Accueil




  • Paris

    Journée d'étude - Éducation

    L'éducation au pluriel ! Un rapport à la différence et au mouvement dans un monde commun

    En prenant appui sur un documentaire « L’enfance sous contrôle », nous observerons comment des changements sociaux laissent une plus grande place à l’interprétation médicalisée des troubles comme de la violence, et ce dès le plus jeune âge de l’enfant. Réapparaît ainsi un débat aussi ancien que la philosophie, entre la stabilité et le changement, entre la conservation et la transformation : comment éduquer dans un monde où les données physiques, biologiques et sociales sont à la fois fixes et en perpétuel changement ? Quelles éducations dans un monde composé d’une pluralité d’individus qui partagent une commune humanité ? Ainsi, la relation éducative et son devenir au regard de la multiplicité des représentations comme des expériences au monde, seront abordés dans huit ateliers sur le corps, le genre, la prédiction, la formation professionnelle, la religion, le politique, l’égalité des chances et les limites entre soi et l’autre.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Pensée

    Space-Time Geometries and Movement in the brain and in the Arts

    Space and time are of fundamental importance to understand human perception, action, memory and cognition. Movement, which describes the changes in the locations of physical objects and human bodies with the passage of time, is equally important in physics, biology, neuroscience, psychology, as well as the arts. Our bodies and minds shape the way we perceive space and time and the scientific theories we formulate about physical laws. Hence the importance of understanding how the brain perceives and represents space, time and movement, and how it plans and controls our bodily movement and actions. Our interest in the use of movement, space and time in different artistic fields - fine and digital arts, performance arts and music - is mainly inspired by the notion that knowledge about the general organizing principles and simplifying strategies used by the brain in perception action and memory, in movement generation and representation, and in action-perception coupling, can lead to new insights regarding the ways artists make use of movement, space and time.

    Lire l'annonce

  • Paris | Reims

    Séminaire - Pensée

    Subjectivité, corporéité et objets connectés

    Regards croisés sur le design et les devenirs de l’interaction

    Le développement actuel des « objets connectés » et de l'« Internet of Everything » (de la brosse à dents connectée au compteur électrique dit « intelligent »), soulève la question de leurs influences sur le corps – que le corps soit compris comme un ensemble d’attitudes sensorimotrices, comme le sentiment intime d’être soi, ou comme le siège même de la subjectivité. En effet, loin d’être de simples « prolongements » du corps ou des « interfaces », ces objets inscrivent les corps dans des circuits complexes de données et d'interactions, et structurent par là même notre être-au-monde.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Le Cameroun et ses anciennes puissances tutélaires

    Les populations sur le territoire aujourd’hui appelé Cameroun ont été en contact avec des commerçants, navigateurs, explorateurs et missionnaires portugais, espagnols, hollandais et anglais depuis le XVe siècle. Ce rapport à l’extérieur a pris une forme éminemment politique à partir du traité germano-douala le 12 Juillet 1884, inaugurant ainsi la séquence des puissances tutélaires respectivement assurée par l’Allemagne, la France et la Grande Bretagne. De la domination protectorale à l’administration coloniale, l’exercice de la souveraineté par ces européens durant cette séquence de plus d’un demi-siècle a profondément marqué les modes de vie des camerounais. Malgré l’accession du Cameroun à l’indépendance, les incidences et les conséquences de ces puissances perdurent et semblent encore se répercuter de nos jours. Une situation qui interroge son autonomie véritable, précisément, à l’heure où le pays revendique son émergence à l’horizon 2035. Comment expliquer le paradoxe entre l’indépendance du Cameroun vis-à-vis de ses partenaires internationaux et l’attachement économique et socio-culturel à ces pays ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Ces jours-ci

    Supprimer ce filtre
  • Psychisme

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux