HomeProgramme de soutien à la recherche et à la création

HomeProgramme de soutien à la recherche et à la création

*  *  *

Published on Monday, November 08, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

L’appel à candidature 2022 du programme de soutien à la recherche et à la création de l'Institut pour la photographie est lancé. Allouant quatre bourses annuelles de 15.000 euros, ce programme est ouvert aux étudiants en doctorat, chercheurs universitaires ou indépendants, commissaires d’expositions et artistes.

Announcement

Présentation

Le programme de soutien à la recherche et à la création de l’Institut vise à développer et croiser des approches diverses autour de la photographie – histoire de la photographie, anthropologie des images, études visuelles, humanités numériques, sciences humaines et sociales, sciences, recherche en arts plastiques…

L’appel à candidature est ouvert aux étudiants en doctorat, chercheurs universitaires ou indépendants, commissaires d’expositions et artistes, avec une disponibilité sur l’année engagée.

Les projets – publication, exposition, conception d’œuvres – devront répondre à la thématique annoncée, et l’Institut prêtera une attention particulière aux projets privilégiant une problématique, un programme ou des ressources liées à la région des Hauts-de-France.

Le programme de l’Institut alloue quatre bourses annuelles de 15.000 euros. Celles-ci incluent un accompagnement scientifique et structurel, et s’inscrivent dans un programme de valorisation / diffusion (à raison d’environ quatre communications, présentations ou workshops répartis dans l’année) organisés par l’Institut, en lien avec ses partenaires, dans la région Hauts-de-France ou au-delà.

Thématique 2022 : Images des résistances

Pour la quatrième édition de son programme de soutien à la recherche et à la création, l’Institut pour la photographie propose de renouveler le regard sur le vaste champ des images des résistances, tant sous l’angle de sa culture photographique, historique et contemporaine, que ses stratégies visuelles, de la rue aux réseaux sociaux.

Résistances, défenses d’une cause, de droits, luttes politiques, revendications syndicales, sociétales, quêtes de visibilité : autant d’engagements sous la forme de mouvements sociaux, de résistances individuelles ou collectives. C’est autour de ces thématiques que se développeront les projets de recherches.

On s’accorde en effet à considérer aujourd’hui que notre rapport au politique n’est plus défini principalement par des utopies mais par des actions de résistance. Discrètes, individuelles ou, au contraire, coordonnées par des projets plus ou moins radicaux de transformation du monde, elles ne visent plus un monde parfait, réglé, pensé ex nihilo dans son organisation sociale et matérielle, mais elles mettent en œuvre des formes de vie nouvelles à l’ombre des puissances politiques et financières, et élaborent pour ce faire des logiques contre-hégémoniques. Les luttes pour le climat, les droits des femmes, les minorités LGBTQIA+, les communautés menacées par la destruction de leur cadre de vie s’organisent, se structurent et se rendent visibles par la résistance contre les processus qui les menacent.

Dès lors, le rôle des images, si essentiel qu’il soit, n’est plus de présenter l’avenir figé d’une utopie mais d’agir dans le présent pour transformer le monde par la résistance, la dissémination, l’action en réseaux. Dans les luttes sociales, les images au sens large – photographie et arts plastiques, performances, mises en scène, cinéma – participent au mouvement. Celui-ci doit ainsi penser sa visibilité à travers la forme que prennent ces images mais aussi les moyens de leur diffusion dans l’espace physique et virtuel.

D’un point de vue théorique et historique, il convient de questionner avec J.W.T. Mitchell ce que « veulent les images », dans le sens d’une iconologie politique de la résistance. On pourra aussi s’interroger avec Donna Haraway sur les formes de la contestation des hégémonies épistémiques et visuelles, en étudiant particulièrement les phénomènes d’appropriation, de renversement des dispositifs de contrôle, de surveillance ou de production de la visualité. Il sera enfin utile de se pencher sur les manières de documenter les résistances collectives et individuelles – les communautés en luttes, les modes de vie alternative des amérindiens du Brésil aux agriculteurs de Casamance mobilisés pour sauver leur écosystème en passant par les zadistes en France ou aux États-Unis.

D’un point de vue artistique, il s’agira de proposer des recherches sur l’image comme résistance et particulièrement la façon dont les mouvements de luttes pensent leur image, anticipent ce qu’ils donnent à voir. La forme documentaire qui est aujourd’hui au centre de vifs débats devra être pensée, critiquée, renversée si nécessaire, au même titre que d’autres modes d’engagement des images dans l’action de résistance – architecture forensique, réflexions algorithmiques, images hybrides, agitprop, bricolages, intermédialités, formes participatives, archives etc. On interrogera ainsi la place de la photographie entre création artistique, documentaire, stratégies visuelles et mises en scène, pour une représentation visuelle élargie des images des résistances. Les projets de recherche pourront aussi s’ouvrir à la diversité historique et contemporaine des médiums de diffusion, publications, revues, archives, mais aussi, web, blogs, réseaux sociaux...

Le programme de soutien à la recherche et à la création de l’Institut vise à développer et croiser des approches diverses autour de la photographie – histoire de la photographie, anthropologie des images, études visuelles, humanités numériques, sciences humaines et sociales, sciences, recherche en arts plastiques... Tout à la fois international et ancré́ sur son territoire des Hauts-de-France, l’Institut sera aussi particulièrement attentif aux projets qui investiraient des ressources spécifiques et s’inscriraient dans les différentes rencontres publiques du programme. Comme chaque année, cet appel est ouvert à des photographes, artistes, chercheurs et curateurs.

Télécharger le thème 2022 : Images des résistances

Modalités de candidature

Votre candidature, rédigée en français ou en anglais, devra comprendre (en format .PDF uniquement, dans un unique dossier) :

  • Une note d’intention détaillée du projet (maximum 8.000 signes / 1.300 mots) ;
  • Un calendrier prévisionnel de réalisation du projet sur la période du programme de soutien à la recherche et à la création de l’Institut ;
  • De 5 à 20 visuels (version imprimée format A4 – 72 dpi) correspondant au projet proposé par le candidat ;
  • Un CV résumé en une page contenant les éléments suivants : poste occupé actuellement ou travail en cours, formation, sélection d’expositions, publications, interventions et projets réalisés par le candidat ;
  • Un portrait photographique du candidat libre de droits ;
  • Une lettre de recommandation d’un professionnel reconnu dans le domaine de l’art, de la recherche ou de l’édition.

Merci de lire attentivement le règlement. Toute candidature qui ne respecterait pas les conditions sera rejetée, sans aucune exception

Règlement complet du programme de soutien à la recherche et à la création : Téléchargez la FAQ

Date limite de dépôt des candidatures : vendredi 10 décembre 2021 – 15h00 (heure française)

Candidature en ligne en suivant ce lien

Calendrier

  • Mercredi 27 octobre : annonce de la thématique 2022
  • Vendredi 10 décembre 2021 – 15h00 (heure française) : Date limite de dépôt des candidatures (Aucune candidature ne sera acceptée après la date annoncée)
  • Courant mars 2022 : Annonce des 4 lauréat·e·s
  • Mai 2022 : Début du programme de soutien à la recherche et à la création

Jury

  • Keren Detton, Directrice du FRAC Nord-Pas de Calais
  • Christian Joschke , Professeur d’Histoire de l’art et de la photographie aux Beaux-arts de Paris, fondateur de la revue Transbordeur. Photographie histoire société
  • Anne Lacoste, Directrice de l’Institut pour la photographie
  • Véronique Terrier-Hermann, Responsable du Programme de soutien à la recherche et à la création de l’Institut pour la photographie

Date(s)

  • Friday, December 10, 2021

Keywords

  • photographie, image, bourse, recherche, résistance

Contact(s)

  • Andrea JANSSEN
    courriel : ajanssen [at] institut-photo [dot] com

Information source

  • Andrea JANSSEN
    courriel : ajanssen [at] institut-photo [dot] com

To cite this announcement

« Programme de soutien à la recherche et à la création », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Monday, November 08, 2021, https://calenda.org/929752

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search