HomeLivres en dialogue

HomeLivres en dialogue

*  *  *

Published on Tuesday, May 10, 2022

Abstract

Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme lancent une nouvelle série de rencontres autour de leurs récentes parutions. Associant les auteur·es à des personnalités d’horizons divers, Livres en dialogue propose des rencontres originales confrontant le projet d’un·e auteur·e à l’interprétation d’un·e lecteur·rice spécialiste du sujet : journalistes, artistes, hommes et femmes politiques, etc. Pendant 45 minutes, les auteur·e·s et leur(s) invité·e(s) débattront de leur lecture de l’ouvrage avant de donner la parole au public.

Announcement

Présentation

Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme lancent une nouvelle série de rencontres autour de leurs récentes parutions. Associant les auteur·es à des personnalités d’horizons divers, Livres en dialogue propose des rencontres originales confrontant le projet d’un·e auteur·e à l’interprétation d’un·e lecteur·rice spécialiste du sujet : journalistes, artistes, hommes et femmes politiques, etc. Pendant 45 minutes, les auteur·e·s et leur(s) invité·e(s) débattront de leur lecture de l’ouvrage avant de donner la parole au public.

Pensé dans un format court et dynamique, Livres en dialogue vise à présenter à un large public les ouvrages publiés aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme ainsi que leur(s) auteur·e(s). Chaque rencontre sera suivie d’une séance de dédicace.

Programme

30 juin 2022

à 18h

Walter Benjamin au micro. Un philosophe sur les ondes (1927-1933)

Soirée de présentation de l'ouvrage

À l'occasion de la parution de l'ouvrage Walter Benjamin au micro. Un philosophe sur les ondes (1927-1933) de Philippe Baudouin, paru le 5 mai dans la collection Bibliothèque allemande aux Éditions de la MSH, la Fondation Maison des sciences de l'homme organise une soirée de présentation de l'ouvrage.

Cette séance des Livres en dialogue réunira l'auteur de l'ouvrage Philippe Baudouin et Sally Bonn, journaliste chez France Culture.

L’année 2022 marque le 130ème anniversaire de Walter Benjamin. Cette occasion permet de découvrir un aspect mal connu des travaux du philosophe : son travail sur la radio.

Ce livre est une réédition augmentée du livre de Philippe Baudouin paru en 2009 aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme. Il a reçu le prix Inathèque décerné par l’Institut national de l’audiovisuel.

À l'issue de la discussion, vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions à nos invités. La rencontre sera suivie d'un moment de convivialité.

Nos invités

Philippe Baudouin vit et travaille à Paris. Il est réalisateur radio et maître de conférences associé en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris-Saclay. Il est également membre du Centre de Recherche en Design de l’ENS Paris-Saclay. Il a dirigé l’ouvrage Walter Benjamin, Écrits radiophoniques de W. Benjamin (Allia, mars 2014), et est l’auteur des deux ouvrages suivants : Au microphone : Dr. Walter Benjamin. W. Benjamin et la création radiophonique – 1929-1933 (Éditions de la MSH, Prix Inathèque 2009) et Les Forces de l’ordre invisible. Émile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise (Le Murmure, 2016)

Sally Bonn s’intéresse à l’écriture sous toutes ses formes (littéraire et artistique, critique et théorique). Maître de conférence en esthétique à l’Université Picardie Jules Verne, également critique d’art (Artpress/France Culture) et commissaire d’exposition. Elle a co-dirigé deux revues d’art et de littérature (Le Salon et N/Z) et dirige la collection d’écrits d’artistes Les indiscipliné.es aux éditions Macula. Elle a publié de nombreux textes dans des catalogues d’artistes et des revues, plusieurs essais et une fiction-critique. En 2017 a paru Les Mots et les œuvres, Fiction & Cie, Le Seuil. Son dernier livre, un récit intitulé Écrire, écrire, écrire, vient de paraître aux Éditions Arléa.

L'ouvrage

Walter Benjamin est resté célèbre grâce à ses travaux en tant que philosophe, historien de l’art ou encore critique littéraire. Cet ouvrage présente un aspect méconnu de ses activités : entre 1927 et 1933, Benjamin a enregistré une centaine d’interventions au microphone sur les antennes de Berlin et Francfort et s’est efforcé de dépasser les formes journalistiques de pur divertissement. À travers ses chroniques littéraires ou ses contes radiophoniques pour enfants, le philosophe berlinois a souhaité repenser le matériau sonore diffusé sur les ondes.

Ce livre, réédition enrichie initialement publiée en 2009, propose d’aller à la rencontre de Walter Benjamin par le prisme de sa voix. Les recherches de Philippe Baudouin à l’origine du présent ouvrage tendent à faire entendre l’écho du philosophe, en proposant de redécouvrir l’intérêt à la fois théorique et pratique dont il témoigna pour la radio.

L’ouvrage comprend également des annexes sonores, avec d’une part les deux seuls témoignages sonores du philosophe connus à ce jour, extraits de la pièce radiophonique pour enfants Chahut autour de Kasperl, diffusée à la radio de Cologne le 9 septembre 1932, et d’autre part une interview de Stéphane Hessel réalisée par Philippe Baudouin pour France Culture, dans laquelle ce premier témoigne reconnaître la voix de Benjamin dans le personnage de Kasperl.

    Écouter le podcast Walter Benjamin, intellectuel de radio dans La Suite dans les Idées sur France Culture (7 mai 2022).

8 juin 2022

Cartes et fictions

À l'occasion de la parution de l'ouvrage Cartes et fictions (XVIe-XVIIIe siècle) de Roger Chartier, paru le 14 avril dans la collection Faire savoir des Éditions du Collège de France et diffusé par FMSH Diffusion, la Fondation Maison des sciences de l'homme organise une soirée de présentation de l'ouvrage.

Cette séance des Livres en dialogue réunira l'auteur de l'ouvrage Roger Chartier et Florent Georgesco, journaliste au Monde des livres.

À l'issue de la discussion, vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions à nos invités. La rencontre sera suivie d'un moment de convivialité.

Nos invités

Roger Chartier est historien et professeur émérite au Collège de France, titulaire de la chaire Écrit et cultures dans l’Europe moderne de 2007 à 2016. Il a notamment codirigé, avec Henri-Jean Martin, une Histoire de l’édition française en quatre volumes (rééd. Fayard, 1989-1991).

Florent Georgesco est journaliste au Monde des livres.

L'ouvrage

Bilbo le Hobbit, les Chroniques de Narnia et Le Seigneur des anneaux ont habitué leurs lecteurs à rencontrer dans le livre une ou plusieurs cartes des territoires qu’ils décrivent. En allait-il de même pour les lecteurs des fictions de la première modernité, entre les xvie et xviiie siècles ? L’introduction de cartes n’allait pas de soi. Leur impression augmentait le coût des ouvrages, et la capacité des mots à produire des images mentales les rendait inutiles. Néanmoins, les cartes apparurent dans les œuvres d’imagination.

Initiée avec les cartes des itinérances de don Quichotte et menant jusqu’aux éditions vénitiennes d’œuvres de L’Arioste et de Pétrarque, cette enquête s’est principalement attachée à deux généalogies. La première, anglaise, donne à voir les périples d’un voyageur imaginaire présenté comme bien réel : elle conduit des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift à L’Utopie de Thomas More. La seconde, française et allégorique, a pour origine la Carte de Tendre, insérée dans la Clélie de Mademoiselle de Scudéry, et inclut les cartes galantes ou polémiques qui l’ont imitée. Selon les époques et les lieux, les cartes des fictions ont assumé divers rôles. Elles ont représenté des mondes à l’envers, satiriques, critiques ou utopiques ; elles ont brouillé la distinction entre le monde du livre et celui du lecteur ; elles ont nourri la raison et les rêves, au-delà même de la lettre du texte.

Cheminant d’œuvre en œuvre, Roger Chartier offre dans cet essai une nouvelle approche de la mobilité des fictions et de leurs interprétations.

La collection

La collection Faire savoir propose des ouvrages issus de recherches ancrées, sous différentes formes, au Collège de France. Elle prétend contribuer à « transmettre le savoir en train de se faire », conformément à la grande devise de l’institution, quels que soient la discipline ou le sujet abordé. Certains livres sont l’aboutissement de travaux extrêmement récents, absolument inédits, d’autres s’appuient sur des études plus anciennes, inédites également, dont la trace est conservée aux archives du Collège de France.

16 mai 2022

18h - 20h

Forum de la FMSH, 54 boulevard Raspail, Paris 6

Embryon, personne et parenté

Séverine Mathieu en dialogue avec Apolline Guillot

À l'occasion de la parution de l'ouvrage collectif Embryon, personne et parenté, dirigé par Séverine Mathieu, les Éditions de la Maison des sciences de l'homme organisent une soirée de présentation de l'ouvrage.

Cette séance des Livres en dialogue réunira la directrice de l'ouvrage Séverine Mathieu et la journaliste chez Philonomist, Apolline Guillot.

  • Des éléments de réponse aux questionnements autour des biotechnologies de la reproduction mais aussi de la recherche sur l’embryon.
  • Un ouvrage qui aborde les différents espaces et les différentes temporalités, offrant un voyage dans le temps et les civilisations.
  • Une formidable étude sur l'embryon, abordée sous un angle pluridisciplinaire : philosophie, histoire, anthropologie, sociologie.

À l'issue de la discussion, vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions à nos invitées. La rencontre sera suivie d'un moment de convivialité.- - -

Nos invitées

  • Séverine Mathieu est membre du laboratoire CNRS Groupe Sociétés Religions (GSRL). Croisant la sociologie des religions, de l’éthique, de la parenté et de la famille, elle s’intéresse depuis plusieurs années aux enjeux éthiques de la procréation médicalement assistée (PMA), au travers d’enquêtes ethnographiques. En 2019-2020, elle a coordonné l’organisation scientifique d’un cycle de conférences à l’IEA de Paris sur les enjeux sociétaux de la bioéthique et en coordonne un nouveau en 2020-2021, « Agir en temps de crise ».
  • Apolline Guillot est journaliste et philosophe des techniques. Normalienne agrégée de philosophie de l’École normale supérieure de Lyon, elle a fini ses études à HEC-Paris où elle s’est spécialisée dans l’innovation et les médias avant de rejoindre l’équipe de Philonomist où elle est cheffe de rubrique e-learning.

En savoir + sur l'événement

S'inscrire en ligne

8 avril 2022

18h | Forum de la FMSH | sur inscription

Socio n°16 "Soulèvement sociaux. Destructions et expérience sensible de la violence"

Pauline Hachette et Romain Huët en dialogue avec Johan Faerber (replay à venir)

Dans le cadre du cycle Livres en dialogue, les Éditions de la MSH ont le plaisir d'accueillir Pauline Hachette et Romain Huët, directeurs du numéro 16 de la revue Socio intitulé « Soulèvements sociaux. Destructions et expérience sensible de la violence ». La soirée sera animée par Johan Faerber, rédacteur en chef de Diacritik. À l'issue de la discussion, vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions à nos invités. La rencontre sera suivie d'une vente/signature du numéro de la revue et d'un temps de convivialité.

Nos invités

  • Pauline Hachette est chercheuse en littérature et sciences de l’information-communication, membre des équipes Fablitt et CEMTI (Université de Paris 8), ainsi qu’agrégée de lettres modernes. Ses travaux portent sur les émotions et la notion d’expérience en littérature et dans les arts, ainsi que dans les espaces sociaux où ces questions sont centrales. Elle vient de publier aux éditions Classiques Garnier Sous le signe de la colère. Henri Michaux et Louis-Ferdinand Céline. Pauline Hachette coordonne également avec Romain Huët, le numéro « Turbulences », de la revue Socio-anthropologie, paru en 2021.
  • Romain Huët est maître de conférences en sciences de la communication. Il s’intéresse aux violences, que celles-ci soient dirigées contre soi ou contre le monde. Il est également l’auteur aux Puf du Vertige de l’émeute (2019) et coréalisateur (avec Laurent L’Hermite) du film documentaire "Après le printemps. Vies ordinaires des combattants syriens" (2017). Son dernier ouvrage, De si violentes fatigues. L'épuisement quotidien et ses devenirs politiques, est paru aux PUF en 2021.
  • Johan Faerber est co-rédacteur en chef et co-fondateur de Diacritik, « le magazine culturel en ligne ». Il  est critique littéraire. Docteur en littérature de l’université Paris 3- Sorbonne Nouvelle, il est l'auteur d'Après la littérature (PUF, 2018) et Le Grand écrivain, cette névrose nationale (Pauvert, 2021). Johan Faerber dirige la collection "Classiques & Cie" aux Éditions Hatier. Il est membre du bureau directeur des Lettres Modernes Minard chez Classiques Garnier. Il est également conseiller éditorial chez Armand Colin et Dunod.

Places

  • Forum de la Fondation Maison des sciences de l'homme - 54 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Monday, May 16, 2022
  • Wednesday, June 08, 2022
  • Friday, April 08, 2022
  • Thursday, June 30, 2022

Keywords

  • anthropologie, ethnologie, religion, sociologie, embryon

Information source

  • Fondation Maison des sciences de l'homme (FMSH)
    courriel : communication [at] msh-paris [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Livres en dialogue », Seminar, Calenda, Published on Tuesday, May 10, 2022, https://doi.org/10.58079/18v2

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search