Accueil




  • Nice

    Appel à contribution - Pensée

    Ergon et Parergon

    Arts décoratifs, arts appliqués, arts industriels : les beaux-arts et ses autres

    L'ornement a largement disparu du monde contemporain, et plus encore du panthéon de ses valeurs. Un titre célèbre d'Adolf Loos en faisait un crime (L'Ornement est un crime, 1908), et Le Corbusier voyait dans les objets décoratifs des « défroques rongées de mites » encombrantes, ridicules et malhonnêtes (L'Art décoratif aujourd'hui, 1925). Par plusieurs aspects, l'ornement contredit l'idée moderne d'art : il est accessoire alors que l'œuvre d'art se veut nécessaire ; il a une fonction, alors qu'elle n'est subordonnée à aucune ; il est destiné à autre chose que lui alors qu'elle est à elle-même sa propre fin ; il vise le beau alors que celui-ci a cessé d'être la valeur suprême de l'art.

    Lire l'annonce

  • Canberra

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Ideas and ways of heritage: Scientific thought, praxeology and social knowledge in patrimonialisation

    Critical heritage studies have been popularized by way of various disciplines, and several recent studies have emphasized “the infinite specificity of heritage and patrimonialisation”, and at other times, the differentiated paradigms of heritagization, patrimonialisation, heritageification, etc During the session "Ideas and ways of heritage: Scientific thought, praxeology and social knowledge in patrimonialisation"  we will explore conceptions used in heritage-making, as they appear or are particularized in the scientific literature, local expertise and the collective intelligence in various regions of the world.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Appel à contribution - Représentations

    Histoire du jazz en France

    Prévue le 15 avril 2009 à Tours, cette première journée d'étude est destinée à servir de base prévisionnelle à un ouvrage et à un futur colloque au cours duquel seront abordés différents aspects – musicologique, sociologique, culturel – d'une histoire du jazz en France. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une ANR, elle associe les universités de Bourgogne (Dijon), François-Rabelais (Tours) et Paris-Sorbonne Paris-IV. Il est coordonné par par Vincent Cotro (Tours), Laurent Cugny (Paris IV) et Philippe Gumplowicz (Université de Bourgogne).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Siegfried Kracauer, actualité cinématographique

    Nouant une relation contrastée entre le réel et l’imaginaire, le médium contemporain de notre modernité, le cinéma, entretient, dès les expériences inaugurales de Etienne-Jules Marey, des accointances singulières avec la vie, et plus particulièrement son flux – mobile, continu ou discontinu – son énergie – portée par le mouvement. Cette spécificité du cinéma hante l’œuvre de Siegfried Kracauer, proche d’Adorno, de Walter Benjamin et de Panofsky,ayant croisé le chemin de Hans Richter, de Eugen Schufftan, de Henri Langlois et de Georges Franju. Ce spectateur assidu, et critique attentif, échafaude, au fil d’un demi-siècle, une étude filmique, chronique fragmentée du siècle, mouvement discontinu de notre Histoire. L’ouvrage ultime de Kracauer sur le cinéma paru en 1960, Théorie du film, porte la marque de l‘exil en Amérique de ce journaliste allemand et juif, essayiste, romancier et de surcroît sociologue et philosophe. À l’occasion de l’édition française, par Nia Perivolaropoulou et Philippe Despoix, de cette « théorie » du film au sous-titre incertain (Rédemption de la réalité matérielle), ce colloque cherchera à explorer les alentours de cet ouvrage dont les prémisses ouvrent sur des questions si actuelles : le cinéma comme guide de lecture du vivant.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Colloque - Pensée

    Ergon et Parergon

    Arts décoratifs, arts appliqués, arts industriels : les beaux-arts et les autres

    L'ornement a largement disparu du monde contemporain, et plus encore du panthéon de ses valeurs. Un titre célèbre d'Adolf Loos en faisait un crime (L'Ornement est un crime, 1908), et Le Corbusier voyait dans les objets décoratifs des « défroques rongées de mites » encombrantes, ridicules et malhonnêtes (L'Art décoratif aujourd'hui, 1925). Par plusieurs aspects, l'ornement contredit l'idée moderne d'art : il est accessoire alors que l'œuvre d'art se veut nécessaire ; il a une fonction, alors qu'elle n'est subordonnée à aucune ; il est destiné à autre chose que lui alors qu'elle est à elle-même sa propre fin ; il vise le beau alors que celui-ci a cessé d'être la valeur suprême de l'art. : les beaux-arts et les autres

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Sociologie urbaine

    Supprimer ce filtre
  • Histoire culturelle

    Supprimer ce filtre
  • Pensée

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux