StartseiteS’évader au Moyen Âge

StartseiteS’évader au Moyen Âge

S’évader au Moyen Âge

Escaping the Middle Ages

Entre appropriations contemporaines et imaginaires de l’histoire médiévale

Between contemporary and imaginary appropriations in medieval history

*  *  *

Veröffentlicht am Montag, 19. Juli 2021 bei João Fernandes

Zusammenfassung

Qu’il s’agisse de rejouer des batailles de fantasy en jeu de rôle grandeur nature, de dévorer des mets rôtis lors d’une fête médiévale dans une logique toute carnavalesque, de re-créer des gestes techniques en lien avec l’artisanat de l’époque ou de raconter des histoires de princesses et de chevaliers, le Moyen Âge reste dans l’imaginaire collectif associé à une notion de plaisir. Cette facette est l’opposée de celle qui associe également souvent la période médiévale aux qualificatifs « sale » et « obscur ». En réponse à un Moyen Âge repoussant, il est aussi possible de « partir en vacances » au Moyen Âge comme l’on voyagerait dans un pays lointain, à la fois dépaysant et familier. Le médiévalisme offre une porte d’entrée privilégiée dans cette période réinventée ou ressuscitée. Dans la continuité de plusieurs colloques et publications portant sur la thématique de la résurgence du Moyen Âge au XXIe siècle, nous souhaitons mettre l’accent sur les manières dont cette époque est utilisée pour proposer une rupture avec le quotidien.

Inserat

Argumentaire

Qu’il s’agisse de rejouer des batailles de fantasy en GN, de dévorer des mets rôtis lors d’une fête médiévale dans une logique toute carnavalesque1, de re-créer des gestes techniques en lien avec l’artisanat de l’époque ou de raconter des histoires de princesses et de chevaliers, le Moyen Âge reste dans l’imaginaire collectif associé à une notion de plaisir. Cette facette est l’opposée de celle qui associe également souvent la période médiévale aux qualificatifs « sale » et « obscur »2. En réponse à un Moyen Âge repoussant, il est aussi possible de « partir en vacances » au Moyen Âge comme l’on voyagerait dans un pays lointain, à la fois dépaysant et familier3. Le médiévalisme offre une porte d’entrée privilégiée dans cette période réinventée ou ressuscitée. Dans la continuité de plusieurs colloques et publications4 portant sur la thématique de la résurgence du Moyen Âge au XXIe siècle, nous souhaitons mettre l’accent sur les manières dont cette époque est utilisée pour proposer une rupture avec le quotidien. Se posent alors les questions suivantes, auxquelles ce colloque tentera de répondre : comment et pourquoi choisit-on de s’évader au Moyen Âge ? Comment et pourquoi cette période joue-t-elle particulièrement un rôle d’échappatoire face au quotidien ?

Ce colloque est organisé par Audrey Tuaillon Demésy et Justine Breton, dans le cadre de l’ANR Aiôn1 (Socio-anthropologie de l’imaginaire du temps. Le cas des loisirs alternatifs) en partenariat avec le centre d’Histoire vivante d’Autun et avec l’association Modernités Médiévales, et il sous le patronage de la commission nationale française pour l’UNESCO.

Références dans le texte

1 William Blanc, « ‘Le gras, c’est la vie !’ Festins à la cour du roi Arthur », dans Florian Besson et Justine Breton, Kaamelott, un livre d’histoire, Paris, Vendémiaire, 2018, pp. 207-220.

2 Sur la construction des représentations du Moyen Âge et la stigmatisation de cette période, voir Herrs Jacques, Le Moyen Âge, une imposture, Paris, Perrin, 2008.

3 Alain Corbellari, Le Moyen Âge à travers les âges, Neuchâtel, Éditions Livreo-Alphil, 2019.

4 Reenactment/Reconstitution. Refaire ou déjouer l’Histoire ?, colloque dirigé par Estelle Doudet et Martial Poirson, Cerisy, 22-29 septembre 2018 ; Vivre et faire vivre le Moyen Âge, colloque dirigé par Laure Barthet, Patrick Fraysse et Sylvie Sagnes, Carcassonne, 19-21 juin 2019.

Programme du colloque

Jeudi 7 octobre 2021 

9h30 : Mots de bienvenue et introduction du colloque, Renaud Baujot-Julien, Justine Breton et Audrey Tuaillon Demésy

Session 1 - Représenter le Moyen Âge

  • 10h : Médiations ludiques et réceptions médiévalistes : comment s’évader au XIIIe siècle au musée des bastides de Monflanquin ? Patrick Fraysse (PU, Université de Toulouse) et Muriel Molinier (post-doctorante, Université de Toulouse)
  • 10h30 : Moyen Âge et fantasy dans les séries télévisées à destination des adolescents, Marie Barraillier (Masterante, Université d’Artois)
  • 11h : Échappatoires linguistique et mystique à travers l'appropriation celtique : signe et sénéfiance des langues et motifs celtiques dans The Witcher, Manon Metzger (Doctorante, Université d’Ulster)

11h30 : Questions/discussions

Session 2 – Investir l’imaginaire médiéval à travers la littérature

  • 13h30 : La fantasy archaïsante, espace d’évasion du traducteur ? Vivien Feasson (Docteur, Université Paris-Diderot) 
  • 14h : Du désir de décorum castral au fantasme de domination féodale : l’échappatoire médiévale dans la chantefable Va dire au lac de patienter de Jean-Louis Bory, Léo-Paul Blaise (Doctorant, ENS de Lyon)

14h30 : Questions/discussions

Session 3 - Une évasion dans le domaine du sensible : expériences corporelles et sensorielles du Moyen Âge

  • 15h : Un médiévalisme des usages : topologie arthurienne et pratique psychocorporelles en forêt de Brocéliande, Mélie Fraysse (MCF, Université de Toulouse) et Odile Parsis-Barubé (MCF-HDR, Université de Lille)
  • 15h30 : Imaginaire moderne de l'hypocras : s'évader pour mieux acheter, Audrey Dominguez (docteure, Université Grenoble Alpes)
  • 16h : La récréation vidéoludique au service du médiévalisme : le cas de The Witcher 3 Wild Hunt, Clémence Huguet (Masterante, Université Paris-Sorbonne)

16h30 : Questions et discussions

Session de découverte de pratiques sportives associées au Moyen Âge 

  • 18h30 : La reconstitution du combat au Moyen Âge : entre spectacle, sport et art martial, Olivier Dupuis (président de la Fédération française d’Arts martiaux historiques européens)

19h15 : Présentation des Arts martiaux historiques européens avec l’association De Taille et d’Estoc.

Vendredi 8 octobre 2021

Session 4 - Mettre en scène le Moyen Âge

  • 9h30 : De Kaamelott à The Witcher : l’échappée-belle de la scène, Marielle Devlaeminck (Doctorante, Université Grenoble-Alpes) 
  • 10h : Le Moyen Âge rêvé de Nikolaj Evreinov : un outil pour penser l’attrait contemporain pour les fictions d’inspiration médiévale, Louise Putov (Doctorante, Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle)

10h30 : Questions/discussions

Session 5 – Imaginer le Moyen Âge : un prétexte politique ?

  • 11h : Le Moyen Âge de Myrath, onirisme et réappropriation culturelle dans la musique metal tunisienne, Tasnime Ayed (Docteure, Université d’Artois et de la Manouba)
  • 11h30 : La grande évasion ? Moyen Âge et politique dans les bandes dessinées médiévalisantes de l’année 2020, Yoan Boudes (Doctorant, Université Paris-Sorbonne) et Nicolas Garnier (Docteur, Université Paris-Sorbonne)

12h : Questions/discussions

Session 6 – Le dépaysement « médiévaliste »

  • 13h45 : Baudolino ou l’échappée médiévaliste d’Umberto Eco, Jonathan Fruoco (Docteur, Sorbonne Université)
  • 14h15 : Frère Cadfael et le plaisir du dépaysement, Francis Mickus (Doctorant, Paris I)

14h45 : Questions/discussions

15h00 : Conclusion du colloque, Justine Breton et Audrey Tuaillon Demésy  

1 https://aion-project.org

Orte

  • Espace Simone Veil - 21 rue du 11 novembre
    Autun, Frankreich (71400)

Daten

  • Donnerstag, 07. Oktober 2021
  • Freitag, 08. Oktober 2021

Schlüsselwörter

  • Moyen Âge, fiction, reconstitution, corps, imaginaire, temps, évasion

Kontakt

  • Audrey Tuaillon Demésy
    courriel : audrey [dot] tuaillon-demesy [at] univ-fcomte [dot] fr
  • Justine Breton
    courriel : justine [dot] breton [at] univ-reims [dot] fr

Informationsquelle

  • Audrey Tuaillon Demésy
    courriel : audrey [dot] tuaillon-demesy [at] univ-fcomte [dot] fr

Zitierhinweise

« S’évader au Moyen Âge », Kolloquium , Calenda, Veröffentlicht am Montag, 19. Juli 2021, https://calenda.org/899223

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search