HomeThe globalisation of revolutionary ideas in the wake of the Napoleonic wars

HomeThe globalisation of revolutionary ideas in the wake of the Napoleonic wars

The globalisation of revolutionary ideas in the wake of the Napoleonic wars

Globalisation des idées révolutionnaires dans le sillage des guerres napoléoniennes

The 1820s from the Balkans to La Cordillera

Les années 1820 des Balkans à la Cordillera

*  *  *

Published on Friday, September 17, 2021 by Céline Guilleux

Summary

L’année 1821 est celle où des mouvements indépendantistes voient le jour aussi bien dans des provinces ottomanes du Sud-est européen – comme la Morée – ou dans des régions vassales du sultan – comme la Valachie ou la Moldavie. Ces soulèvements viennent s’ajouter aux tendances centrifuges déjà manifestes chez des hauts-dignitaires ottomans désireux de s’émanciper de l’autorité centrale et d’imposer leur propre ordre en Épire ou en Égypte, à l’instar de Ali pacha de Tepelen ou de Mehmet-Ali de Kavala. Ce colloque a un double objectif. D’un côté, il s’agit d’étudier les événements déroulés dans les Balkans en ce début des années 1820, comme un ensemble historiographique. D’un autre côté, il s’agit de les inscrire dans un contexte idéologique et sociopolitique dépassant les frontières de cette péninsule et établissant des liens et des connexions avec des acteurs et des séquences historiques survenant à la même époque ailleurs dans le monde.

Announcement

Argumentaire

L’année 1821 est celle où des mouvements indépendantistes voient le jour aussi bien dans des provinces ottomanes du Sud-est européen – comme la Morée – ou dans des régions vassales du sultan – comme la Valachie ou la Moldavie. Ces soulèvements viennent s’ajouter aux tendances centrifuges déjà manifestes chez des hauts-dignitaires ottomans désireux de s’émanciper de l’autorité centrale et d’imposer leur propre ordre en Épire ou en Égypte, à l’instar de Ali pacha de Tepelen ou de Mehmet-Ali de Kavala.

Ce colloque a un double objectif. D’un côté, il s’agit d’étudier les événements déroulés dans les Balkans en ce début des années 1820, comme un ensemble historiographique. D’un autre côté, il s’agit de les inscrire dans un contexte idéologique et sociopolitique dépassant les frontières de cette péninsule et établissant des liens et des connexions avec des acteurs et des séquences historiques survenant à la même époque ailleurs dans le monde.

Programme

Jeudi 14 octobre

  • 9h00-9h30 : Accueil des participants
  • 9h30-10h00 : Ouverture du colloque

Acteurs-médiateurs des idées révolutionnaires I

Présidence : Madalina Vartejanu-Joubert (PLIDAM-Inalco)

  • 10h-10h30 : Anne Couderc (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - UMR 8138 SIRICE) Du Piémont à la Grèce, en passant par la France et l’Angleterre : l’itinéraire révolutionnaire de Santorre di Santa Rosa, 1821-1825
  • 10h30-11h00 : Nicolae Mihai (Académie Roumaine, Institut « C.S.Nicolăescu-Plopșor », Craiova) Soldats-paysans, leaders charismatiques et sacrifice pour le peuple ou comment la révolution forge des communautés émotionnelles au début du XIXe siècle. Une perspective transnationale, par Zoom
  • 10h30-11h00 : Peter Hicks (Fondation Napoléon) George Woodberry, soldat des guerres napoléoniennes et sa conduite du régiment britannique en Venezuela avant et après la bataille Carabobo
  • 11h30-12h00 : Discussion

12h00-14h00 : Pause déjeuner

Acteurs-médiateurs des idées révolutionnaires II

Présidence : Nicolas Pitsos (BULAC/Inalco)

  • 14h00-14h30 : Ligia Livada (Université de Bucarest) Faire la différence entre les fruits doux et utiles et les fruits empoisonnés de la civilisation européenne. Les premiers boursiers roumains à Paris à partir des années 1820
  • 14h30-15h00 : Luiza Popa (ISSACCL Bucarest) National renaissance in the Romanian United Principalities. The French influences (1821-1866)
  • 15h00-15h30 : Anne-Laure Brisac (BnF) La liberté ou la mort. La solidarité avec les Grecs en guerre dans les collections de la BnF
  • 15h30-16h00 : Discussion

16h00-16h30 : Pause-café

  • 16h30-17h30 : Keynote lecture  Robert Frank (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne) Le tournant des années 1820 : l’invention romantique des nations

Vendredi 15 octobre

Perceptions des mouvements révolutionnaires dans la presse

Présidence : Sacha Markovic (Paris IV-Sorbonne, ISP Nanterre)

  • 9h30-10h00 : Joëlle Dalègre (Inalco) Le Constitutionnel et le Journal des Débats devant les révolutions des années 1820 : la Grèce, un pays comme un autre ?
  • 10h00-10h30 : Özgür Türesay (EPHE-PSL) Révoltes et autorité politique dans la gazette officielle ottomane (1831-1832)
  • 10h30-10h45 : Discussion

10h45-11h00 : Pause-café

Paradigmes et expériences révolutionnaires I

Présidence : Özgür Türesay (EPHE-PSL)

  • 11h00-11h30 : Sacha Markovic (Paris IV-Sorbonne, ISP Nanterre), Le premier soulèvement serbe, la reconquête des territoires et la construction d’un État embryonnaire (1804-1813)
  • 11h30-12h00 : Radu Nedici (Université de Bucarest), Identités collectives et nation dans les Principautés Roumaines au début du XIXe siècle
  • 12h00-12h30 : Discussion

12h30-14h30 : Pause déjeuner

Paradigmes et expériences révolutionnaires II

Présidence : Joëlle Dalègre (Inalco)

  • 14h45-15h15 : Florica Mihuţ-Bohîlţea (Université de Bucarest, Institut du Levant), Ana-Maria Raducan (Institut du Levant), Sensibilités culturelles - décisions politiques au début du XIXe siècle
  • 15h15-15h45 : Geneviève Verdo (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne-UMR 8168 Mondes américains), Comment penser la révolution dans un empire ? L’Amérique ibérique au début des années 1820
  • 15h45-16h15 : Daniel Gutiérrez Ardila (Université Externado de Colombia), par Zoom La Colombie à Cucuta ou le défi de créer une République modérée au milieu d’une guerre d’indépendance
  • 16h15-16h30 : Discussion

16h30-16h45 : Pause-café

Les savoirs au service des projets révolutionnaires

Présidence : Florica Mihuţ-Bohîlţea (Université de Bucarest, Institut du Levant)

  • 16h45-17h15 : Bernard Lory (Inalco) Des guerres napoléoniennes à l’insurrection grecque : progrès et connaissances géographiques dans les Balkans »
  • 17h15-17h45 : Nicolas Pitsos (BULAC/Inalco), La faute à Gutenberg : le rôle de l’imprimerie dans les mouvements révolutionnaires balkaniques des années 1820 »
  • 17h45-18h00 Discussion
  • 18h : Pot de clôture dans les Salon de l’Inalco, Maison de la recherche, 1er étage

Participation

Entrée libre sur présentation du pass sanitaire et dans la limite de la jauge autorisée.

Informations pratiques : madalina.vartejanu-joubert@inalco.fr, cristina.birsan@inalco.fr

Places

  • Auditorium de l’INALCO Maison de la recherche - 2, rue de Lille
    Paris, France (75013)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, October 14, 2021
  • Friday, October 15, 2021

Keywords

  • révolution, guerre Napoléon, globalisation

Contact(s)

  • Madalina Vartejanu-Joubert
    courriel : madalina [dot] vartejanu-joubert [at] inalco [dot] fr
  • Nicolas Pitsos
    courriel : nikolaospitsos [at] hotmail [dot] com
  • Florica Bohîltea-Mihut
    courriel : d_mihut [at] yahoo [dot] com

Information source

  • Madalina Vartejanu-Joubert
    courriel : madalina [dot] vartejanu-joubert [at] inalco [dot] fr

To cite this announcement

« The globalisation of revolutionary ideas in the wake of the Napoleonic wars », Conference, symposium, Calenda, Published on Friday, September 17, 2021, https://calenda.org/909934

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search