HomeFictions du mariage (XIXe-XXIe siècle)

HomeFictions du mariage (XIXe-XXIe siècle)

*  *  *

Published on Thursday, March 31, 2022

Abstract

Détournement du mariage arrangé, nuit de noces privilégiant le plaisir féminin, présence d’une scène perçue par certain·e·s téléspectateurs et téléspectatrices comme un viol conjugal de la femme sur son mari : voilà une vision du mariage XIXe siècle revu par le prisme du XXIe siècle, telle que nous l’a proposée récemment la série à succès La Chronique des Bridgerton, diffusée sur Netflix en décembre 2020. Au-delà de cette réappropriation fantasmée de l’institution du mariage, retravaillée par des problématiques sociétales contemporaines, il est intéressant de se demander pourquoi la fiction de mariage en tant que telle – et ce même quand elle assume les attributs les plus rose bonbon kitsch – continue de fasciner un large public, alors même que, dans nos sociétés occidentales, cette dernière est remise en question, peut être jugée caduque et est désormais confrontée à d’autres modèles. Avec ce colloque, nous aimerions à la fois nous replonger dans la fiction du mariage telle que le XIXe siècle l’a construite, tout en ouvrant la réflexion à la manière dont nos sociétés contemporaines s’emparent aujourd’hui de cette même fiction, en la remodélisant ou non.

Announcement

Argumentaire

Détournement du mariage arrangé, nuit de noces privilégiant le plaisir féminin, présence d’une scène perçue par certain·e·s téléspectateurs et téléspectatrices comme un viol conjugal de la femme sur son mari : voilà une vision du mariage XIXe siècle revu par le prisme du XXIe siècle, telle que nous l’a proposée récemment la série à succès La Chronique des Bridgerton, diffusée sur Netflix en décembre 2020. Au-delà de cette réappropriation fantasmée de l’institution du mariage, retravaillée par des problématiques sociétales contemporaines, il est intéressant de se demander pourquoi la fiction de mariage en tant que telle – et ce même quand elle assume les attributs les plus rose bonbon kitsch – continue de fasciner un large public, alors même que, dans nos sociétés occidentales, cette dernière est remise en question, peut être jugée caduque et est désormais confrontée à d’autres modèles.

Souvent, les produits culturels contemporains ménagent justement un repli temporel vers le XIXe siècle, grand siècle du roman de mariage, pour justifier la construction d’un récit dont le noyau est bien la bonne vieille intrigue amoureuse, allant de la scène de première rencontre à l’autel.

Avec ce colloque, nous aimerions à la fois nous replonger dans la fiction du mariage telle que le XIXe siècle l’a construite, tout en ouvrant la réflexion à la manière dont nos sociétés contemporaines s’emparent aujourd’hui de cette même fiction, en la remodélisant ou non.

Aussi, ce colloque se veut-il ouvert à des genres littéraires et à des productions culturelles variées (films, séries…) et s’inscrira dans une perspective comparatiste, essayant de mettre au jour les particularités de ces représentations de la conjugalité en fonction des aires culturelles et linguistiques envisagées.

Informations pratiques

Entrée libre, ouverte à toutes et à tous.

Programme

Mercredi 13 avril 2022

Amphi Max Weber (bât. W)

  • 9h30 – Accueil et mot d’introduction par Hélène Dubail (Université Paris Nanterre) et Amandine Lebarbier (Université Paris Nanterre)

10h – Conférence

  • « Idéal amoureux et réalité conjugale : réflexions sur un impensé du romantisme » par Alain Vaillant (Université Paris Nanterre)

Modération : Amandine Lebarbier (Université Paris Nanterre)

11h – Pause café

11h15-12h15 – Raison et sentiment

Modération : Aline Lebel (Université Paris Nanterre)

  • « Scènes illustrées de la vie conjugale : de Balzac à Daumier et retour » par Silvia Baroni (Université de Bologne)
  • « Kierkegaard et la fiction du mariage : valeurs esthétique et éthico-religieuse d’une catégorie existentielle » par Elodie Gontier (Université Paris-Sorbonne)

12h15 –  Déjeuner

14h-15h00 – Une demande en mariage

Modération : Philippe Zard (Université Paris Nanterre)

  • « Colette, Claudine à Paris (1900) : De la première rencontre aux fiançailles : continuités et ruptures » par Audrey Hennart (INSPE Lille Hauts de France)
  • « La fiancée américaine dans les romans d’Anthony Trollope ou comment la jeune fille du Nouveau Monde vient troubler les stratégies matrimoniales de l’ère victorienne » par Elisabeth Viain (Université Paris-Sorbonne)

15h00 – Pause café

15h15-16h15 – Le mariage était presque parfait

Modération : Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

  • « Le paradigme du “mariage parfait” et ses reconfigurations dans le roman portugais contemporain » par Paula Almeida Mendes (Université de Porto)
  • « Casamento não é brincadeira» : Jeux d’enfants et parodies de mariage dans Les Malices de Petit Nez de Monteiro Lobato, inventeur de la littérature de jeunesse brésilienne » par Pauline Franchini (Université de Bourgogne)

Jeudi 14 avril 2022

Amphi Max Weber (bât. W)

9h30 – Accueil

10h00-11h00 – Scènes de la vie conjugale

Modération : Hélène Dubail (Université Paris Nanterre)

  • « Vie conjugale et médiocrité des sentiments dans l’œuvre de Némirovsky » par Teresa Lussone (Université de Bari Aldo Moro)
  • « Le mariage au quotidien dans la comédie matrimoniale et le mélodrame hollywoodien (1954-1965) : enfermement, évasion et retour à l’ordre » par Francesco Schiariti (Université Paris Saint-Denis)

11h00 – Pause café

11h15-12h15 – Madame porte la culotte

Modération : Karen Haddad (Université Paris Nanterre)

  • « Vertu, tendresse, volupté et devoir : le désir féminin à l’épreuve dans les romans conjugaux de Flaubert, Capuana et Machado  » par Gabriela Lobosque (Université Paris-Sorbonne et Université de Bologne)
  • « “L’épouseur à toutes mains” : renouvellement du motif du mariage donjuanesque dans les réécritures littéraires et cinématographiques du mythe de Don Juan aux XXe et XXIe siècles » par Aurélia Gournay (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

12h15 – Déjeuner

14h-15h30 – Certains l’aiment chaud

Modération : Carole Boidin (Université Paris Nanterre)

  • « L’Indiscrète ou le mystère de la nuit de noces sur la scène du Théâtre du Gymnase (1880) » par Laurène Haslé (Université Paris Nanterre)
  • « Le devoir de plaisir conjugal : l’injonction au plaisir de l’épouse dans le roman du second XIXe siècle » par Lucie Nizard (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)
  • « Mariage, adultère et sexualité : représentations du plaisir féminin dans les romans Madame Bovary de Gustave Flaubert, Effi Briest de Theodor Fontane et Anna Karenine de Léon Tolstoï et leurs adaptations cinématographiques récentes » par Anne-Claire Marpeau (ENS Lyon et Université de Colombie-Britannique, Vancouver)

Vendredi 15 avril 2022

Amphithéâtre Max Weber (bât. W) (Matin)

Salle des conférences (bâtiment de la formation continue) (Après-midi)

9h00 – Accueil

9h30 – Conférence

  • « La construction fantasmée de la conjugalité dans l’oeuvre de Jane Austen » par Catherine Lallemand (Université Paris Nanterre)

Modération : Hélène Dubail (Université Paris Nanterre)

10h30-11h30 – Madame de… 

Modération : Fabrice Moulin (Université Paris Nanterre)

  • « Mariage et construction identitaire dans l’oeuvre romanesque de Djaïli Amadou Amal » par Fadil Abel Nsangou (Université de Dschang, Cameroun)
  • « Les fictions conjugales critiques et politiques de l’art contemporain » par Chloé Conant-Ouaked (Université de Limoges)

11h30 – Pause café

11h45-12h45 – Loin de la foule déchaînée

Modération : Clara Metzger (Université Paris Nanterre)

  • « Mariage impossible dans les romans de Claire de Duras (1777 – 1828) » par Julien Jeffredo (Université de Reims)
  • « “Was marriage impossible after all?” Reconfiguration de l’intrigue du mariage dans Maurice d’E.M. Forster » par Maxime Petit (Université Toulouse 2 Jean Jaurès & Université Toulouse 1-Capitole)

12h45 – Déjeuner

14h30-15h30 – Et si c’était vrai…

Modération : Amandine Lebarbier (Université Paris Nanterre)

  • « L’impossible distinction entre fiction et réalité : imaginaires romantiques et représentations du mariage dans l’émission de télé-réalité Mariés au premier regard » par Aziliz Kondracki (Centre Norbert Elias de Marseille, École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
  • « Emma Bovary et le Docteur Pascal, mariés au premier regard » par Charles Coustille (Université Gustave Eiffel)

15h30-16h00 – Conclusion par Hélène Dubail (Université Paris Nanterre) et Amandine Lebarbier (Université Paris Nanterre)

Responsables scientifiques

  • Hélène Dubail
  • Amandine Lebarbier

Places

  • Amphithéâtre Max Weber du bâtiment W - Université de Nanterre 200, avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, April 13, 2022
  • Thursday, April 14, 2022
  • Friday, April 15, 2022

Keywords

  • fictions du mariage, XIXe siècle, XXIe siècle

Contact(s)

  • Amandine Lebarbier
    courriel : a [dot] lebarbi [at] parisnanterre [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Amandine Lebarbier
    courriel : a [dot] lebarbi [at] parisnanterre [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Fictions du mariage (XIXe-XXIe siècle) », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, March 31, 2022, https://doi.org/10.58079/18ly

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search