InicioLectures de... « Interprétation et signification à la Renaissance. Le cas du droit »

InicioLectures de... « Interprétation et signification à la Renaissance. Le cas du droit »

*  *  *

Publicado el miércoles 08 de diciembre de 2021

Resumen

Près de trente ans après sa parution en anglais, la journée « Lecture de... Interprétation et signification à la Renaissance. Le cas du droit (2016 ; première édition en anglais, 1992) de Ian Maclean » coorganisée par la Société pour l’histoire des Facultés de droit, l’Institut de recherches juridiques de la Sorbonne, l’Institut universitaire de France et le Centre aquitain d’histoire du droit - Institut de recherche Montesquieu, vise à rassembler des spécialistes de différentes disciplines pour discuter de cet ouvrage, de ses acquis et de ses apports, à l’occasion d’une relecture à frais nouveaux.

Anuncio

Présentation

C’est un lieu commun de la critique moderne que de rappeler qu’il n’y avait aucune théorie générale du langage à la disposition des penseurs de la Renaissance, et que les études de grammaire se confinaient, pour la plupart, à une enquête sur les traits formels de la langue.

Aucune communauté ne peut toutefois fonctionner sans partager un minimum de présupposés sur la signification et sa transmission, ce qu’induit la pléthore d’ouvrages qui traitent de l’interprétation à cette époque (commentaires, traductions, paraphrases, éditions, épitomés...). La transmission de la signification était manifestement florissante et donnait tout naturellement lieu à de vifs débats sur l’exactitude de l’interprétation en théologie, en droit, en médecine, en philosophie et au sein des études humanistes. Il fallait faire un choix et ce livre se focalise sur les théories de l’interprétation et de la signification dans la production écrite de la jurisprudence à la Renaissance.

Près de trente ans après sa parution en anglais, la journée Lecture de... Interprétation et signification à la Renaissance. Le cas du droit (trad. V. Hayaert, Genève, Droz, 2016 ; première édition en anglais, Cambridge, CUP, 1992) de Ian Maclean coorganisée par la Société pour l’histoire des Facultés de droit, l’Institut de Recherches Juridiques de la Sorbonne, l’Institut universitaire de France et le Centre Aquitain d’Histoire du Droit-Institut de recherche Montesquieu, vise à rassembler des spécialistes de différentes disciplines pour discuter de cet ouvrage, de ses acquis et de ses apports, à l’occasion d’une relecture à frais nouveaux.

Programme

09h00 – Accueil des participants : Site Panthéon, salle 214 (12 place du Panthéon 75005 Paris)

  • 09h15 – « Propos introductif » et présidence de la matinée, Xavier Prévost, professeur d’histoire du droit (université de Bordeaux), membre junior de l’Institut universitaire de France
  • 09h30 – « Arbitratu: la naissance juridique des langues à la Renaissance », Marie-Luce Demonet, professeure émérite de littérature française (université de Tours)
  • 10h00 – « Statut du sens littéral dans Interpretation and Meaning in the Renaissance», Stefan Goltzberg, chercheur qualifié FNRS en philosophie du droit (université libre de Bruxelles)

10h30 – Pause

  • 11h00 – « Jean Calvin a-t-il lu le De interpretatione et significatione de Joannes Leanus ? Le juriste exégète de la Bible à la Renaissance : le cas Calvin », Max Engammare, historien, directeur de la Librairie Droz
  • 11h30 – « Contre l’épistémologie de Michel Foucault et les paradigmes de Kuhn : l’enquête historicophilologique de Ian Maclean au plus près de l’herméneutique juridique de la Renaissance et de ses cadres de pensée », Valérie Hayaert, Research Fellow en histoire de la justice (université de Warwick)

14h00 – Reprise des travaux : Site Sorbonne, Galerie Dumas, salle D 632 (14 rue Cujas 75005 Paris)

Sous la présidence de Nader Hakim, professeur d’histoire du droit (université de Bordeaux), secrétaire général de la Société pour l’histoire des Facultés de droit

  • 14h00 – « Des juristes et du droit. Interprétation et signification à la Renaissance », Géraldine Cazals, professeure d’histoire du droit (université de Bordeaux)
  • 14h30 – « Interprétation du droit et figures du juriste savant à la Renaissance : la contribution de Ian Maclean », Quentin Epron, maître de conférences en droit public (université Paris II Panthéon-Assas)

15h00 – Pause

15h30 – « Lecture historienne de Ian Maclean », Jean-Marie Le Gall, professeur d’histoire moderne (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

16h00 – « Conclusions », Ian Maclean, professeur émérite d’études de la Renaissance (université d’Oxford) et professeur d’histoire à titre honoraire (université de St Andrews)

Les actes seront publiés par la Revue d’histoire des Facultés de droit.

Direction scientifique

  • Pr Pierre Bonin
  • Pr Xavier Prévost

Modalités pratiques

Entrée libre sans réservation

Les courriers sont à adresser à : rhfd@univ-droit.fr

Categorías

Lugares

  • 14h00 – Reprise des travaux Site Sorbonne, Galerie Dumas, salle D 632 (14 rue Cujas 75005 Paris) - 14 rue Cujas
    París, Francia (75)

Fecha(s)

  • viernes 10 de diciembre de 2021

Palabras claves

  • lectures de, interprétation, signification, Renaissance, droit, le cas du droit, histoire du droit, Ian Maclean

Contactos

  • Pierre Bonin
    courriel : pierre [dot] bonin [at] univ-paris1 [dot] fr

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Pierre Bonin
    courriel : pierre [dot] bonin [at] univ-paris1 [dot] fr

Licencia

CC0-1.0 Este anuncio está sujeto a la licencia Creative Commons CC0 1.0 Universal.

Para citar este anuncio

« Lectures de... « Interprétation et signification à la Renaissance. Le cas du droit » », Jornada de estudio, Calenda, Publicado el miércoles 08 de diciembre de 2021, https://doi.org/10.58079/17us

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search