AccueilÉcoféminismes

AccueilÉcoféminismes

*  *  *

Publié le mercredi 09 mars 2022

Résumé

Né dans les années 1970 de la conjonction des pensées féministes et écologistes, l’écoféminisme relie d’abord deux formes d’exploitation, celle des hommes sur les femmes et celle des humains sur la nature. L’oppression des femmes et la destruction de la nature relèvent d’un même modèle de civilisation patriarcale qu’il faut dépasser. Remettant plus largement en cause le système dominateur dans son ensemble et faisant le lien entre le sexisme, le racisme, le patriarcat et la colonisation, le mot d’écoféminisme renvoie en vérité à des pensées et des pratiques diverses. À l’heure où le terme fait irruption dans le débat public, et où les théories et pratiques militantes qui en relèvent se trouvent souvent caricaturées, il nous a semblé utile pour les doctorant·es de rassembler plusieurs spécialistes à même de lui redonner toute son épaisseur et sa complexité.

Annonce

Programme

11 mars 2022, Université de Lille

Organisée par Paula Cossart (FASEST, CERAPS), dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « Penser le genre » de l’Ecole doctorale SHS coordonné par Fatma Ramdani (CÉCILLE).

  • 9h30 - Catherine Larrère, Professeure émérite en philosophie, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, « L’écoféminisme : naturalisation et nature(s) »
  • 10h - Caroline Goldblum, Historienne, « Françoise d’Eaubonne à l’origine du mouvement écoféministe en France »

10h30-11h : Pause et questions

  • 11h - Jean-Baptiste Vuillerod, Agrégé et Docteur en philosophie, Sophiapol, Nanterre, Université de Namur, « Une source de l’écoféminisme : la Théorie critique de Theodor W. Adorno et de Max Horkheimer »
  • 11h30 - Maureen Bal, Doctorante en science politique, Institut de Recherche Montesquieu (CMRP-IRM), Université de Bordeaux, « L’idéologie : une catégorie d’analyse pertinente de l’écoféminisme ? »

12h-12h30 : Pause et questions

12h30-14h : Déjeuner

  • 14h - Cassandre Di Lauro, Doctorante en Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, Université de Lille, « Gouines des champs : la campagne états-unienne comme terreau du séparatisme lesbien dans les années 1970 »
  • 14h30 - Geneviève Pruvost, Chargée de Recherche au CNRS, CEMS-EHESS, « Des femmes et de la subsistance. Comment repenser les mobilisations »

15h-15h30 : Pause et questions

  • 15h30 - Virginie Maris, Directrice de Recherche au CNRS, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE), Montpellier, « Perspectives écoféministes sur la pensée du sauvage : critiques et ressources »
  • 16h - Caroline Lejeune, UNIL, « Ecologie et féminisme : de la convergence des idées aux humanités environnementales »

16h30-17h30 : Questions et discussion finale

Lieux

  • Salle F. 015 - Université de Lille, maison de la recherche
    Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Format de l'événement

Événement hybride sur site et en ligne


Dates

  • vendredi 11 mars 2022

Mots-clés

  • écoféminisme, écologie, féminisme, genre, environnement

Contacts

  • Paula Cossart
    courriel : paula [dot] cossart [at] univ-lille [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Paula Cossart
    courriel : paula [dot] cossart [at] univ-lille [dot] fr

Licence

CC0-1.0 Cette annonce est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons CC0 1.0 Universel.

Pour citer cette annonce

« Écoféminismes », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 09 mars 2022, https://doi.org/10.58079/18h9

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search