Accueil




  • Nanterre

    Appel à contribution - Psychisme

    Séries et dépendance / Dépendance aux séries

    Le but de ce colloque est de fonder puis d’analyser le lien entre séries et dépendance, en tenant compte de ces deux aspects corrélés : la surconsommation de séries, et leur production selon des procédés qui favorisent cette surconsommation. Du fait de ce double impératif, ce colloque se veut pluridisciplinaire. Il s’adresse d’une part aux spécialistes de la question des dépendances (psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux, etc.), qui disposent des outils d’analyse et des statistiques permettant d’évaluer le degré de réalité du phénomène d’addiction aux séries, d’en jauger les conséquences, mais aussi d’en comprendre les mécanismes. Il s’adresse également aux spécialistes des enfants et adolescents (enseignants, infirmiers et médecins scolaires, animateurs, éducateurs, parents…), public particulièrement touché par le phénomène étudié ici. Il s’adresse enfin aux producteurs et aux scénaristes de séries télévisées, ainsi qu’aux spécialistes de séries, de cinéma, d’études culturelles ou de narratologie, entre autres, dont les outils spécifiques peuvent aider à mieux comprendre ce qui, dans la construction des séries comme dans leur réception, vise à créer, entretenir, amplifier, ou au contraire limiter, les tendances addictives qui en découlent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Épistémologie du dessin IV

    Concepts, lectures et interprétations (XIX-XXIe siècle)

    Ce séminaire réfléchit aux fondements du dessin – lieu d’inspiration pour l’artiste, « activateur de pensée », projection de fantasmes artistiques, trace balbutiante de compositions « in progress », transcription brute d’imaginaires figurés, « premier jet » graphique d’abstractions conceptuelles, vérification « sur pièces » d’hypothèses rêvées, essai visant à tester la capacité réalisatrice, aboutissement d’utopies intangibles par d’autres techniques, etc. Il pose les pratiques et usages sociaux du dessin – intimité secrète d’une œuvre à l’amont de son processus, circulation d’une ébauche servant de modèles aux disciples, projet destiné aux commanditaires, fondement de l’enseignement artistique au XIXe siècle, objet de convoitise des collectionneurs, trace mobile aisément reproductible, etc. –. Il inscrit le débat d’idées à la frontière de l’histoire de l’art, de la génétique et de l’histoire culturelle.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Le voisin inconnu : le travail social en perspective franco-allemande

    Le Sociographe publie un numéro hors-série consacré au travail social en perspective franco-allemande. Il s'agit d'enrichir la recherche et les pratiques professionnelles à partir de perspective issue de l'autre côté du Rhin. Les articles pourront portés sur les dimensions - non exclusives - suivantes : perspective historique et anthropologique ; le travail social en France et en Allemagne : défis communs, réponses différentes ; des coopérations multiples.

    Lire l'annonce

  • Poitiers

    Appel à contribution - Histoire

    Corps défaillants

    Vivre et imaginer le corporel. Histoire et actualité

    Depuis une vingtaine d’années les travaux sur le corps ont connu un renouveau très important. Les analyses et les regards disciplinaires se sont multipliés. L’objet corps, pour être saisi dans son infini complexité, a besoin d’approches croisées. Le corps défaillant est celui qui ne correspond pas ou plus aux attentes. Lentement, en fonction de l’âge ou bien d’une maladie évolutive ou encore d’un traumatisme, le corps semble se dérober. Brutalement, à la suite d’un accident, d’une agression ou d’une maladie soudaine, le corps ne répond plus aux demandes, ou du moins imparfaitement. Il s’agira donc de penser le corps comme « manquant ou insuffisant » dans la perspective des normes individuelles ou culturelles, sociales ou groupales médicales ou psychologiques, philosophiques, juridiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    L'hypnose : quelles représentations sociales

    L’hypnose demeure, malgré la profusion de recherches conduites depuis plus de deux siècles, un phénomène complexe, méconnu du public et difficile à circonscrire. Alors qu’elle est aujourd’hui de plus en plus reconnue et utilisée dans le monde du soin, elle ne parvient pas à se débarrasser totalement de son image ambigüe auprès du public, suscitant tantôt méfiance tantôt une certaine fascination. Les clichés liés à la figure de l’hypnotiseur se perpétuent, savamment entretenus par le truchement de la littérature et des médias, de l’hypnose de spectacle et, plus récemment, de l’émergence de l’hypnose de rue. Aux antipodes de ces représentations prévaut parfois l’idée que l’hypnose est une technique d’une extrême efficacité, quasiment « magique ». Qu’elles soient positives ou négatives, ces idées toutes faites peuvent constituer un écueil à la qualité de la communication entre un soignant et la personne soignée et nuire à l’efficacité d’une prise en charge par l’hypnose.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Anglais

    Supprimer ce filtre
  • 2015

    Supprimer ce filtre
  • Psychisme

    Supprimer ce filtre
  • Histoire culturelle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

  • Anglais

Années

Catégories

Lieux