qui permet aux utilisateurs d’avoir accès aux « prières » des autres membres de la communauté mais aussi de formuler des demandes de prières. Dans un autre cadre, sur l’application de méditation InsightTimer, l’élaboration du sentiment de communauté se concrétise sous la forme d’une carte mondiale des personnes en train de méditer en même temps, chaque point scintillant sur la carte étant la représentation d’une personne utilisant l’application en temps réel.

Ainsi, des termes similaires peuvent être employés de façon multiple par les concepteurs selon la confession ou la pratique spirituelle qu’ils ciblent et être exploités dans une grande variété de fonctionnalités.

Modalités de soumission

La liste des fonctionnalités dont l’étude est possible n’est pas arrêtée. Nous proposons cependant ici une première cartographie dans laquelle votre proposition pourrait s’insérer.

  1. Prière, méditation (l'utilisateur est sollicité pour effectuer une action, souvent guidé par un contenu audio).
  2. Médiation, partage d'un enseignement (accès à un catalogue de contenus théoriques ou doctrinaux).
  3. Géolocalisation (lien entre l'expérience numérique et physique de la religion, par exemple en répertoriant les lieux de culte à proximité).
  4. Communauté (l'organisation de la sociabilité au sein de l'app).
  5. Temporalités : suivre un enseignement, une cérémonie en direct (lives vidéos ou audios), enjoindre à la pratique (le rôle des notifications), organiser les moments de déconnexion pour se détacher du smartphone.

Les propositions sont à envoyer au plus tard le 30 juin 2021

à l’adresse suivante : apps.spirituelles@gmail.com

Merci de nous faire parvenir à cette adresse e-mail un document comportant votre proposition de communication d’une longueur maximale de 5 000 signes espaces comprises (incluant nom, prénom, rattachement institutionnel, titre de votre communication, résumé et quelques références bibliographiques).

Les notifications d’acceptation seront adressées après le 15 juillet 2021. La publication d’un dossier de revue à partir de la journée d’étude est envisagée.

Comité scientifique

  • David Douyère, Professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, Prim, EA 7503, Université de Tours.
  • Gustavo Gomez-Mejia, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, Prim, EA 7503, Université de Tours.
  • Alexandra Saemmer, Professeure des universités en sciences de l’information et de la communication, Cemti, EA 3388, Université Paris 8 | Vincennes - Saint-Denis.

Organisation

  • Ghizlane Benjamaa, Doctorante en sciences de l’information et de la communication, Cemti, EA 3388, Université Paris 8 | Vincennes - Saint-Denis.
  • Colas Zibaut, Doctorant en sciences de l’information et de la communication, Prim, EA 7503, Universitéde Tours.

Bibliographie indicative

ARKOUN Mohammed, Pour une critique de la raison islamique, Paris, Maisonneuve & Larose, 1995.

BOUQUILLION Philippe, MIÈGE Bernard, MOEGLIN Pierre, L’industrialisation des biens symboliques. Les industries créatives en regard des industries culturelles, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2013.

CAMPBELL Heidi, « Surveying theoretical approaches within digital religion studies », New media & society, vol. 19(1), 2017, p. 15-24.CAMPBELL Heidi, ALTENHOFEN Biran, BELLAR Wendi, « There’s a religious app for that! A framework for studying religious mobile applications », Mobile Media & Communication. mai 2014, vol.2 no 2. p. 154-172.

CATELLANI Andrea, « Prier en ligne à partir d’images : observations sémiotiques sur le site Notre Dame du Web », MEI, Médiation & information, n° 38, 2014, p. 101-112.

DOUYÈRE David (éd.), « Les religions au temps du numérique », tic & société, vol. 9/1- 2, 2015. URL : http://ticetsociete.revues.org/1820.

DUTEIL-OGATA Fabienne, JONVEAUX Isabelle, KUCZYNSKI Liliane, NIZARD Sophie (éd.), Le religieux sur Internet, Paris, L’Harmattan, 2015.FAGERJORD Anders « Toward App Studies », s. d. http://fagerjord.no/downloads/FagerjordAppstudiesIR13.pdf.

GRIEVE Gregory P. Cyber Zen: imagining authentic Buddhist identity, community, and practices in the virtual world of Second life. New York, NY: Routledge, Taylor & Francis Group, 2017.

JEANNERET Yves, SOUCHIER Emmanuël, « L’énonciation éditoriale dans les écrits d’écran », Communication et langages, n° 145, 2005, p. 3-15.

JONVEAUX Isabelle, Dieu en ligne. Expériences et pratiques religieuses sur Internet, Paris, Bayard, 2013.

MAYER Jean-François, Internet et religion, Gollion, Infolio, 2008.OBADIA Lionel, La marchandisation de Dieu. L’économie religieuse, Paris, CNRS Éditions, 2013.

SAEMMER Alexandra, Rhétorique du texte numérique, Villeurbanne, Presses de l’Enssib, 2015. SAEMMER Alexandra, TREHONDART Nolwenn (éd.), Livres d’art numériques, de la conception à la réception, Paris, Hermann, 2017.VERON Eliséo, La sémiosis sociale. Fragments d’une théorie de la discursivité, Paris, Presses universitaires de Vincennes, 1987.

Places

  • 60 rue du Plat d'Etain
    Tours, France (37)

Date(s)

  • Wednesday, June 30, 2021

Keywords

  • application mobile, religion, spiritualité, méditation, téléphone portable, numérique, islam, christianisme, bouddhisme, judaïsme

Contact(s)

  • Ghizlane BENJAMAA
    courriel : gbenjamaa [dot] recherches [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Ghizlane BENJAMAA
    courriel : gbenjamaa [dot] recherches [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Applications religieuses et de méditation », Study days, Calenda, Published on Friday, May 21, 2021, https://calenda.org/878693

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search