Calendrier

À la Une

  • 17/10/2018

    Coïncidant avec la tenue de la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, l'ambition du colloque est de faire de la misère un thème de la recherche historique, tout en accueillant les démarches et les méthodes de disciplines engagées dans l’analyse critique de questions proches. L’objet du colloque est triple : revenir sur les discours tenus sur la misère et les représentations qui en ont été faites ; observer l'inscription de la misère dans le système économique, dans le temps et l'espace ; s'interroger sur la misère en tant qu'objet historique, c’est-à-dire réalité autonome susceptible d’une analyse. La rencontre se déclinera selon les axes suivants : régulations de la misère ; économies de la misère ; représentations de la misère. Les organisateurs ont souhaité terminer le colloque en donnant la parole à des professionnels engagés dans la lutte contre la misère.

    Lire la suite
  • 03/12/2018

    Ce séminaire de recherche a pour vocation de rassembler autour de thèmes fédérateurs historiens, archéologues et historiens de l’art, spécialistes des mondes médiévaux méditerranéens. Interdisciplinaire et comparatiste, il propose une approche de l’économie et des sociétés du monde méditerranéen. Organisé en cycles de deux ans, il est l’occasion de dresser un tableau des dernières recherches autour de thèmes transversaux, communs aux espaces et disciplines concernées par la Méditerranée médiévale. Cette année sera abordée la question de la représentation du pouvoir en Méditerranée médiévale.

    Lire la suite
  • 30/11/2018

    Ce colloque propose de présenter et d’étudier des questions liées aux systèmes graphiques des langues aujourd’hui en contact avec des langues officielles, avec une attention particulière portée aux langues de France. Depuis le Moyen Âge et tout au long de leur histoire, les langues les plus anciennement attestées sur le territoire français ont connu des changements importants aussi bien au niveau de leur statut social, de leurs fonctions ou de leurs usages que des représentations qui leurs sont attachées. Ces changements ont laissé des traces dans les usages écrits de ces langues et plus particulièrement dans leurs systèmes graphiques. Ces outils de communication propres à l’usage écrit représentent des systèmes complexes qui ne sont jamais à proprement parler de simples systèmes phonétiques. Au-delà de leur simple finalité pragmatique, on peut interpréter les choix graphiques opérés collectivement ou individuellement pour une langue comme des indices de la représentation que l’on se fait de cette langue ou du prestige social plus ou moins grand qu’on lui accorde dans la société où elle se trouve. L’étude des systèmes graphiques des langues de France peut donc à tout moment se doubler d’une analyse sociolinguistique qui permet d’évaluer la place que ces langues occupent dans la société.

    Lire la suite
  • 05/06/2019

    Les usages éducatifs du numérique reposent sur une multitude d’artefacts technologiques. Parmi eux, les outils dotés d’un écran (ordinateurs, tablettes et smartphones) occupent une place centrale, mais ambivalente. Les controverses autour de l’usage des écrans placent les professionnels de l’éducation aussi bien que les parents dans une situation délicate. Doivent-ils favoriser l’usage des écrans ou au contraire lutter contre ? De nombreux prescripteurs, qu’ils soient enseignants, chercheurs, développeurs informatique ou autre, cherchent à définir les bons et les mauvais usages des écrans. Les termes mêmes de ces débats et de ces définitions, dont les enjeux sont à la fois éducatifs, scientifiques, politiques et économiques, sont fortement disputés.

    Lire la suite
  • 13/10/2018

    Ce colloque a pour objectif d’étudier l’influence et les réactions réciproques qui peuvent exister au sein d’un projet tel que DEMOS, en effectuant un détour par les Sciences de l’Éducation. À travers les thématiques abordées, nous voulons promouvoir la réciprocité, l’interculturalité, l’émancipation, le vivre et apprendre ensemble, à l’image de la population mulhousienne.

    Lire la suite
  • 26/10/2018

    Ce cycle de séminaire est l’occasion de faire dialoguer humanités et sciences autour de ce que le concept de maternité implique tant au niveau des pratiques qu’à celui des représentations, de manière à déconstruire les discours traditionnels qui s’articulent autour de normalité / anormalité. Il s’agira d’explorer, au-delà de tout système d’opposition, les grands topoï liés à la maternité : le fait de donner naissance, la maternité à travers les âges, les corps des femmes et l’allaitement, la maternité et l’éthique, la violence des mères et l’homoparentalité féminine.

    Lire la suite
  • 09/11/2018

    L’objectif de ce colloque à vocation pluridisciplinaire est d’interroger tant la « pré-maturation » du droit que son adaptation sous l’effet de dialogues entre le droit et les sciences « dures », entre le droit et les autres sciences humaines, entre le droit et les savoirs profanes et entre les juristes eux-mêmes.

    Lire la suite
  • 18/10/2018

    Le système international d’unités de mesure achève cette année une profonde refonte : 4 des 7 unités fondamentales — la masse (le kilogramme), la mole, le Kelvin et l’Ampère — sont redéfinies, sur la base de constantes fondamentales et non plus matérielles, comme l’ensemble des unités aujourd’hui. Cette profonde évolution répond aujourd’hui à un vœu qui ne date pas d’hier, mais bien de la Révolution française à un moment où le souhait de faire advenir « des mesures pour tous en tout temps et en tout lieu » a été formulé… Ce processus s’appuie sur l’établissement d’une convention internationale entre pas moins de 58 États. Le point d’orgue et la validation de cette redéfinition majeure des unités de mesure est la XXVIe conférence générale des poids et mesures qui se tiendra en novembre prochain à Versailles.

    Lire la suite
  • 12/11/2018

    Le colloque envisagé propose un tour d’horizon des femmes qui s’opposent à l’État en tant que forme de l’autorité dans une perspective interdisciplinaire. Il se concentrera essentiellement sur l’aire culturelle européenne. Les communications pourront se fonder sur tout type de sources (écrites, orales, iconographiques). Toutes les époques pourront être abordées du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

    Lire la suite
  • 07/12/2018

    Cette VIIe journée nationale d’étude du réseau des unités régionales de formation à l'information scientifique et technique (Urfist) sera consacrée à développer, autant que faire se peut, une « approche information scientifique et technique (IST) » de l’intégrité scientifique, et à examiner, dans cette thématique singulièrement vaste, les composants qui touchent plus particulièrement deux des piliers de l’information scientifique et technique : l’écosystème de la publication scientifique d’une part, l’évaluation de la recherche et la bibliométrie d’autre part.

    Lire la suite
  • 15/10/2018

    Tandis que plusieurs auteurs du XIXe enjoignent leurs contemporains à revoir leur jugement littéraire et moral sur Barbe-Bleue, le personnage est, dans le même temps, de plus en plus fréquemment cité dans les factums et les chroniques judiciaires. Dans les affaires de mœurs conjugales, plaideurs et chroniqueurs usent notamment de cette figure comme d’une clé de défense efficace. Pour incriminer ou disculper un homme accusé de violences domestiques, le nom de Barbe-Bleue se révèle en effet un piège à conviction redoutable, faisant appel à une histoire et à des représentations connues de tous, propres à gagner le public à la cause défendue. La judiciarisation de ce personnage de conte réfléchit ainsi les discussions juridiques qui absorbent le XIXe siècle, lequel débat avec passion des droits à la vengeance privée, des lois civiles, et de leurs limites. Barbe-Bleue aurait-il tué ses femmes si le démariage eût existé ? C’est ainsi que quelques années plus tard le cabinet de Barbe-Bleue devient la métaphore de l’asservissement des femmes mariées.

     

    Lire la suite
  • 28/09/2018

    Il y a vingt ans Abdelmalek Sayad nous quittait. Son œuvre, qui s’étend sur près de 40 années d’enquêtes et une centaine de publications, a très largement contribué au renouvellement des regards et des pratiques scientifiques sur le phénomène migratoire et sur un ensemble d’objets de première importance pour les sciences sociales.

    Lire la suite
  • 22/09/2018

    Force est de constater que « la crise migratoire » est au cœur de l’actualité. Omniprésente dans les médias, à l’ordre du jour de tous les sommets européens, les flux migratoires – dits incontrôlables – font vaciller des certitudes. Les traités internationaux sont régulièrement foulés au pied (droit d’asile, liberté de circulation des personnes, droit maritime, etc) et le devoir moral est renvoyé dos à dos au principe de réalité. Parallèlement, les personnes en situation migratoire autant que leurs détracteurs ont aussi fait leur apparition sur les scènes de théâtre. Dès lors, de nombreuses questions se posent. Quels sont les enjeux esthétiques et politiques de ces pièces ? Qui parle ? A qui ? Pour qui ? Et comment ? Comment le théâtre, art lent dans son processus, peut-il s’emparer de ces récits toujours marqués par l’urgence et que permet-il de comprendre ? Quel imaginaire crée-t-il et fait-il circuler autour des migrations ? Est-un théâtre nécessairement militant et pourquoi le choix majoritaire de formes documentaires ? ...

    Lire la suite
  • 12/10/2018

    L'ingénierie climatique et de l'environnement vise les modifications intentionnelles de l'environnement par des techniques et pratiques mises en œuvre et projetées pour corriger les impacts nés de la pression anthropique. Largement exploré par les sciences exactes, le développement de la géoingénierie, des NET (Negative Emission Technologies) et de l'ingénierie environnementale interrogent aujourd'hui les sciences humaines et sociales, y compris le droit. À la croisée de l'éthique, de la science politique, des sciences et du droit, comment penser la régulation des activités dans cette dynamique corrective des impacts ? Quels sont les objectifs, les principes et les outils du droit pour appréhender cette nouvelle réalité ? Comment concilier les approches de prévention, d'adaptation et de correction ?

    Lire la suite
  • 29/09/2018

    Ces journées sont consacrées aux thèmes de la fête et du jeu, abondamment représentés dans les plafonds peints et les décors domestiques de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance. Afin de faire découvrir toute la diversité de cet univers ludique en images, ces rencontres proposent d’explorer la place que ces thèmes occupent dans la maison bourgeoise ou la demeure seigneuriale en Europe occidentale.

    Lire la suite
  • 21/12/2018

    Les enfants ont été reconnus par les Childhood studies, puis par la sociologie de l’enfance française, comme des acteurs sociaux promoteurs de sens, interprétant et participant à leur culture, et détenteurs de savoir-faire et de compétences. Dans cette approche, « l’enfant acteur » n’est pas en dehors des structures sociales, ni soustrait aux effets de socialisation, mais il agit en interaction avec les autres et contribue à des processus plus larges de reproduction sociale, structurelle et culturelle dans et par ces interactions. Les enfants ne sont ainsi pas seulement des objets passifs de la socialisation, mais concourent à transformer les contextes relationnels dans lesquels ils vivent. Se pose alors la question de la variabilité et de la hiérarchisation des enfances, des tensions et conflits entre enfants, des conditions d’expression selon les contextes de vie, le genre, les situations sociales, culturelles et historiques.

    Lire la suite
  • 06/10/2018

    La numérisation croissante et la diffusion en ligne des archives et des photographies ethnographiques anciennes ou contemporaines posent la question des formes à donner à cette valorisation numérique, de sa réception et des usages qui peuvent en être faits. L’outil numérique permettant de montrer les contenus des collections différemment de l’édition imprimée et de l’exposition, et s’affranchissant de la base de données hiérarchique, est susceptible de modifier le discours scientifique produit sur les archives et les collections en ligne. Celles-ci sont aussi appropriées par divers publics, notamment les artistes, y compris dans les pays à partir desquels elles ont été constituées. D’autres discours peuvent alors les enrichir et leur donner une nouvelle forme d’existence.

    Lire la suite
  • 30/09/2018

    Le but principal de ce dossier de la revue Socio-anthropologie est d’analyser de manière critique et interdisciplinaire les caractères et les contradictions de ces deux processus différents et interconnectés de transformation des identités sociales des migrants. Les processus matériels, en effet, ne sont pas distincts des formes de leur réalisation et de leur représentation. Comprendre les premiers nous oblige à penser de manière critique les dernières. Le champ que souhaite couvrir ce numéro est donc large. Il vise à interroger toutes les disciplines et leurs approches théoriques ou empiriques sur les deux dimensions présentées, qui sont souvent enchevêtrées, puisque la numérisation soutient et amplifie la possibilité de transformer les identités des migrants en nombres (avec des finalités de contrôle, gestion, répression, calcul, secours, etc.).

    Lire la suite
  • 15/10/2018

    Dans la veine des critical race studies, ce dossier de la revue Civilisations propose d’appréhender les multiples circulations transnationales des processus d’altérisation en situations postcoloniales en opérant un décentrement du regard à travers la catégorie « Sud globalisé ». Par « Sud globalisé », nous faisons référence à un ensemble d’aires géopolitiques interconnectées entre elles par le biais d’histoires coloniales et/ou de transformations structurelles économiques et sociales. Si nous préférons cette catégorie à d’autres (comme « pays en développement » ou « pays du Sud »), c’est parce qu’elle pointe mieux les dynamiques et les reconfigurations qui structurent les rapports de domination à l’échelle mondiale. En l’adoptant, nous mettons ainsi l’accent sur les processus sociaux qui (re)produisent les rapports de pouvoir dans les sociétés contemporaines. D’une façon générale, ce numéro spécial vise à rassembler des textes qui porteront sur la fabrique de l’altérité et des identités racialisées dans le contexte des mobilités au sein du Sud globalisé.

    Lire la suite
  • 27/09/2018

    Les taux de mortalité infantile et de la petite enfance n'ont jamais été aussi bas dans les pays développés et le suivi médical des enfants est désormais généralisé, même si certaines pratiques de médecine préventive, telles que la vaccination, sont actuellement remises en cause. Pour faire un état des lieux de la médecine des enfants aujourd'hui et envisager les évolutions depuis la Renaissance, ce colloque réunit différents chercheurs et professionnels (historiens, spécialistes en architecture hospitalière, médecins). Les pratiques de soin envers les enfants, la variété des acteurs qui les mettent en œuvre (praticiens médicaux, entourage ou institutions publiques) et les structures hospitalières ou médicalisées qui leur sont dédiées seront particulièrement mises en lumière. Outre la reconnaissance  progressive par la médecine de la spécificité des maladies infantiles et enfantines, transparaissent les mutations dans la conception même de l'enfant et l'évolution des attitudes de la société à son égard depuis l'époque moderne.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque