HomePierre de L'Estoile, homme de cabinet, homme de réseaux

HomePierre de L'Estoile, homme de cabinet, homme de réseaux

*  *  *

Published on Thursday, November 04, 2021 by Sarah Zingraff

Summary

Pierre de L’Estoile (1546-1611), parlementaire parisien, érudit de vaste culture et fort curieux de son temps, est connu pour ses Mémoires-Journaux rédigés du 30 mai 1574 au 27 septembre 1611, veille de sa mort. Ce fidèle serviteur d’Henri III et d’Henri IV, opposé aux extrémismes ligueurs au risque de sa vie, y consigne les malheurs du temps des guerres de Religion. Ses œuvres constituent un témoignage rare, en cette période de fanatismes, d’un esprit de tolérance et d’un idéal de paix. De récentes études et l’édition de son Journal ont essayé de les préciser : elles méritaient amplement ce premier colloque international où des spécialistes de différentes disciplines tenteront de restituer le rôle et la place de L’Estoile par rapport à son milieu, et de préciser son action d’homme politique, ses convictions religieuses et la dimension littéraire de ses écrits.

Announcement

Présentation

Pierre de L’Estoile (1546-1611), parlementaire parisien, érudit de vaste culture et fort curieux de son temps, est connu pour ses Mémoires-Journaux rédigés du 30 mai 1574 au 27 septembre 1611, veille de sa mort. Ce fidèle serviteur d’Henri III et d’Henri IV, opposé aux extrémismes ligueurs au risque de sa vie, y consigne les malheurs du temps des guerres de Religion, nous offrant un tableau réaliste des violentes passions qui agitent ses contemporains, mais aussi quelques bonnes nouvelles, faisant revivre des vies minuscules, égrenant le temps qu’il fait, les livres lus, les rencontres, les amis qui meurent, la vie comme elle va en cette fin de XVIe siècle, sans jamais sacrifier sa foi dans les pouvoirs de la littérature pour restaurer la dignité de l’homme. Dénonçant les excès des Grands, les scandales des mœurs et les travers de la société, il poursuit parallèlement ses activités de collectionneur passionné, entre autres traces du temps, de libelles et placards qu’il compile dans le Recueil des Belles Figures et Drollerie de la Ligue et dans d’imposants volumes de « ramas ».

Ses œuvres constituent un témoignage rare, en cette période de fanatismes, d’un esprit de tolérance et d’un idéal de paix. De récentes études et l’édition de son Journal ont essayé de les préciser : elles méritaient amplement ce premier colloque international où des spécialistes de différentes disciplines tenteront de restituer le rôle et la place de L’Estoile par rapport à son milieu, et de préciser son action d’homme politique, ses convictions religieuses et la dimension littéraire de ses écrits.

Programme

Jeudi 25 novembre 2021

Pierre de L’Estoile, homme de réseaux

  • 9h : Ouverture du colloque : Michel Magnien (Président du Conseil Académique et Vice-Président de la CFVU de la Sorbonne Nouvelle)
  • Introduction : Nancy Oddo (Sorbonne Nouvelle) : Pierre de L’Estoile, le parlementaire parisien

Sous la présidence de Jean-Pierre Babelon (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

  • 9h30 : Sylvie Daubresse (Paris-CNRS) : « Pierre de L’Estoile et la haute magistrature parisienne »
  • 10h : Xavier Le Person (Sorbonne Université) : « L’audiencier Pierre de L’Estoile et ses collègues du parlement de Paris »
  • 10h30 : Jean-Claude Ternaux (Université d’Avignon) : « M. Tardif, conseiller en Chastelet, un de mes amis »

11h : Discussions et pause café

Ouverture à l’Europe : L’Estoile et le transculturel

Sous la présidence de Tom Hamilton (Durham)

  • 11h30 : Rosanne Baars (Université de Leyde) : « Pierre de L’Estoile et les Pays-Bas »
  • 12h : Jonathan Patterson (Université d’Oxford) : « La représentation ‘tragique’ du procès et mort du duc de Biron chez L’Estoile et ses contemporains anglais (George Chapman) »

12h30 : Discussions

Les Mémoires-journaux, un espace polémique

Polémique religieuse

Sous la présidence de Mark Greengrass (CRM Sorbonne Université-Université de Sheffield)

  • 14h15 : Marie-Madeleine Fragonard (Sorbonne Nouvelle) : « Collecter, commenter : les livres de religion dans le Journal du règne de Henri IV »
  • 14h45 : Thierry Amalou (Université d’Artois) : « Pierre de L’Estoile au miroir de son année climatérique : confession de foi irénique, humanisme chrétien ou rigorisme augustinien ? »
  • 15h15 : Mathilde Bernard (Paris-Nanterre), « “Je me tiendrai donc à ce vieux tronc (bien que pourri) de la Papauté” : la fidélité et la foi dans les Mémoires-journaux de Pierre de L’Estoile »

15h45 : Discussions et pause café

Polémique politique

Sous la présidence d’Emmanuel Buron (Sorbonne Nouvelle)

  • 16h15 : Edith Karagiannis (Université de Strasbourg) : « Les secrets révélés ou transmis par le Journal (1574-1589) »
  • 16h45 : Diane Roussel (Université Gustave Eiffel) : « Enfermé dans Paris : Pierre de L’Estoile durant le siège de 1590 »
  • 17h15 : Nicolas Le Roux (Sorbonne Université) : « Duels et autres vices. Pierre de L’Estoile et la crise de la noblesse »

17h 45 : Discussions et clôture de la première journée

Vendredi 26 novembre 2021

Pierre de L’Estoile, homme de cabinet curieux du monde

Écriture des Mémoires : entre témoignage…

Sous la présidence de Marc Hersant (Sorbonne Nouvelle)

9h : Mecking Volker (Université de Lyon) : « Le lexique dans les Journaux de L’Estoile »

9h30 : Elisabeth Schneikert (Université de Strasbourg) : « La re-présentation de l’histoire, entre réel et imaginaire »

10h : Claudie Ulrich-Martin (Université de Pau) : « La consolation chez Pierre de L’Estoile »

10h30 : Discussions et pause café

… et prise de position

Sous la présidence de Jean-Marc Chatelain (BNF)

  • 11h : Bruno Méniel (Université de Nantes) : « L’exercice du jugement dans le Journal de
  • Pierre de L’Estoile »
  • 11h 30 : Nadine Kuperty-Tsur (Université de Tel-Aviv) : « Indignation et procédés de dénonciation dans le Journal du règne de Henri IV (1592-94) de Pierre de L’Estoile et Les Belles figures et drolleries de la Ligue »
  • 12h : Alicia Viaud (Université de Montréal) : « Histoire en miettes d’une entreprise en déroute ? La dispositio du récit de la « Folie d’Anvers » dans le Registre-Journal du règne d’Henri III »

12h30 : Discussions

Curieux du monde et de ses prodiges

Sous la présidence de Sophie Houdard (Sorbonne Nouvelle)

  • 14h30 : Tom Hamilton (Université de Durham) : « Pierre de L’Estoile et la justice criminelle : le cas de la sorcellerie »
  • 15h : Anaïs Fontaine (Sorbonne Université) : « Les astres, prodiges et merveilles à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle chez L’Estoile »
  • 15h30 : Cécile Huchard (Université de Lorraine) : « Malheurs des temps, temps de malheur(s) : les éléments naturels et leur interprétation dans les Journaux de Pierre de L’Estoile »

16h : Discussions et pause café

  • 16h30 : Conclusions du colloque : Gilbert Schrenck (Université de Strasbourg) : Pierre de L’Estoile, homme de cabinet, homme de réseaux

 

Places

  • Salle du Conseil (1re étage) - Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle 4, rue des Irlandais
    Paris, France (75005)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, November 25, 2021
  • Friday, November 26, 2021

Contact(s)

  • Nancy Oddo
    courriel : nancy [dot] oddo [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Information source

  • Nancy Oddo
    courriel : nancy [dot] oddo [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

To cite this announcement

« Pierre de L'Estoile, homme de cabinet, homme de réseaux », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, November 04, 2021, https://calenda.org/930135

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search