HomeLa chanson au cinéma

HomeLa chanson au cinéma

La chanson au cinéma

The song in cinema

*  *  *

Published on Wednesday, December 08, 2021 by Sarah Zingraff

Summary

Cette journée d’étude propose de questionner le rapport entre le cinéma et la chanson. Ce lien intime entre ces deux arts s'est illustré tout au long de l’histoire de cinéma jusqu'à nos jours par la richesse et l'inventivité qui résultent de cette rencontre. Bien que les études sur les musiques de film n’ont donné qu’une place limitée à la chanson, cette dernière touche un grand public et aide à une circulation importante des films, mais elle contribue aussi à la mémoire du public. Cette journée d’étude veut inviter à approfondir des recherches prenant en considération la chanson au cinéma en tant que genre plutôt qu’en tant qu'élément esthétique secondaire.

Announcement

Argumentaire

Cette journée d’étude propose de questionner le rapport entre le cinéma et la chanson. Ce lien intime entre ces deux arts s’est illustré tout au long de l’histoire de cinéma jusqu’à nos jours par la richesse et l’inventivité résultent de cette rencontre. Bien que les études sur les musiques de film n’ont données qu’une place limitée à la chanson, cette dernière touche un grand public et aide à une circulation importante des films, mais aussi, elle contribue à la mémoire du public.

Contenant un texte, une histoire, une narration, la chanson pénètre facilement dans les premiers films parlants. Les cinéastes ont vite compris et l’ont adoptée, pour créer différents effets et parfois pour en faire la matière principale de leurs films (Gene Kelly, Vincente Minelli, Jean Boyer, Stanley Donen, Robert Z. Léonard, et d’autres). C’est aussi dans ce sens que tout un genre cinématographique, le film musical, a vu le jour dès l’apparition du cinéma parlant dans Le Chanteur de Jazz d’Alan Crosland en 1927. Henri Colpi trouve que « se faire un nom au music-hall équivaut à pénétrer dans un studio… Toutes les vedettes, toutes, ont tourné[1] ». De plus, l’histoire nous donne suffisamment d’exemples tels que Joséphine Baker, Danielle Darrieux, Gilbert Bécaud, Fernandel, Charles Trenet, Tino Rossi et d’autres en France mais aussi Marilyn Monroe, Judy Garland, Marlene Dietrich aux États-Unis, et des dizaines d’autres dans le monde surtout en Inde, en Égypte, en Italie, et en Amérique latine. Certains acteurs ne quitteront plus le 7e art, comme Fernandel. Les industries du disque et du film se rapprochent en se complétant, les films servant à faire vendre des disques et réciproquement, parfois de manière artificielle, comme lorsque la Gaumont modifie le montage de L’Atalante de Jean Vigo pour y ajouter la chanson Le Chaland qui passe, par Lys Gauty.

Des films sont même créés à la gloire d’artistes vocaux : Charles Trenet (La Route enchantée, Romance de Paris), Irène de Trébert (Mademoiselle Swing), comme plus tard Elvis Presley, les Beatles, Johnny Hallyday, les Spice Girls, Mariah Carey, Eminem et des centaines d’autres.

Bien que le genre musical semble mort au début des années 2000, de nombreux réalisateurs ont essayé de réinstaller ce genre (Moulin Rouge ! de Baz Lhurmann, 8 femmes de François Ozon, Les chansons d’amour de Christophe Honoré et d’autres). En 2014, avec la sortie d’Into the Woods de Rob Marshall tiré de la comédie musicale éponyme et de Jersey Boys de Clint Eastwood, le film musical revient à la mode. Deux ans plus tard, La La Land de Damien Chazelle crée un véritable engouement de la part du public et de la presse, suivi de A Star is Born de Bradley Cooper en 2018. Aujourd’hui, la liste des films musicaux ainsi que le nombre de chansons interprétées ou adaptées dans les films est interminable.

Composée d’un texte, une musique et une voix, comment la chanson s’inscrit-elle dans un film ? Que sont-ils son rôle et sa place ? Et quelles sont les occurrences d’emploi (la représentation de la chanson dans un film) ? Et quelle influence porte-t-elle sur le public et sa mémoire ? Comment un film musical est-il vu du côté de la production (financement, budget, technique, Box-Office) ?

Axes thématiques

Cette journée d’étude veut inviter à approfondir des recherches prenant considération la chanson au cinéma en tant que genre plutôt qu’un élément esthétique secondaire.

Les organisateurs attendent des propositions d’interventions ouvertes aux cinémas différents du monde entier. De même, les interventions fondées sur un studio, une période, un mouvement et/ou des études génétiques, historiques et comparatives seront préférées aux recherches centrées sur un seul cas, sur une carrière unique.

Professeur.es, doctorant.es, académicien.nes, mais également musicien.nes, cinéastes et producteur.rices, sont donc invité.es à envoyer leurs propositions de communications qui devraient s’inscrire dans les axes thématiques suivants :

1. La représentation(s) de la chanson à l’écran :

  • Approche cinématographique : esthétique et scénique
  • Approche musicale (l’insertion et l’emploi de la chanson)
  • Approche historique et culturelle
  • La chanson et la chorégraphie

2. Le film et la chanson narrative

  • Lieu, personnage, thème, etc...
  • La comédie musicale (texte, musique, voix)

3. Le film musical et la production

  • Budget, popularité, box-office
  • Financement, production, technique

Modalités de soumission

Les propositions de communication de 3000 signes maximum (espaces compris), accompagnée d’une courte bio-bibliographie devront être envoyées le 30 janvier 2022 au plus tard à l’adresse suivante : chanson.et.cinema@gmail.com

Calendrier

Date limite des candidatures le 30 janvier 2022

Date du retour du comité scientifique le 10 février 2022

Dates de la journée d’étude : le mardi 8 et le mercredi 9 mars 2022 (ENS Louis-Lumière, La Cité du Cinéma, 20 rue ampère, 93200 Saint-Denis, France)

Organisation

  • Marc Khoreich, doctorant en Études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Sorbonne Nouvelle, IRCAV
  • Rami Al Rabih, doctorant en Études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Sorbonne Nouvelle, IRCAV
  • Giusy Pisano (ENS Louis-Lumière, IRCAV).

Comité scientifique

  • Giusy Pisano (ENS Louis-Lumière, Université Sorbonne Nouvelle, IRCAV)
  • Laurent Guido (Université de Lille)
  • Jérome Rossi (Université de Nantes)
  • Cécile Carayol (Université de Rouen)
  • Pietsie Feenstra (Université Paul Valéry Montpellier 3)
  • Antoine Gaudin (Université Sorbonne Nouvelle, IRCAV)

Note

[1] Colpi, Henri. Défense et illustration de la musique dans le film, Lyon, 1963, p. 200.

Places

  • 20 rue ampère, Saint-Denis
    Saint Denis, France (93200)

Date(s)

  • Sunday, January 30, 2022

Keywords

  • chanson, cinéma, musique, film, audiovisuel

Contact(s)

  • Marc Khoreich
    courriel : marc [dot] khoreich [at] gmail [dot] com
  • Rami Al Rabih
    courriel : alrabihrami [at] gmail [dot] com

Information source

  • Marc Khoreich
    courriel : marc [dot] khoreich [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« La chanson au cinéma », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, December 08, 2021, https://calenda.org/944474

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search