Home1922-2022: total modernism

Home1922-2022: total modernism

1922-2022: total modernism

1922-2022 : un modernisme total

Continuity, discontinuity: the experimental turn

Continuité, discontinuité : le tournant expérimental

*  *  *

Published on Tuesday, September 28, 2021 by Sarah Zingraff

Summary

Du 18 au 20 mai 2022, le Centro Studi « Arti della Modernità » organisera un colloque international à Turin dont le thème portera sur « 1922/2022 – Un modernisme total. Continuité, discontinuité : le tournant expérimental ». L’année 1922 ne marque pas la naissance du modernisme, ni n’en résume la portée, mais elle peut sans doute indiquer la césure entre un début et une fin. Elle voit également apparaître des formes de productions culturelles cruciales, qui n’entreront que lentement dans le canon moderniste, comme le cinéma, le cabaret, la danse et la musique populaire. Le colloque est ouvert à des contributions qui portent sur le modernisme en 1922, année qui, comme l’a observé Jean-Michel Rabaté (2015), signe peut-être le passage d’un « haut modernisme » à un « modernisme total ».

Announcement

Argumentaire

L’année 1922 ne marque pas la naissance du modernisme, ni n’en résume la portée, mais elle peut sans doute indiquer la césure entre un début et une fin. Certaines œuvres clés du modernisme littéraire ont été conçues, écrites ou achevées cette année-là : The Waste Land de T.S. Eliot, Ulysses de James Joyce, Wozzeck d’Alban Berg, Duineser Elegien de Rainer Maria Rilke, Das Schloß de Franz Kafka, Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust, pour ne citer que les plus célèbres. D’un point de vue théorique, Arnold Schönberg publie son Harmonielehre, Victor Chklovski développe le concept de défamiliarisation dans le cadre d’une théorie de la prose, Clive Bell et Roger Fry élaborent la notion de « forme signifiante ». L’année 1922 voit également apparaître des formes de productions culturelles cruciales, qui n’entreront que lentement dans le canon moderniste, comme le cinéma, le cabaret, la danse et la musique populaire.

Un dialogue entre le haut et le bas ?

Des études récentes ont attiré l’attention sur les liens explicites qui unissent les chefs-d’œuvre du modernisme littéraire à toute une série de formes culturelles populaires - parmi lesquelles on classe alors les nouvelles formes d’art telles que le cinéma – dont l’appartenance au canon moderniste sera bientôt affirmée par Benjamin, Kracauer et bien d’autres. En ce sens, et comme la critique l’a souvent souligné, 1922 semble représenter un tournant historique, dans lequel les oppositions binaires traditionnelles entre le haut et le bas, l’ancien et le nouveau, l’ordre et le chaos sont perturbées par la formation de hiérarchies plus complexes. 

Comment la haute culture s’est-elle appropriée les arts populaires et en quoi consistent le sens et les résultats de cette hybridation ? Sous quelles formes les arts populaires ont-ils assimilé les expériences modernistes ? Quel est l’intérêt, aujourd’hui, de ces transformations et de ces croisements ? Qu’est-ce qui distingue le haut du bas ? Comment peut-on les définir ? En comparant la production artistique actuelle avec ces expériences innovantes, quels éléments de continuité et de discontinuité peut-on trouver ? En quoi consiste l’héritage de cette révolution ?

En mai 2022, le Centro Studi “Arti della Modernità” organisera un colloque international à Turin dont le titre sera : 1922/2022 – Un modernisme total. Continuité, discontinuité : le tournant expérimental. Le colloque aura lieu en présenciel si les conditions sanitaires le permettent. Ce colloque est ouvert à des contributions qui portent sur le modernisme en 1922, année qui, comme l’a observé Jean-Michel Rabaté, signe peut-être le passage d’un « haut modernisme » à un « modernisme total », dans le sens où l’objet premier et problématique du modernisme y devient « la totalité peu avant que celle-ci ne se transforme en totalitarisme » (Rabaté 2015). C’est donc cette reformulation du « haut modernisme » en « modernisme total » que le colloque examinera, ainsi que les traces de ce tournant dans la culture contemporaine. Il s’agira de comprendre de quelle manière « le Gesamtkunstwerk wagnérien [a pu être] transformé en une totalité artistique qui combine tous les médias (musique, poésie, peinture, mise en scène, danse et film), par un croisement entre le plus expérimental et le plus populaire » (Rabaté 2015).

Axes thématiques

Le comité scientifique examinera les propositions de communication qui porteront sur les thèmes suivants :

  • Forme et performance
  • La fin et le commencement
  • La relation entre les mots, les choses et les idées en littérature et en philosophie
  • Autonomie esthétique/Totalité esthétique
  • Citation, déplacement, fragmentation
  • Modernisme multilingue et transnational
  • Modernisme de l’Est européen
  • Subjectivité et anti-subjectivisme
  • Le Gesamtkunstwerk comme expression d’une époque
  • Art international : Bauhaus, Vchutemas, etc.
  • Architecture : Le Corbusier et Frank Lloyd Wright
  • Anciens et nouveaux classicismes
  • La musique et les nouveaux arts visuels 
  • Photographie et cinéma
  • Danse, cabaret, musique populaire
  • Dada et Surréalisme
  • Diaspora cosmopolite
  • Révolutions conservatrices
  • Modernisme américain et modernisme européen
  • Expatriés à Paris, Londres, Berlin et Vienne
  • La ville comme espace total

Comité scientifique

  • Alexander Etkind (European University, Firenze),
  • Marie-Laure Ryan (Independent Scholar),
  • Jens Brockmeier (American University, Paris),
  • Andrei Bronnikov (Independent Scholar),
  • Roxana Preda (University of Edinburgh),
  • Ann Banfield (University of California, Berkeley).

Comité d’organisation

  • Franca Bruera (Università di Torino),
  • Giuliana Ferreccio (Università di Torino),
  • Roberto Gilodi (Università di Torino),
  • Luigi Marfè (Università di Padova),
  • Daniela Nelva (Università di Torino),
  • Massimiliano Tortora (Università di Torino).

Conférenciers et conférencières invité.e.s

  • Jean-Michel Rabaté (University of Pennsylvania),
  • Ann Banfield (University of California, Berkeley), en zoom, à confirmer
  • Peter Nicholls (New York University),
  • Thomas Macho (Humboldt, IFK Wien),
  • Guido Mazzoni (Università di Siena),
  • Raffaele Donnarumma (Università di Pisa),
  • Hubert Roland (Université Catholique de Louvain),
  • Sigrid Weigel (Zentrum für Literatur- und Kulturforschung, Berlin).

Modalités de soumission

Les propositions de communication, d’environ 250 mots, doivent être adressées au comité d’organisation par mail à l’adresse centrostudiartimodernita@gmail.com,

avant le 15 décembre 2021. Elles seront accompagnées d’un bref profil bio-bibliographique et seront évaluées avant le 15 janvier 2022.

Le colloque international se tiendra les 18-19-20 Mai 2022 à Turin (Italie).

Le temps de parole est de 20 minutes. Les frais d’inscription à la conférence sont de 70 euros pour les enseignants titulaires et de 40 euros pour les autres. Les langues de la conférence seront l’anglais, le français et l’italien.

Une sélection des contributions à la conférence sera publiée par la revue internationale à comité de lecture Cosmo : Comparative Studies in Modernism (ISSN 2281-6658).

Les contributions acceptées seront publiées dans le numéro de juin 2023.

Bibliographie

Adorno, T.W. 1975 [1949]. “Philosophie der neuen Musik.” Gesammelte Schriften, ed. R. Tiedemann, vol. 12. Frankfurt a.M. : Suhrkamp.

Ardis, A.L. 2002. Modernism and Cultural Conflict, 1880-1922. Cambridge : Cambridge UP.

Banfield, A. 2000. The Phantom Table : Woolf, Frye, Russell and the Epistemology of Modernism. Cambridge : Cambridge UP.

Benjamin, W. 2003 [1936]. “The Work of Art in the Age of Its Technological Reproducibility.” Selected Writings, IV, ed. by H. Eiland, M.W. Jennings. Cambridge, Mass. : Harvard UP.

Bruera, F., Meazzi, B. (dir.). 2011. Plurilinguisme et Avant-gardes, Bruxelles : Peter Lang.

Bruera, F., Margaillan, C. (dir.). 2017. Le troisième sexe des avant-gardes. Paris : Classiques Garnier.

Bru, S., Ørum, T., Hjartarson, B., Berg, H., Nicholls, P., Nuijs, L. (eds.). 2011. Regarding the Popular : Modernism, the Avant-Garde, and High and Low Culture. Berlin : de Gruyter.

Bürger, P. 1984. Theory of the Avant Garde. Minneapolis : Minnesota UP.

Calinescu, M. 1987. Five Faces of Modernity : Modernism, Avant-Garde, Decadence, Kitsch, Postmodernism. Durham : Duke UP.

Collot, M. 2005. La poésie moderne et la structure d’horizon. Paris : PUF. 

Compagnon, A. 1990. Les cinq paradoxes de la modernité. Paris : Seuil.

Erikson, G. 2007. The Absence of God in Modernist Literature. New York : Palgrave-Macmillan.

Frisch, W. 2005. German Modernism : Music and the Arts. Berkeley : University of California Press.

Froula, C. 2007. Virginia Woolf and the Bloomsbury Avant-Garde : War Civilization, Modernity. New York : Columbia UP.

Gambrell, A. 1997. Women Intellectuals, Modernism, and Difference : Transatlantic Culture, 1919-1945. Cambridge : Cambridge UP.

Goldstein, Bill. 2017. The World Broke in Two. Virginia Woolf, T. S. Eliot, D. H. Lawrence. E, M. Forster and the Year That Changed Literature. New York : Henry Holt and Co., 2017.

Hutchings, S.C. 1997. Russian Modernism : The Transfiguration of the Everyday. Cambridge : Cambridge UP.

Huyssen, A. 1986. After the Great Divide : Modernism, Mass Culture, Postmodernism. Bloomington. University of Indiana.

Janacek, G. 1984. The Look of Russian Literature : Avant-Garde Visual Experiments, Princeton, NJ : Princeton UP.

Joyeux-Prunel, B. 2016. Les avant-gardes artistiques, 1848-1918 (t.1) et 1918-1945 (t.2). Une histoire transnationale. Paris : Gallimard, coll. « Folio Histoire ».

Kalaidjian, W. 2005. The Cambridge Companion to American Modernism. Cambridge : Cambridge UP.

Kelly, C., Lovell, S. (eds.). 2000. Russian Literature, Modernism and the Visual Arts. Cambridge : Cambridge UP.

Krauss, R. 1993. L’Originalité de l’avant-garde et autres mythes modernistes. Paris : Macula.

Levenson, M. 1984. A Genealogy of Modernism. Cambridge : Cambridge UP.

—. (ed.). 2011. The Cambridge Companion to Modernism. Cambridge : Cambridge UP.

Lewis, P. (ed.). 2011. The Cambridge Companion to European Modernism. Cambridge : Cambridge UP.

Luperini, R. 2018. Dal modernismo a oggi. Storicizzare la contemporaneità. Roma : Carocci.

Manganaro, M. 2002. Culture, 1922 : The Emergence of a Concept. Princeton, NJ : Princeton UP.

Mansanti, C. 2009. La revue « transition » (1927-1938), le modernisme historique en devenir. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

Monnier, G., Vovelle, J. (dir.). 1994. Un art sans frontières. L’internationalisation des arts en Europe (1900-1950). Paris : Publications de la Sorbonne.

Nicholls, P. 1995. Modernisms : A Literary Guide. London : Macmillan.

North, M. 1999. Reading 1922 : A Return to the Scene of the Modern. New York : Oxford UP.

Olson, L. 2009. Modernism and the Ordinary. Oxford : Oxford UP.

Perloff, M. 1996. Wittgenstein’s Ladder : Poetic Language and the Strangeness of the Ordinary. Chicago : University of Chicago Press.

—. 1999. The Poetics of Indeterminacy : Rimbaud to Cage. Evanston, Ill. : Northwestern UP.

—. 2002. 21st Century Modernism : The “New” Poetics. Oxford : Blackwell.

Rabaté, J.-M. (ed.). 2013. A Handbook of Modernism Studies, Oxford : Wiley Blackwell.

—. (dir.) 2015. 1922. Literature, Culture, Politics. Cambridge : Cambridge UP.

Rado, L. (ed.). 1997. Modernism, Gender and Culture : A Cultural Studies Approach. New York : Garland.

Rainey, L. 1997. Institutions of Modernism. Literary Elites and Public Culture. New Haven-London : Yale UP.

Rancière, J. 2018. Les temps modernes, Art, temps, politique, Paris, La fabrique éditions, 2018.

Roberts, D. 2011. The Total Work of Art in European Modernism. Ithaca : Cornell UP.

Schwartz, S. 1985. The Matrix of Modernism : Pound Eliot and Early Twentieth Century Thought. Princeton. Princeton UP.

Tomiche, A. 2015. La Naissance des avant-gardes occidentales 1909-1922. Paris : Armand Colin, coll. « U ». 

Tortora, M. (ed.) 2018. Il modernismo italiano. Roma : Carocci.

Walkowitz, R. 2007. Cosmopolitan Style : Modernism Beyond the Nation. New York : Columbia UP.

Places

  • Turin, Italian Republic

Date(s)

  • Wednesday, December 15, 2021

Keywords

  • modernisme, art, littérature, continuité, discontinuité

Contact(s)

  • Centro studi arti modernità CSAM
    courriel : centrostudiartimodernita [at] gmail [dot] com

Information source

  • Benoît Monginot
    courriel : benoit [dot] monginot [at] unito [dot] it

To cite this announcement

« 1922-2022: total modernism », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, September 28, 2021, https://calenda.org/913965

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search