Home




  • Marseille

    Conference, symposium - Thought

    Biomorphism - sensitive and conceptual approaches to forms of the living

    Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant

    Le programme Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant se propose d'aborder la question des formes du vivant dans sa dimension tout à la fois scientifique, philosophique, artistique et esthétique. Plus précisément, l'objetif est ici d'envisager une réflexion systématique sur notre rapport au vivant et à ses formes, en insistant sur leur signification théorique et pratique au regard du monde actuel. L'idée est ici de faire collaborer universitaires et artistes, théoriciens et praticiens, représentants des sciences « dures » et des sciences humaines, en refusant toute idée de hiérarchisation entre les disciplines ou les pratiques concernées. Loin de se limiter à la production d'un savoir académique, le projet est également étroitement lié à la réalisation d'œuvres d'art ainsi qu'à des activités pédagogiques.

    Read announcement

  • Lille

    Lecture series - Representation

    Thinking the body in the humanities and social sciences

    Young researchers' in the City festival, 7th edition

    Comment penser le corps en sciences humaines aujourd'hui ? Pourquoi ce phénomène gagne-t-il de plus en plus d'ampleur et soulève-t-il de nombreuses questions et intérêts dans la recherche en sciences humaines et sociales ? Comment réfléchir à son actualité et pourquoi décliner son étude ? Jeunes chercheurs dans la Cité est un festival de conférences organisé par et pour des doctorants à destination du grand public. Les jeunes chercheurs du Nord de la France et de Belgique vous convient au coeur de la ville afin de parler avec vous du rôle et de la place des études sur le corps et de venir introspecter sur ses multiples aspects.

    Read announcement

  • Cergy-Pontoise

    Conference, symposium - Thought

    News from the cave. The allegory of Plato in contemporary discourse

    Nous connaissons principalement l'allégorie de la caverne, présente au livre VII de la République, selon l'interprétation qu'en donne Platon lui-même dans la suite du dialogue, à savoir comme un paradigme de l'émancipation philosophique. Cette lecture académique (sans mauvais jeu de mot) est celle qui n'aura de cesse d'être reprise et enseignée jusqu'à aujourd'hui ; pourtant ce n'est pas celle qui nous intéressera dans ce colloque, car, en focalisant toute l’attention du lecteur sur l'ascension de l'apprenti philosophe du règne des ombres projetées sur le mur de la grotte jusqu'à la lumière transcendante du soleil, Platon nous détourne du reste des éléments de son allégorie qui, peut-on penser, constituent bien plus qu’un simple et neutre décor servant la parabole philosophique. Nous formulons en effet l’hypothèse que ces éléments non exploités (comme le cadre même de la caverne, l'identité des porteurs d'ustensiles, celle du libérateur, etc.) sont riches de sens et contribuent pour une large part à la fascination qu’a exercé l’allégorie et au succès du dispositif platonicien lui-même.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • English

    Delete this filter
  • Psyche

    Delete this filter
  • Psychology

    Delete this filter
  • Philosophy

    Delete this filter
  • Visual studies

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Secondary languages

  • English

Years

Subjects

Places