StartseiteMission traduction. Enjeux didactiques de la traduction des textes latins et grecs dans l’enseignement secondaire et supérieur

StartseiteMission traduction. Enjeux didactiques de la traduction des textes latins et grecs dans l’enseignement secondaire et supérieur

Mission traduction. Enjeux didactiques de la traduction des textes latins et grecs dans l’enseignement secondaire et supérieur

Translation mission. The didactical issues of the translation of Latin and Greek texts in secondary and higher education

*  *  *

Veröffentlicht am Donnerstag, 07. Oktober 2021 bei Sarah Zingraff

Zusammenfassung

Les exercices de traduction occupent une place prépondérante au sein de l’enseignement des langues anciennes. Néanmoins, la pratique de ces exercices s’avère compliquée par la réalité de terrain. Le nombre d’heures allouées à l’enseignement du français comme des langues anciennes s’est beaucoup réduit au cours des vingt dernières années, de sorte qu’il est difficile d’approfondir et de consolider les connaissances lexicales, morphologiques, syntaxiques dans un contexte d’enseignement où s’ajoutent l’inégalité sociale et le mélange des niveaux d’apprentissage au sein d’un même groupe. Au regard de ces difficultés, ce workshop a pour ambition d’interroger les différentes modalités d’apprentissage de la traduction proposées dans l’enseignement secondaire et supérieur des langues et cultures de l’Antiquité, en se confrontant aux problématiques théoriques que peuvent soulever les exercices mis en œuvre, en évaluant leurs finalités et leurs avantages didactiques, et en se donnant pour objectif de proposer un panel de résolutions pratiques.

Inserat

Présentation

« Traduire, c’est produire avec des moyens différents des effets analogues » (Paul Valéry)

Les exercices de traduction, qu’ils portent sur des phrases fabriquées, aménagées, ou des extraits originaux d’auteurs occupent une place prépondérante au sein de l’enseignement des langues anciennes. Comme pour les langues vivantes, les objectifs et les bénéfices didactiques que sont censés porter les exercices de traduction sont nombreux et ambitieux, à tout niveau d’apprentissage.

En France, le discours institutionnel différencie nettement à cet égard la « lecture », qui peut permettre de comprendre la signification générale d’un texte, de la « traduction », qui suppose de mettre en œuvre des compétences spécifiques, pour partie plus « techniques » que celles que mobilise la lecture. L’approche grammaticale, comprenant la maîtrise du lexique, de l’analyse morphologique et syntaxique, apparaît traditionnellement déterminante dans la perception de l’exercice de traduction de textes latins et grecs. Mais la traduction sollicite aussi, conjointement, une approche culturelle et, dans le cas des textes littéraires, stylistique, pointilleuse, qui à la compréhension fine de la syntaxe des phrases, articule une attention soutenue à la signification du texte et à sa finalité. Il s’agit de se trouver en mesure de comprendre ce qu’exprime le texte en langue ancienne et de le transposer de manière adéquate dans sa propre langue. La traduction telle que l’entendent les textes officiels implique par conséquent de pouvoir établir des correspondances d’expression, et si possible de représentation et de transposition culturelles entre le texte en langue ancienne et le texte produit dans la langue maternelle. En somme, les exercices de traduction sont censés associer, à la maîtrise des savoirs linguistiques qui permettent de comprendre le sens, une finesse d’approche littéraire et/ou culturelle, qui permette aussi d’en saisir la signification.

Néanmoins, la pratique de ces exercices s’avère compliquée par la réalité de terrain. Au regard de ces difficultés, ce workshop a pour ambition d’interroger les différentes modalités d’apprentissage de la traduction proposées dans l’enseignement secondaire et supérieur des Langues et cultures de l’Antiquité, en se confrontant aux problématiques théoriques que peuvent soulever les exercices mis en œuvre, en évaluant leurs finalités et leurs avantages didactiques, et en se donnant pour objectif de proposer un panel de résolutions pratiques.

Programme

Chaque intervention durera 45 mn et sera suivie de 15 mn de discussion.

Jeudi 21 octobre 2021

Matin

  • 9h30 : Mots d’accueil d’Aline Estèves et Flore Kimmel-Clauzet, organisatrices du workshop, et de Laure Échalier, chargée de mission IDEFI UM3D
  • 9h45 : Pierre Judet de la Combe, Conférence inaugurale

10h45 : Pause

  • 11h : Benoît Jeanjean, MELPOMEN, la Méthode d’Élucidation du Latin par Permutation de l’Ordre des Mots selon l’Énonciation Naturelle
  • 12h : Malika Bastin-Hammou, Lire ou traduire, faut-il choisir ? De l’atelier de conversation en grec ancien à la version de concours

Après-midi

  • 14h : Karim Mansour, De la grammaire au texte et du texte à la quête du sens : la traduction comme démarche formelle, empirique et herméneutique

15h : Pause

  • 15h15 : Isabelle Callizot, Évaluer des latinistes débutants en traduction latine : enjeux, obstacles et propositions
  • 16h15 : David Loaec, Cinq étapes clefs dans la mise en place de réflexes de traduction

Vendredi 22 octobre 2021

Matin

  • 9h : Marie Platon, La traduction des expressions imagées à l’épreuve du sens

10h : Pause

  • 10h15 : Pedro Duarte, Comprendre pour traduire et traduire pour comprendre. Propositions pour aborder la traduction en langues anciennes
  • 11h15 : Dominique Dessein, « Traduire, pour quoi faire ? ». Ateliers de traduction et pédagogie de projet : une œuvre ouverte

Après-midi

  • 13h15 : Charles Delattre, Traduction et manipulations textuelles. Expérimentations pratiques entre grec et français

14h15 : Pause

  • 14h30 : Vincent Ramos, Faire traduire au collège : gageüre ou perte de temps ?
  • 15h30 : Séverine Clément-Tarantino et Peggy Lecaudé, Ne pas traduire pour mieux traduire ?

16h30 : Fin du workshop

Responsables

  • Aline Estèves
  • Flore Kimmel-Clauzet

Contact

  • aline.esteves@univ-montp3.fr
  • flore.kimmel@univ-montp3.fr 

Orte

  • salle des colloques 1. - Site Saint Charles 1, rue du professeur Henri Serre
    Montpellier, Frankreich (34)

Veranstaltungsformat

Hybridveranstaltung


Daten

  • Donnerstag, 21. Oktober 2021
  • Freitag, 22. Oktober 2021

Schlüsselwörter

  • latin, grec, traduction, enseignement, didactique

Kontakt

  • Aline Estèves
    courriel : aline [dot] esteves [at] univ-montp3 [dot] fr

Verweis-URLs

Informationsquelle

  • Aline Estèves
    courriel : aline [dot] esteves [at] univ-montp3 [dot] fr

Zitierhinweise

« Mission traduction. Enjeux didactiques de la traduction des textes latins et grecs dans l’enseignement secondaire et supérieur », Kolloquium , Calenda, Veröffentlicht am Donnerstag, 07. Oktober 2021, https://calenda.org/918568

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search