HomeDigital critiques

HomeDigital critiques

Digital critiques

Critique digitale

*  *  *

Published on Monday, September 20, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Des centres de recherche de toute la Suisse s’associent pour organiser la première unconference sur la critique digitale. Après une décennie de recherche sur le digital turn et son impact sur la recherche et sur la société en général, cet événement vise à offrir un espace aux chercheurs·euses de Suisse et au-delà pour développer leur réseau, partager des idées et discuter des orientations de recherche dans les digital studies et les digital humanities.

Announcement

Présentation

Des centres de recherche de toute la Suisse s’associent pour organiser la première unconference sur la “Critique digitale”. Gratuit et ouvert à toutes et à tous, cet événement unique aura lieu en ligne uniquement les 21 et 22 octobre 2021.

Après une décennie de recherche sur le ‘Digital Turn’ et son impact sur la recherche et sur la société en général, cet événement vise à offrir un espace aux chercheurs·euses de Suisse et au-delà pour développer leur réseau, partager des idées et discuter des orientations de recherche dans les digital studies et les digital humanities. Rejoignez-nous et participez à cet événement.

Objectifs

  • Favoriser la mise en réseau de la communauté de recherche en digital studies / digital humanities en Suisse et au-delà.
  • Discuter et s’informer sur les recherches en cours (y compris les vôtres) sur les phénomènes liés au numérique.
  • Identifier des défis communs aux différentes disciplines pour les recherches à venir.
  • Échanger sur les caractéristiques des méthodes de recherche digitales

Vous avez dit Unconference ?

Une unconference est un format de réunion informel, piloté par les participant·e·s, qui évite les aspects hiérarchiques d’une conférence conventionnelle. Ce format encourage la mise en réseau, les discussions ouvertes et la participation. Apparues dans la Silicon Valley dans les années 2000 pour favoriser la naissance de nouveaux modèles d’innovation, les unconferences ont joué un rôle dans la naissance des médias sociaux et du “Web 2.0”.

Concrètement, une unconference se déroule selon les étapes suivantes

  1. Les participant·e·s s’inscrivent pour l’événement.
  2. Le premier jour de la conférence, lors d’une session plénière, les participant·e·s sont invités à présenter des idées et des sujets de discussion.
  3. Les propositions reçues sont listées sur un tableau et soumises au vote des participant·e·s.
  4. Les sujets les mieux votés sont inclus dans le programme final sous la forme de panels de 45 minutes.
  5. Les participant·e·s choisissent librement les panels auxquels ils souhaitent prendre part.

Pitching et procédure de vote

Le premier jour de la conférence aura lieu la Pitching session. Si vous avez une proposition, levez la main et on vous donnera la parole pour expliquer votre idée. Pensez éventuellement à un titre pour votre panel. Si vous avez déjà proposé votre idée en ligne, nous vous appellerons.

Une unconference est un espace ouvert. Tout sujet mérite d’être proposé et discuté. Du data management au financement de projet, de la protection de la sphère privée aux méthodes et outils numériques, tous les sujets sont les bienvenus. N’hésitez donc pas à faire des propositions.

Un doute sur l’intérêt de votre sujet ? Proposez-le ! Vous ne savez pas si votre sujet entre dans le thème “Critique digitale” ? Proposez-le !

Une fois que nous aurons recueilli toutes les propositions, celles-ci seront soumises à un vote majoritaire par tous les participants.

Les propositions les mieux votées se verront attribuer un créneau de 45 min. (panel slot) dans le programme. Le programme définitif sera ensuite publié sur ce site web. Les participants sont ensuite libres de circuler entre les différentes salles virtuelles et d’assister aux panels qui les intéressent.

Panels

Les panels sont des séances de discussion et d’échange de 45 min. sur un thème donné. Celui ou celle qui a proposé le thème agit comme modérateur des discussions

Language(s)

Comme nous sommes en Suisse, un pays avec quatre langues nationales, nous nous engageons à promouvoir le plurilinguisme. Nous sommes volontiers disposés à utiliser l’Anglais comme lingua franca pendant la conférence, mais nous encourageons les participants à parler leurs langues.

  • Les keynotes seront en Français et en Anglais. (Nous essayerons de fournir des sous-titres en Anglais).
  • Les communications plénières seront en Anglais, mais lors de la pitching session les participants peuvent parler leur langue et nous traduirons pour ceux qui ne comprennent pas.
  • Dans les panels, la langue des discussions peut varier en fonction des participants et du modérateur des discussions.

Keynotes

  • Mar Hicks (Illinois Institute of Technology)

Mar Hicks is an author, historian, and professor doing research on the history of computing, labor, technology, and queer science and technology studies. Their research focuses on how gender and sexuality bring hidden technological dynamics to light, and how the experiences of women and LGBTQIA people change the core narratives of the history of computing in unexpected ways. Hicks’s multiple award-winning book, Programmed Inequality, looks at how the British lost their early lead in computing by discarding women computer workers, and what this cautionary tale tells us about current issues in high tech. Their new work looks at resistance and queerness in the history of technology. They also have a new co-edited book coming out in Spring 2021 from MIT Press called Your Computer Is On Fire, about how we can begin to fix our broken high tech infrastructures. Read more at: marhicks.com.

  • Dominique Cardon (Media Lab Science Po)

Born in 1965, Dominique Cardon has been a sociologist, researcher, professor and Medialab director at Sciences Po since 2016. A member of the Orange Labs research centre from 1996 to 2016 and an associate professor at the University of Marne la Vallée Technical Laboratory, he defended his thesis “The expanded public space. Opinion, Criticism and Expressiveness in the Internet Age” (“L’espace public élargi. Opinion, critique et expressivité à l’ère d’internet”) in 2015. A former member of the Centre for Social Movement Studies at the EHESS and a member of the editorial committee for the journal “Réseaux”, his work and research initially led him to focus on different forms of expression in traditional media. He then went on to study the uses of communication technologies such as collaborative tools, the relationships between cultural practices and social life and the changes in the ways we work brought about by the digital revolution. https://www.institutfrancais.com/en/portrait/dominique-cardon

  • Nathalie Pignard-Cheynel (Université de Neuchâtel)

Nathalie Pignard-Cheynel est professeure ordinaire en journalisme et information numérique à l’Université de Neuchâtel (UniNE) où elle dirige l’Académie du journalisme et des médias (AJM). Elle a précédemment dirigé l’Ecole de journalisme de Grenoble puis été responsable du Master Journalisme et médias numériques à l’université de Lorraine.Ses travaux portent sur les mutations des pratiques journalistiques et les changements dans les rédactions à l’ère du numérique, notamment l’usage des réseaux socionumériques et des supports mobiles, l’émergence de nouveaux formats d’écriture de l’actualité et la participation des internautes au processus de construction de l’information en ligne. Elle a co-dirigé l’ouvrage #info: Commenter et partager l’actualité sur Twitter et Facebook, (2018, Éditions de la Maison des sciences de l’homme) et co-signé l’ouvrage Journalisme mobile (2019, Editions de Boeck). Elle dirige le projet de recherche (financé par le FNS) LINC – L’information locale à l’épreuve du numérique : repenser les liens entre médias, journalistes et publics (2018-2020).

Inscription

L’inscription est gratuite. Après l’inscription vous recevrez un lien pour accéder à l’espace virtuel de la conférence. Additionnellement, nous vous enverrons par courrier postal un petit cadeau comme souvenir.

Inscrivez-vous en ligne ici.

Gratuit et ouvert à toutes et à tous, cet événement unique aura lieu en ligne uniquement les 21 et 22 octobre 2021.

Organisateurs

Université de Lausanne, Université de Berne, Univesité de Bâle, infoclio.ch, Académie suisse des sciences humaines et sociales.

Event format

Full online event


Date(s)

  • Thursday, October 21, 2021
  • Friday, October 22, 2021

Keywords

  • digital humanities, humanités numériques, digital studies

Contact(s)

  • Enrico Natale
    courriel : enrico [dot] natale [at] infoclio [dot] ch

Information source

  • Enrico Natale
    courriel : enrico [dot] natale [at] infoclio [dot] ch

To cite this announcement

« Digital critiques », Miscellaneous information, Calenda, Published on Monday, September 20, 2021, https://calenda.org/910380

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search