HomeDominating nature, naturalising dominations - what is the nature of nature?

HomeDominating nature, naturalising dominations - what is the nature of nature?

Dominating nature, naturalising dominations - what is the nature of nature?

Dominer la nature, naturaliser les dominations

Quelle est la nature de la nature ?

*  *  *

Published on Tuesday, October 19, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

La naturalisation d’un phénomène social est, dès l’Antiquité, une stratégie utilisée par certains groupes sociaux pour imposer des rapports de domination : c’est par exemple le cas de la réification des esclaves. Cependant, les éléments associés à la « nature », et la définition même de ce qu’est la « nature », changent selon les contextes et les configurations sociales. Nous souhaitons interroger ces usages des catégories « naturelles », ainsi que le double-sens du mot « nature » : elle est à la fois un espace opposé aux espaces culturels, et une identité perçue comme intrinsèque aux individus. Nous nous intéressons tout particulièrement aux liens qui sont parfois faits entre ces deux définitions dans un but de contrôle social, ainsi qu’à la remise en cause de ces phénomènes.

Announcement

Programme

Mardi 2 novembre 2021

13h30 : Accueil

14h à 14h30 : Introduction générale par Charles-François Mathis, auditorium 100

Session 1 - Domination de la nature, domination sociale

Modération : Hugo Vidon

Salle 3.02 : Des ressources naturelles mises au service des politiques d’aménagement

  • 14h30 à 15h : Jean Senié (docteur en histoire – université de Tours), « Rivalités et conflits d’aménagements autour du Pô à l’époque moderne : Brescello,Boretto et Viadana »
  • 15h à 15h30 : Federico Diodato (doctorant en aménagement de l’espace et urbanisme et architecte – université Paris-Est Créteil-Università di Bologna), « Le sol productif, de l’exploitation au soin »

Salle 3.02 : La domination de la nature, un instrument de pouvoir au service des dominants ?

  • 15h45 à 16h15 : Florie Debouchaud (docteure en histoire de l’art et chargée d’enseignement – université Paris Nanterre), « L’image de Vénus dans l’Antiquité tardive : un reflet de la domination des élites »
  • 16h15 à 16h45 : Sophie Mano-Avril (docteure en histoire – CYTECH-CY Cergy Paris Université), « L’ingénieur : “du destructeur au sauveur” ou quand la domination de la nature est intrinsèque à un métier

Salle 3.03 : Justifier la domination de la nature, avec ou sans dieu

  • 15h45 à 16h45 : Lucile Queney (doctorante en histoire – université Rennes 2), Cédric Molino-Machetto (doctorant en philosophie – université Toulouse-Jean Jaurès) : Atelier, « Croisement entre les justification divine et naturelle des dominations »

Mercredi 3 novembre 2021

Session 2 - Les dominations de genre et la nature

Modération : Justine Audebrand

Salle 3.02 : Historiciser et déconstruire les rapports entre genre et nature

  • 10h à 10h30 : Clémentine Girault (doctorante en histoire – université de Paris) : « Le cheval et la pucelle : corps découpés, corps dominés au Moyen Âge »
  • 10h30 à 11h : Azélie Fayolle (docteure en littérature française – université Paris-Est Marne-la-Vallée), « Sortir de la nature ? Le féminisme des saint-simoniennes »
  • 11h15 à 11h45 : Raphaël Devred (doctorant en histoire – université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), « Des dominants à la chasse, la chasse une domination ? La nature et le genre de la domination aux chasses présidentielles (1870-2010) »
  • 11h45 à 12h15 : Thierry Deshayes (postdoctorant en sociolinguistique urbaine – université de Neuchâtel) et Laure Kloetzer (docteure en psychologie – université de Neuchâtel), « La construction discursive de la nature et des identités de genres dans les discours d’expériences de natures chez des collégiens et lycéens français »

Salle 3.03 : Perspectives contemporaines autour de l’écoféminisme

  • 10h à 10h30 : Bénédicte Gattere (mastérante en études de genre – université Paris 8-Vincennes Saint-Denis), « La Femme et la Nature »
  • 10h30 à 11h : Hélène Guétat-Bernard (professeure de sociologie – ENSFEA LISST-Dynamiques rurales), Isabelle Hillenkamp (chargée de recherche en socioéconomie, IRD-CESSMA) et Héloïse Prévost (postdoctorante en sociologie – ANR GENgiBRE, CESSMA, IRD), « Cultiver la nature : agroécologie et mobilisations écoféministes au Brésil »
  • 11h15 à 12h15 : Viviane Griveau (docteure en littérature médiévale et médiatrice scientifique – université Paris Nanterre), Atelier « Nature(s) résistante(s) : de Marie de France aux jardins ouvriers des Vertus »

Session 3 - Représentation de la domination et construction des identités

Modération : Jonas Matheron

Salle 3.02 : Représenter la nature pour mieux dominer

  • 14h30 à 15h : Alexandre Campeau-Vallée (photographe de paysage et professionnel en aménagement – auxiliaire de recherche et d’enseignement à l’université de Montréal), « Wilderness et photographie de paysage : l’invention d’une nature sauvage »
  • 15h à 15h30 : Roman Knerr (diplômé du double master de recherche Sciences Po-Ecole du Louvre), « Au-delà de l’évasion : dominer la nature et les femmes ? Rapports de pouvoir environnementaux et genrés dans Lac aux Dames (Marc Allégret, 1933-1934) »

Salle 3.03 : Figurer l’environnement par l’image, dominer la nature ? (XVe-XVIIIe siècles)

  • 14h30 à 15h30 : table ronde à quatre voix : Tassanee Alleau (doctorante en histoire et artiste – université de Tours-ESAD), Perrine Camus-Joyet (doctorante en histoire – université Grenoble Alpes), Jean-Baptiste Ortlieb (doctorant en histoire – université de Strasbourg-Universiteit Antwerpen), Jan Synowiecki (docteur en histoire, attaché temporaire d’enseignement et de recherche – université de Strasbourg)

Salle 3.02 : Nature et construction des identités sociales

  • 15h45 à 16h15 : Barbara Casciarrin (maîtresse de conférences HDR en anthropologie – université Paris 8-Vincennes Saint-Denis), « Environnementalisme au quotidien » et identités révolutionnaires : notes sur une ethnographie politique au Soudan d’après 2019
  • 16h15 à 16h45 : Hugo Mazzero (doctorant en géographie – université Bordeaux Montaigne), « L’Afrique du Sud et l’apartheid : les interrelations d’une double domination sur la nature et les humains »

Salle 3.03 : Penser la nature dans les frontières de domination coloniale et post-coloniale

  • 15h45 à 16h45 : Atelier à trois voix : Anne-Sophie Lambert (doctorante – université Bourgogne-Franche-Comté) , Jonas Musco (doctorant en histoire – EHESS) , Antoine Rousseau (doctorant en histoire – université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • 16h50 : Conclusion générale par Catherine Larrère

Subjects

Places

  • Campus Condorcet, centre des colloques - 10 rue des Fillettes
    Aubervilliers, France (93)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, November 02, 2021
  • Wednesday, November 03, 2021

Attached files

Keywords

  • nature, domination, culture, genre, classe, environnement, émancipation, intersectionnalité

Contact(s)

  • Jonas Matheron
    courriel : colloque-nature [at] protonmail [dot] com

Information source

  • Jonas Matheron
    courriel : colloque-nature [at] protonmail [dot] com

To cite this announcement

« Dominating nature, naturalising dominations - what is the nature of nature? », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, October 19, 2021, https://calenda.org/921949

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search