HomeCarrières atypiques et engagements professionnels chez les enseignants

HomeCarrières atypiques et engagements professionnels chez les enseignants

*  *  *

Published on Wednesday, January 19, 2022

Abstract

Que nous apprennent les carrières atypiques des enseignants sur leur rapport au métier et à la carrière, sur leurs façons de s’engager dans leur activité professionnelle et sur le sens qu’ils lui attribuent ? Dans ce colloque, nous proposons de réfléchir à ce que les carrières enseignantes atypiques nous permettent de comprendre « du » métier enseignant. Nous faisons l’hypothèse que l’examen des marges permet en creux de saisir certaines logiques professionnelles centrales, mais aussi des transformations structurelles qui pèsent sur ce groupe professionnel.

Announcement

Argumentaire

Que nous apprennent les carrières atypiques des enseignants sur leur rapport au métier et à la carrière, sur leurs façons de s’engager dans leur activité professionnelle et sur le sens qu’ils lui attribuent ? Dans ce colloque, nous proposons de réfléchir à ce que les carrières enseignantes atypiques nous permettent de comprendre « du » métier enseignant. Nous faisons l’hypothèse que l’examen des marges permet en creux de saisir certaines logiques professionnelles centrales, mais aussi des transformations structurelles qui pèsent sur ce groupe professionnel.

Le métier enseignant ou plutôt les métiers de l’enseignement sont très encadrés, donc unifiés sous certains aspects (à commencer par les règles de la fonction publique et par le traitement centralisé et massifié des personnels par le ministère de l’Education nationale), les statuts des enseignants du primaire et du secondaire s’étant dans les faits rapprochés depuis les années 1930 (Deauvieau, 2005). Dans le même temps, le groupe professionnel des enseignants reste aujourd’hui sujet à une forte différenciation, s’agissant des carrières ou des pratiques professionnelles. Des auteurs parlent de « mondes enseignants » (Farges, 2017) et de « nébuleuse professionnelle » (Blanchard, Cayouette-Remblière, 2016) ou « d’identité introuvable » (Buisson Fenet et Rey, 2019).

Les enquêtes montrent que les raisons du choix de devenir enseignant sont assez homogènes, que ce choix s’établit majoritairement avant le baccalauréat, que la part des hésitants est relativement faible (Farges, 2017), et que les raisons invoquées par les enseignants sont stables depuis trente ans (Périer, 2016). Stables quoique différentes entre le premier degré (autour de l’âge, de la polyvalence et de la relation psycho-affective avec les enfants (Broccolichi, Joigneaux et Miewrjeski, 2018)) et le second degré (autour du goût d’une discipline, de l’âge des publics et du contenu des programmes (Périer, 2016)).

Malgré ces tendances relativement unifiées, le groupe des enseignants demeure hétérogène : les statuts divergent du privé au public, selon les niveaux d’enseignement, au sein d’un même niveau. Le nombre d’heures d’enseignement exigées diffèrent aussi, tout comme les rémunérations. Par ailleurs, les carrières enseignantes se répartissent dans l’espace hiérarchisé de l’institution scolaire où les postes, inégalement désirables, s’ancrent dans des conditions d’exercice très diverses et sont tributaires du jeu institutionnel des affectations (Guibert, Lazuech 2010 ; Kherroubi, Millet et Thin, 2018). Cette différenciation des postes est renforcée par le fait que depuis les années 1980, les injonctions institutionnelles tendent à diversifier les tâches des enseignants dans et au-delà du cadre de la classe (mise en œuvre de pédagogies spécifiques, prescriptions de contenus, évaluation par compétences, interdisciplinarité, orientation des élèves, travail en équipe, partenariats extérieurs, relations plus étroites aux parents, etc.). Les pratiques enseignantes sont de fait encadrées par un univers de normes et d’injonctions très codifié et normé, mais elles sont aussi soumises à des variations, à de fortes incertitudes, marquées par l’existence de « routines incertaines » (Tardiff et Lessart, 1999 ; Barrère, 2002). En cela, la multiplicité des contraintes ne lève pas l’indétermination constitutive du métier (Duru-Bellat, Farges, Van Zanten, 2018) et renforce parfois le malaise enseignant et le sentiment de déprofessionnalisation (Lantheaume et Hélou, 2008 ; Balland, 2009 ; Barrère, 2017). Dans cet espace mosaïque, la profession enseignante offre peu de perspectives de mobilité professionnelle car l’éventail des postes auxquels les individus peuvent prétendre est restreint (Lortie, 1975).

En contrepoint d’une vision stable et linéaire des carrières enseignantes (Huberman, 1989), nous souhaitons faire un pas de côté et nous intéresser ici aux carrières atypiques des enseignants des premier et second degrés. Il s’agira d’abord de s’interroger sur ce qui permet de différencier le typique de l’atypique. Le colloque pourra ainsi être l’occasion ainsi de revenir méthodologiquement sur ces carrières atypiques. Comment saisir et aussi comment traiter, de manière statistique ou ethnographique, ce qui fait l’atypique quand on approche les parcours et les carrières enseignantes ?

Modalités de soumission

Les propositions de communication, de l’ordre d’une page, sont attendues pour le 28 février 2022 maximum et doivent comporter un titre, indiquer le nom du ou des auteur·es et de leur(s) institution(s) de rattachement et préciser la problématique traitée, le matériau sur lequel la proposition s’appuie et les principaux éléments qui seront présentés.

Les propositions seront envoyées simultanément aux deux adresses : ludivine.balland@univ-nantes.fr et marie.david@univ-nantes.fr

Les réponses aux propositions de communications seront envoyées à la fin du mois de mars.

Comité d’organisation

  • Ludivine Balland (CENS, Inspé de Nantes) ;
  • Marie David (CENS, Inspé de Nantes) ;
  • Alice Lermusiaux (CENS, Inspé de Nantes) ;
  • Charlotte Roger (Inspé de Nantes).

Comité scientifique

  • Inès Albandea (CREN) ;
  • Patrice Bourdon (CREN) ;
  • Géraldine Farges (IREDU) ;
  • Pascal Guibert (CREN) ;
  • Gérald Houdeville (CENS) ;
  • Claire Lemêtre (CIRCEFT-ESCOL) ;
  • Tanguy Philippe (CREN) ;
  • Tristan Poullaouec  (CENS) ;
  • Marie Toullec (CREN).

Bibliographie

Barrère A., 2017, Au cœur des malaises enseignants, Paris, Armand Colin.

Balland L., 2009, Une sociologie politique de la crise de l’école. De la réussite d’un mythe aux pratiques enseignantes, thèse de doctorat, Université Paris Nanterre.

Bernard P.Y, Jacob C., Houdeville G., Suaud C., « Etude sur les effets de l’accompagnement de décrocheurs scolaires en service civique. Une enquête en Bouches-du-Rhône », Rapport pour l’Agence du service civique, juillet 2021.

Blanchard M., 2016, Cayouette-Remblière J., Sociologie de l’école, Paris, La découverte.

Broccolichi S., Joigneaux C. et Mierzejewki S., 2018, Le parcours du débutant. Enquêtes sur les premières années d’enseignement à l’école primaire, Arras : Artois Presses Université.

Buisson-Fenet H., 2019, « L’école (lyonnaise) à l’hôpital', entre déprofessionnalisation enseignante et extension du mandat pédagogique », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, nᵒ 18.

Buisson-Fenet H., Rey O., 2019, Le métier d'enseignant : une identité introuvable ?, Lyon, ENS Éditions.

Deauvieau J., 2009, « Le monde enseignant », In : Terrail J.P., L’école en France. Crise, pratiques, perspectives, Paris, La dispute, p. 41-55.

Duru-Bellat M., Farges G., Van Zanten A. , 2018, Sociologie de l’école, Paris, Armand Colin.

Farges G., 2017, Les mondes enseignants, Paris, PUF.           

Giraud F., 2019, « Des parcours de conversion aux pratiques pédagogiques « nouvelles » : entre labellisation de pratiques professionnelles et convictions pédagogiques », Spécificités, n°12.

Guibert, P. & Lazuech, G. (2010). « Parcours professionnels et professionnalisation des enseignants du secondaire: des régularités du social aux trajectoires singulières », Recherches en éducation, 8, 50-62, http://www.recherches-en-education.net/IMG/pdf/REE-no8.pdf

Huberman M., 1989, « Les phases de la carrière enseignante. Un essai de description et de prévision », RFP, 86.

Kherroubi M., Millet M., Thin D., 2018, « Enseigner dans les marges. L'exemple des enseignants de dispositifs relais », Sociétés contemporaines, (N° 109).

Lantheaume F. et Hélou C., 2008, La souffrance des enseignants. Une sociologie pragmatique du travail enseignant, Paris, PUF.

Lemêtre C., 2012, « La création et la diffusion du « bac théâtre » : une offre scolaire promue « d'en bas » », Politix, 98.

Lortie D., 1975, School-Teacher : a sociological study, Chicago III: Chicago Press.

Périer P., 2016, Professeurs débutants. Les épreuves de l’enseignement, Paris, PUF.

Prat I., 2019, Des instituteurs aux managers de l’éducation populaire. Étude des trajectoires de salariés « permanents » de la Ligue de l’enseignement, Thèse de sociologie, Université de Poitiers.

Salane F., 2021, « Enseigner en prison : est-ce le même métier ? », communication aux Journées internationales de sociologie du travail, Lausanne, 10-12 novembre.

Tardiff M. et Lessart C., 1999, Le travail enseignant au quotidien. Expérience, interactions humaines et dilemmes professionnels, Bruxelles : De Boeck Université.

Places

  • La cité des congrès
    Nantes, France (44)

Date(s)

  • Monday, February 28, 2022

Keywords

  • carrière, enseignant, atypique, engagement professionnel, épistémologie, marge

Contact(s)

  • Ludivine Balland
    courriel : ludivine [dot] balland [at] univ-nantes [dot] fr
  • Alice Lermusiaux
    courriel : alice [dot] lermusiaux [at] univ-nantes [dot] fr
  • Mary David
    courriel : marie [dot] david [at] univ-nantes [dot] fr

Information source

  • Ludivine Balland
    courriel : ludivine [dot] balland [at] univ-nantes [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Carrières atypiques et engagements professionnels chez les enseignants », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, January 19, 2022, https://calenda.org/957272

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search