HomeThe Central African diaspora in Belgium: A transnational anthropology of food practices, narratives and social relations

HomeThe Central African diaspora in Belgium: A transnational anthropology of food practices, narratives and social relations

The Central African diaspora in Belgium: A transnational anthropology of food practices, narratives and social relations

Post-doctorat à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et au Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC)

*  *  *

Published on Monday, March 21, 2022

Abstract

DiaspoFood est un projet de recherche en anthropologie de l’alimentation au sein des diasporas d’Afrique subsaharienne, et principalement d’Afrique centrale. Ce post-doctorat est proposé à temps plein, réparti sur deux mi-temps : l’un à l’Université libre de Bruxelles (Belgique) en tant que chercheur (50%), l’autre en tant que chef de travaux au Musée royal de l’Afrique centrale, et ce pour une durée indéterminée.

Announcement

Environnement

Le Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC) ou en néerlandais, Koninklijk Museum voor Midden-Afrika (KMMA) est un établissement scientifique fédéral belge situé à Tervuren, à quelques kilomètres de Bruxelles. Il s'agit à la fois d'un musée consacré à l'Afrique centrale et d'un institut de recherche spécialisé sur l'Afrique subsaharienne et plus spécifiquement sur l'Afrique Centrale. Le chercheur ou la chercheuse retenu(e) intégrera le service « Culture et Société », unité de recherche pluridisciplinaire, sous la supervision de M. Jacky Maniacky, chef du service.

L’Université libre de Bruxelles est un établissement d'enseignement et de recherche situé Avenue Franklin Roosevelt 50, 1050 Bruxelles. Les recherches qui sous-tendent le contenu de la fonction à pourvoir seront menées au sein de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales, dans le centre de recherche « Laboratoire d'anthropologie des mondes contemporains » (LAMC), sous la supervision de Pierre Petit, professeur à l’ULB et maître de recherches au FNRS.

Objectif

L'objectif à long terme de la proposition est de pérenniser l'expertise développée conjointement par l'ULB et le MRAC sur l’anthropologie alimentaire de la diaspora africaine en Belgique et des populations de l’Afrique centrale, ainsi que sur les relations transnationales et les dynamiques de changement entre ces deux espaces de référence.

Description du poste

La/le titulaire du poste mènera au MRAC et à l’ULB un projet de recherche en anthropologie de l’alimentation au sein des diasporas d’Afrique subsaharienne, et principalement d’Afrique centrale. Cette recherche donnera lieu à des enquêtes ethnographiques en Belgique ainsi qu’en Afrique centrale, afin de cerner les dynamiques des pratiques alimentaires en cours entre les deux continents.

Il/elle devra assurer des enseignements à l’ULB, à définir progressivement après engagement : l’organisation d’un séminaire général sur l’anthropologie de l’alimentation, à destination d’étudiants de BA3/MA1 est souhaité dès la seconde année ; un second cours complètera la charge à terme. Il/elle participera par ailleurs à la mise en place de projets à destination d’un plus large public au sein du MRAC.

Le poste consiste en un engagement conjoint par les deux partenaires :

  • comme Chef de travaux (personnel scientifique, grade SW2) sous contrat à durée indéterminée à mi-temps (0,5 ETP) au MRAC : Leuvensesteenweg 13, 3080 Tervuren.
  • comme Chercheur post-doctorant contractuel à durée indéterminée à mi-temps (0.5ETP) à l’Université libre de Bruxelles : Avenue Franklin Roosevelt 50 à 1050 Bruxelles.

La personne candidate doit être prête à occuper les deux postes à mi-temps et doit également postuler aux deux postes. La candidature à l'un ou l’autre des deux postes à mi-temps (de façon séparée) n'est pas possible. Il/elle se conforme aux réglementations des deux institutions.

Durée

Date d’entrée en fonction : entre le 1/08/2022 et le 1/09/2022 ; Durée indéterminée.

Rémunération et avantages sociaux

Pour le MRAC-KMMA

échelle barémique SW21 (31.880,00 EUR – 48.350,00 EUR salaire brut non indexé, soit un salaire brut indexé de 2.450 EUR sans ancienneté). L'ancienneté est calculée sur tous les services prestés dans les services publics et comme chercheur.

Avantages:

Remboursement des frais de déplacement domicile/lieu de travail si utilisation des transports en commun ou allocation vélo ; accessibilité aisée via les transports en commun (proximité de la gare Bruxelles-Central) ; possibilité d’obtenir une prime de bilinguisme (fr, nl) ; régime de congés : 13 jours par année civile (contrat mi-temps MRAC-KMMA) ; gratuité des musées fédéraux bruxellois. Toutes les informations relatives au travail dans les instances fédérales sont disponibles sur Fedweb, le portail du personnel fédéral.

Pour l'ULB

selon les barèmes applicables au personnel engagé sur fonds extérieurs. Un préavis sera envoyé au chercheur en fonction de l’échéance financière du programme.

Avantages:

Intervention dans les frais de transport en commun (condition de distance minimale de 5km) ; pension extra-légale ; possibilité de souscrire à une assurance hospitalisation (celle-ci sera automatique (gratuite) après 2 ans) ; accès au Service médical de l’ULB qui offre des consultations de médecine générale et de médecine spécialisée à l’ensemble de la communauté universitaire. Les honoraires des consultations et actes techniques réalisés par les médecins du Service médical de l’ULB sont entièrement couverts par la mutuelle.

Profil de fonction

Compétences

  • Le candidat/la candidate dispose d’une expertise dans le domaine de l’anthropologie de l’alimentation et/ou des diasporas ;
  • Il/elle a déjà réalisé des recherches ethnographiques en Afrique centrale, ou sur un terrain du Sud comparable, en termes socioculturels, à celui de l’Afrique centrale ;
  • Il/elle est disposé.e à réaliser régulièrement des séjours de recherche en Afrique centrale, sur des terrains urbains et ruraux, en collaboration avec des institutions locales ;
  • Il/elle a déjà à son actif des publications, notamment en anglais, dans des revues de référence en anthropologie ou sous forme de monographie ;
  • Il/elle s’engage à coordonner une conférence internationale sur le thème du projet à l’horizon de 2024 ;
  • Il/elle est disposé.e à prendre une part active à des activités pédagogiques (à l’ULB) et à des activités muséales/événementielles (au MRAC) impliquant des membres de la diaspora. Une connaissance du domaine de l’anthropologie visuelle sera un atout dans la candidature.
  • Une expérience postdoctorale est souhaitée.
  • maîtrise de l’anglais et du français comme langues de travail. La connaissance du néerlandais, ou l’engagement en vue de son apprentissage, constituent des atouts pour la candidature. La connaissance de langues et cultures de l’Afrique centrale constitue elle aussi un atout.

Diplôme

Doctorat en anthropologie (ou dans une discipline proche, comme la sociologie notamment), obtenu depuis 12 ans maximum le 10 mai 2022.

Régime linguistique

Ce poste est accessible aux personnes pouvant être affectées au rôle de langue française, en application des règles à cet effet déterminées par les lois sur l'utilisation des langues en matière administrative.

Modalités de candidature

Les candidatures (CV, lettre de motivation (2 pages max.), projet de recherche (4 pages max.) qui personnalise le projet initial des promoteurs (voir fichier PDF en anglais) doivent être envoyées  au Rectorat de l’Université libre de Bruxelles (à l’adresse : rectrice@ulb.be) et au Décanat de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales (à l’adresse : decanat.phisoc@ulb.be) avec la référence « FED-tWIN DiaspoFood »

au plus tard le 10 mai 2022.

Sélection

Les candidatures seront analysées par un jury mixte MRAC–ULB qui établira une shortlist sur base des dossiers. Les candidats retenus seront invités à un entretien qui aura lieu entre mai et juin 2022. Les modalités de cet entretien, devant le même jury et visant à mieux connaître les capacités des candidats et leurs affinités avec la fonction, seront communiquées deux semaines avant l’entretien.

Après réception du résultat à une épreuve de sélection, les candidats peuvent demander dans les 3 mois un compte rendu par écrit.

En tant que personne présentant un handicap, un trouble ou une maladie, vous pouvez demander des aménagements raisonnables de la procédure de sélection et demander un avis quant à l’aménagement de votre poste de travail.

Places

  • avenue Franklin Roosevelt 50
    Ixelles-Elsene, Belgium (1050)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, May 10, 2022

Attached files

Keywords

  • anthropologie alimentaire, diaspora, Afrique centrale, Belgique

Contact(s)

  • Pierre Petit
    courriel : Pierre [dot] Petit [at] ulb [dot] be
  • Jacky Maniacky
    courriel : jacky [dot] maniacky [at] africamuseum [dot] be
  • Ressources humaines MRAC
    courriel : hr-rh [at] africamuseum [dot] be
  • Département Recherches ULB
    courriel : pauline [dot] haumont [at] ulb [dot] be

Information source

  • Isabelle Renneson
    courriel : Isabelle [dot] Renneson [at] ulb [dot] be

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« The Central African diaspora in Belgium: A transnational anthropology of food practices, narratives and social relations », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Monday, March 21, 2022, https://doi.org/10.58079/18is

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search