HomeInterdisciplinarité(s)

HomeInterdisciplinarité(s)

Interdisciplinarité(s)

Régimes de connaissance, demandes d’interdisciplinarité, politiques de recherche

*  *  *

Published on Monday, December 13, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

Les Maisons des sciences de l’homme (MSH) se sont attachées depuis leur création à favoriser les démarches d’interdisciplinarité que cela soit au sein des sciences humaines et sociales, ou dans le cadre de coopération avec d’autres sciences. Fortes de cette expérience, elles ont sous l’impulsion de leur réseau national (RnMSH) engagé une réflexion sur les pratiques d’interdisciplinarité et les effets sur les régimes de connaissance. À la suite d’un ensemble d’ateliers tenus en septembre 2021, une nouvelle étape de cette réflexion collective s’ouvre en janvier prochain. Ces deux jours seront consacrés à mettre en perspective l’action des MSH au regard des politiques d’interdisciplinarité conduites par les organismes, les universités ou les agences confrontés aux enjeux épistémologiques et de société.

Announcement

Présentation

Le principe d’une pluridisciplinarité, comme propédeutique à une interdisciplinarité, est, grâce à Fernand Braudel, créateur de la première MSH, au fondement de l’identité des Maisons des Sciences de l’Homme. Quelques décennies après ce fondateur, il est apparu d’une grande importance de revenir sur cette question de l’interdisciplinarité et de le faire dans le cadre de ce qui est désormais un réseau national composé de 22 MSH adhérant à une Charte dont l’un des premiers objectifs est précisément l’interdisciplinarité envisagée à un double niveau : entre les disciplines de sciences humaines et sociales, mais également avec les autres sciences.

La démarche a consisté à se pencher sur des expériences d’interdisciplinarité portées par les MSH, afin de les mettre en perspective avec les formes existantes dans d’autres structures, dans d’autres contextes institutionnels, ceux du CNRS, des établissements d’enseignement supérieur ou encore de l’alliance Athéna, de l’ANR et des programmes européens. L’analyse des pratiques a introduit des débats généraux sur la réalité, les potentialités, les difficultés, les mythes ou les impossibilités de l’interdisciplinarité.

C’est ainsi, qu’à la suite d’un ensemble d’ateliers d’échanges, tenus en septembre 2021, centrés sur l’interdisciplinarité à l’œuvre au sein ou sous l’égide des MSH elles-mêmes, une nouvelle étape de cette réflexion collective va s’ouvrir les 13 et 14 janvier 2022. Ces deux jours seront consacrés à inscrire ce que font les MSH, ou ce qu’elles pourraient faire, dans le cadre de réflexions plus large : sur les réalités actuelles des interdisciplinarité(s) dans leurs différentes facettes, sur le pouvoir de définir les interdisciplinarité(s) du point de vue épistémologique et face aux « défis de société », et sur les choix des dispositifs susceptibles de favoriser l’interdisciplinarité.

Il s’agit finalement d’approfondir la place et le rôle spécifique du dispositif  national des MSH dans les mobilisations de recherche interdisciplinaire requises par les dynamiques propres de la connaissance et par les défis auxquels sont confrontées nos sociétés.

Programme

Jeudi 13 janvier

9h00–9h20 : Accueil des participants

9h20–9h35 : Introduction par la Présidence d’Aix-Marseille Université             

9h35–9h50 : Mise en perspective du colloque Interdisciplinarité(s) 

  • Jean-Pierre Gaudin, président du conseil scientifique du Réseau national des MSH, professeur émérite à Sciences Po Aix

9h50–10h50 : L’interdisciplinarité à l’œuvre dans les MSH

  • Didier Breton, professeur de démographie à l’université de Strasbourg, directeur de la Maison Interuniversitaire des Sciences de Homme - Alsace
  • Sophie Bouffier, professeur d’histoire grecque occidentale à Aix-Marseille Université, directrice de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme

Pause

11h00-12h30 : Table ronde 1 : Les recompositions des régimes de connaissance disciplinaires et l’interdisciplinarité

  • Bernadette Bensaude-Vincent, professeure émérite de philosophie et d’histoire des sciences à l’Université Paris 1 - Panthéon - Sorbonne
  • Jean-Louis Fabiani, directeur d’études EHESS, philosophe et sociologue, professeur à Central European University de Vienne
  • Saadi Lahlou, professeur de psychologie sociale à la London School of Economics and Political Science, directeur de l’Institut d’études avancées de Paris
  • Jean de Munck, professeur de philosophie et de sociologie à l’Université Catholique de Louvain (modérateur de la table ronde).

Pause Repas

14h30-16h00 : Table ronde 2 : Les modalités d’inscription de l’interdisciplinarité dans les perspectives de recherche des SHS

  • François Héran, professeur au Collège de France, sociologue, anthropologue et démographe, titulaire de la chaire Migrations et sociétés
  • Marie-Claude Maurel, directrice d’études à l’EHESS, géographe, membre de l’Académie d’Agriculture de France et de l’Academia Europeae.
  • Sébastien Oliveau, maître de conférences à Aix-Marseille Université, directeur de l’infrastructure de recherche (IR*) PROGEDO
  • Pierre Mœglin, professeur à l’Université Paris-XIII, membre de l’Institut Universitaire de France (modérateur de la table ronde).

Vendredi 14 janvier

9h00-9h10 : Accueil des participants

9h10-9h30 : Introduction de la seconde journée

  • Stéphanie Vermeersch, directrice de recherche CNRS, sociologue, directrice adjointe scientifique à l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS (InSHS-CNRS)

9h30-11h00 : Table ronde 3 : Les conditions et dispositifs de légitimation d’une politique d’interdisciplinarité

  • Pierre-Cyrille Hautcœur, directeur d’études de l’EHESSChaire d’économie politique des marchés financiers
  • Martina Knoop, directrice de recherche CNRS, physicienne, directrice de la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires (MITI).
  • Louise Vandelac, professeure titulaire à l’Institut des sciences de l’environnement et au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal
  • Dominique Pestre, directeur d’études de l’EHESS, Chaire sciences, sociétés, pouvoirs, approches historiques (modérateur de la table ronde).

Pause           

11h10-12h30 : Les MSH et les politiques incitatives d’interdisciplinarité (Confirmation en cours)

12h30-13h00 : Conclusion – débat

Pause Repas

14h30 : Fin du colloque

Inscriptions

La situation sanitaire nous contraint à adapter les modalités de participation au colloque.

Celui-ci se déroulera intégralement en distanciel.

Les INSCRIPTIONS sont ouvertes jusqu’au jour du colloque : https://rnmsh-colloque.sciencesconf.org

Les liens de connexion aux journées des 13 et 14 janvier seront transmis par mail aux inscrits et relayés sur le site web du colloque.

Places

  • Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH), 5, rue du Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France (13097)

Event format

Full online event


Date(s)

  • Thursday, January 13, 2022
  • Friday, January 14, 2022

Keywords

  • interdisciplinarité

Contact(s)

  • Solveig Hueber
    courriel : solveig [dot] hueber [at] univ-amu [dot] fr

Information source

  • Solveig Hueber
    courriel : solveig [dot] hueber [at] univ-amu [dot] fr

To cite this announcement

« Interdisciplinarité(s) », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, December 13, 2021, https://calenda.org/945800

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search