HomeThe literature of youth and forms of access to knowledge

HomeThe literature of youth and forms of access to knowledge

The literature of youth and forms of access to knowledge

Littérature de jeunesse et formes d’accès aux savoirs

Synergies Afrique des Grands lacs journal, no. 11/2022

Numéro 11/2022 de la revue « Synergies Afrique des Grands lacs »

*  *  *

Published on Tuesday, October 19, 2021 by Sarah Zingraff

Summary

Depuis plus d’une décennie, la littérature suscite un regain d’attention aussi bien dans les études et ouvrages pédagogiques que dans les colloques et les séminaires interdisciplinaires. Toutefois, peu de paradigmes méthodologiques et épistémiques interrogent la littérature de jeunesse. Même si cette dernière entretient des relations étroites avec la littérature générale, il importe de souligner qu’elle se démarque par ses propres spécificités. Elle participe à la construction des savoirs de divers ordres comme les sciences dures, les arts, les médias, l’environnement, l’histoire, la religion, la pédagogie. Le présent appel voudrait explorer l’implication de la production littéraire destinée aux jeunes dans la construction des savoirs tout en investiguant la manifestation de ces savoirs au niveau de la production, de la perception et de la représentativité.

Announcement

Argumentaire

Synergies Afrique des Grands Lacs est une revue francophone de sciences humaines et sociales internationalement indexée (Scopus, Erih plus, MLA, DOAJ, etc.) qui fait partie du Réseau des revues Synergies du GERFLINT. Elle lance, pour son onzième numéro, un appel à contribution sur le thème suivant : Littérature de jeunesse et formes d’accès aux savoirs

Depuis plus d’une décennie, la littérature suscite un regain d’attention aussi bien dans les études et ouvrages pédagogiques que dans les colloques et les séminaires interdisciplinaires. Toutefois, peu de paradigmes méthodologiques et épistémiques interrogent la littérature de jeunesse. Même si cette dernière entretient des relations étroites avec la littérature générale, il importe de souligner qu’elle se démarque par ses propres spécificités. Elle participe à la construction des savoirs de divers ordres comme les sciences dures, les arts, les médias, l’environnement, l’histoire, la religion, la pédagogie. Le présent appel voudrait explorer l’implication de la production littéraire destinée aux jeunes dans la construction des savoirs tout en investiguant la manifestation de ces savoirs au niveau de la production, de la perception et de la représentativité.

Axes thématiques

Les contributions traiteront particulièrement mais sans exclusivité de :

  1. La présence/absence de la littérature de jeunesse en milieu scolaire, familial, media, etc.
  2. L’importance de la littérature de jeunesse
  3. La littérature de jeunesse et l’enseignement des langues
  4. La littérature de jeunesse et l’enseignement des disciplines non linguistiques.

Cet appel à contributions thématique s’adresse à tous les enseignants-chercheurs aussi bien de la région des Grands Lacs que de l’extérieur (voir infra normes et fonctionnement de la revue).

Modalités de soumission et processus de sélection

  1. L’auteur aura pris connaissance de la politique éditoriale générale de l’éditeur (le Gerflint) et des normes éditoriales et éthiques figurant sur le site du Gerflint et de la revue. Les propositions d’articles seront envoyées pour évaluation à la Rédaction à l’adresse synergiesafriquedesgrandslacs@gmail.com avec un court CV résumant son cursus et ses axes de recherche en pièces jointes. L’auteur recevra une notification. Les articles complets seront ensuite adressés au Comité de rédaction de la revue selon les consignes énoncées dans ce document. Tout texte ne s’y conformant pas sera retourné. Aucune participation financière ne sera demandée à l’auteur pour la soumission de son article. Il en sera de même pour toutes les expertises des textes (articles, comptes rendus, résumés) qui parviendront à la Rédaction.
  2. L’article sera inédit et n’aura pas été envoyé à d’autres lieux de publication. Il n’aura pas non plus été proposé simultanément à plusieurs revues du Gerflint. L’auteur signera une « déclaration d’originalité et de cession de droits de reproduction et de représentation ». Un article ne pourra pas avoir plus de deux auteurs.
  3. Proposition et article seront en langue française. Les articles (entrant dans la thématique ou épars) sont acceptés, toujours dans la limite de l’espace éditorial disponible. Ce dernier sera réservé prioritairement aux chercheurs francophones (doctorants ou post-doctorants ayant le français comme langue d’expression scientifique) locuteurs natifs de la zone géolinguistique que couvre la revue. Les articles rédigés dans une autre langue que le français seront acceptés dans la limite de 3 articles non francophones par numéro, sous réserve d’approbation technique et graphique. Dans les titres, le corps de l’article, les notes et la bibliographie, la variété éventuelle des langues utilisées pour exemplification, citations et références est soumise aux mêmes limitations techniques.
  4. Les articles présélectionnés suivront un processus de double évaluation anonyme par des pairs membres du comité scientifique, du comité de lecture et/ou par des évaluateurs extérieurs. L’auteur recevra la décision du comité.
  5. Si l’article reçoit un avis favorable de principe, son auteur sera invité à procéder, dans les plus brefs délais, aux corrections éventuelles demandées par les évaluateurs et le comité de rédaction. Les articles, à condition de respecter les correctifs demandés, seront alors soumis à une nouvelle évaluation du Comité de lecture, la décision finale d’acceptation des contributions étant toujours sous réserve de la décision des experts du Conseil scientifique et technique du Gerflint et du Directeur des publications.
  6. La taille de police unique est 10 pour tout texte proposé (présentation, article, compte rendu) depuis les titres jusqu’aux notes, citations et bibliographie comprises). Le titre de l’article, centré, en gras, n’aura pas de sigle et ne sera pas trop long. Le prénom, le nom de l’auteur (en gras, sans indication ni abréviation de titre ou grade), de son institution, de son pays et son adresse électronique (professionnelle de préférence et à la discrétion de l’auteur) seront également centrés et en petits caractères. L’auteur possédant un identifiant ORCID ID (identifiant ouvert pour chercheur et contributeur) inscrira ce code en dessous de son adresse. Le tout sera sans couleur, sans soulignement ni hyperlien.
  7. L’auteur fera précéder son article d’un résumé condensé ou synopsis de 6-8 lignes maximum suivi de 3 ou 5 mots-clés en petits caractères, sans majuscules initiales. Ce résumé ne doit, en aucun cas, être reproduit dans l’article.
  8. L’ensemble (titre, résumé, mots-clés) en français sera suivi de sa traduction en anglais. En cas d’article non francophone, l’ordre des résumés est inchangé. Les mots-clés seront séparés par des virgules et n’auront pas de point final.
  9. La police de caractère est Times New Roman, taille 10, interligne 1. Le texte justifié, sur fichier Word, format doc, doit être saisi au kilomètre (retour à la ligne automatique), sans tabulation ni pagination ni couleur. La revue a son propre standard de mise en forme.
  10. L’article doit comprendre entre 15 000 et 30000 signes, soit 6-10 pages Word, éléments visuels, bibliographie, notes et espaces compris. Sauf commande spéciale de l’éditeur, les articles s’éloignant de ces limites ne seront pas acceptés. La longueur des comptes rendus de lecture ne dépassera pas 2500 signes, soit 1 page. Comptes rendus et entretiens seront en langue française.
  11. Tous les paragraphes (sous-titres en gras sans sigle, petits caractères) seront distincts avec un seul espace. La division de l’article en 1, 2 voire 3 niveaux de titre est suffisante.
  12. Les mots ou expressions que l’auteur souhaite mettre en relief seront entre guillemets ou en italiques. Le soulignement, les caractères gras et les majuscules ne seront en aucun cas utilisés, même pour les noms propres dans les références bibliographiques, sauf la majuscule initiale.
  13. Les notes, brèves de préférence, en nombre limité, figureront en fin d’article avec appel de note automatique continu (1,2,...5 et non i,ii…iv). L’auteur veillera à ce que l’espace pris par les notes soit réduit par rapport au corps du texte.
  14. Dans le corps du texte, les renvois à la bibliographie se présenteront comme suit : (Dupont, 1999 : 55).
  15. Les citations, toujours conformes au respect des droits d’auteurs, seront en italiques, taille 10, séparées du corps du texte par une ligne et sans alinéa. Les citations courtes resteront dans le corps du texte. Les citations dans une langue autre que celle de l’article seront traduites dans le corps de l’article avec version originale en note.
  16. La bibliographie en fin d’article précèdera les notes (sans alinéa dans les références, ni majuscules pour les noms propres sauf à l’initiale). Elle s’en tiendra principalement aux ouvrages cités dans l’article et s’établira par classement chrono-alphabétique des noms propres. Les bibliographies longues, plus de 15 références, devront être justifiées par la nature de la recherche présentée. Les articles dont la bibliographie ne suivra pas exactement les consignes 14, 17, 18, 19 et 20 seront retournés à l’auteur. Le tout sans couleur ni soulignement ni lien hypertexte.
  17. Pour un ouvrage :

Baume, E. 1985.La lecture – préalables à sa Pédagogie. Paris : Association Française pour la lecture.

Fayol, M. et al. 1992.Psychologie cognitive de la lecture. Paris : PUF.

Gaonac’h, D., Golder, C. 1995.Manuel de psychologie pour l’enseignement. Paris : Hachette.

  • 18.Pour un ouvrage collectif :

Morais, J. 1996. La lecture et l’apprentissage de la lecture : questions pour la science. In : Regards sur les apprentissages. Paris : Observatoire National de la lecture.

  1. Pour un article de périodique :

 Kern, R.G. 1994. « The Role of Mental Translation in Second Language Reading ». Studies in Second Language Acquisition, nº16, p. 41-61.

  1. Pour les références électroniques (jamais placées dans le corps du texte mais toujours dans la bibliographie), les auteurs veilleront à adopter les normes indiquées par les éditeurs pour citer ouvrages et articles en ligne. Ils supprimeront hyperlien, couleur et soulignement automatique et indiqueront la date de consultation la plus récente [consulté le ….], après vérification de leur fiabilité et du respect du Copyright.

Calendrier

  • Soumission avant le 31 octobre 2021
  • Retour aux auteurs : janvier 2022
  • Publication : courant mai 2022

Coordination

  • Evariste Ntakirutimana (Université du Rwanda)
  • Julia Ndibnu Messina Ethé (ENS, Université de Yaoundé)

Comité de rédaction

  • Directeur de publication : Jacques Cortès, Professeur émérite, Université de Rouen, France
  • Président : Manfred Peters, Université de Namur, Belgique
  • Rédacteur en chef : Évariste Ntakirutimana, Université du Rwanda
  • Rédacteur en chef adjoint : Maurice Mazunya, Centre pour l’enseignement des langues au Burundi 
  • Secrétaire de rédaction : Julia Ndibnu-Messina Ethé, ENS, Université de Yaoundé I

Comité scientifique

Rwanda :

  • Dr Straton Rurangirwa (Université du Rwanda)
  • Dr Cyprien Niyomugabo (Université du Rwanda)
  • Dr Beatrice Yanzigiye (Université du Rwanda)

RD Congo :

  • Jean-Claude Makomo Makita (ISP/Bukavu)
  • Dr Muhasanya Théo (ISP/Bukavu)

Burundi :

  • Dr Concilie Bigirimana, Université du Burundi
  • Dr Maurice Mazunya (Université Officielle du Burundi)

Cameroun :

  • Dr Julia Ndibnu Messina Ethé (Université de Douala)

Uganda :

  • Dr Abubakar Kateregga (Université de Kyambogo)
  • Dr Titus Ogavu (Université de Kyambogo)

Kenya :

  • Nathan Oyori Ogechi (Moi University), Eldoret

Tanzanie :

  • Gordian Gabriel Kilave, Center for Foreign Relations, Dar-es-Salaam

Belgique :

  • Marc Van Campenhoudt (Institut supérieur de traducteurs et interprètes, centre TERMISTI ISTI-Haute École de Bruxelles)

France :

  • Dr Jean de Dieu Karangwa, (INALCO)

Patronages et partenariats

  • Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris,
  • Sciences Po Lyon (Partenariat institutionnel pour Mir@bel),
  • EBSCO Publishing (USA),
  • ProQuest (UK).

Informations complémentaires

ISSN : 2258-4307

ISSN de l’édition en ligne : 2260-4278

Périodicité : annuelle

Places

  • Kigali, Republic of Rwanda

Date(s)

  • Sunday, October 31, 2021

Keywords

  • littérature de jeunesse, éducation, savoir, contexte

Contact(s)

  • Ndibnu Julia
    courriel : ju_messina [at] yahoo [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Julia Ndibnu-Messina
    courriel : ju_messina [at] yahoo [dot] fr

To cite this announcement

« The literature of youth and forms of access to knowledge », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, October 19, 2021, https://calenda.org/925443

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search